Manfred Weber, "l'homme de Merkel" au parlement européen

 |   |  468  mots
Cet ingénieur bavarois de 41 ans est membre de la CSU, parti de la coalition au pouvoir à Berlin. /Reuters
Cet ingénieur bavarois de 41 ans est membre de la CSU, parti de la coalition au pouvoir à Berlin. /Reuters (Crédits : Reuters)
Ce député de la CSU bavaroise a été élu mercredi 4 juin président du groupe conservateur du Parti populaire européen (PPE, auquel appartient l'UMP).

Sa première mission : participer à la nomination du prochain président - ou de la prochaine présidente - de la Commission européenne. Le bavarois Manfred Weber, membre du parti CSU a été élu mercredi à la tête du groupe majoritaire au parlement européen, le PPE.

Pour lui, la tâche est d'autant plus compliquée que la chancelière allemande soutiendrait la française Christine Lagarde pour succéder à José Manuel Barroso, au détriment de luxembourgeois Jean-Claude Juncker, membre du PPE. D'ailleurs le président de la CSU en Basse-Bavière est présenté comme "l'homme d'Angela Merkel à Bruxelles" par Die Welt.

>> Christine Lagarde à Bruxelles: le coup de maître d'Angela Merkel

Manfred Weber doit nouer des alliances

Manfred Weber doit en outre nouer des alliances avec d'autres groupes au sein du Parlement. En effet, le PPE, qui rassemble des partis aussi divers que l'UMP française, le Fidesz hongrois, Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi ou encore le Parti populaire (PP) espagnol de Mariano Rajoy n'a obtenu que 221 sièges (contre 273 auparavant) sur les 751 au total que compte l'assemblée. Il devance les socialistes de 30 sièges seulement.

Il peut compter sur au moins un avantage : une forte adhésion - au moins apparente - dans les rangs du PPE. Son nom pour succéder au français Joseph Daul a quasiment fait l'unanimité. Certes seul candidat pour ce rôle, il a tout de même été élu avec plus de 99% des voix! Il sera assisté de la française Françoise Grossetête, d'origine lyonnaise, qui le remplace au poste de vice-président du groupe.

Ingénieur diplômé en technique physique

Devenu eurodéputé en 2004, cet ingénieur de formation, diplômé en technique physique de l'université de Munich a fondé deux sociétés de conseil dans la gestion de l'environnement, de la qualité et de la gestion du travail. Au Parlement, il a siégé dans de nombreuses commissions allant des Affaires constitutionnelles, au Développement régional, en passant par les relations entre l'UE et de la Turquie, la commission des Libertés civiles, de la Justice, des Affaires intérieures ou celle des Droits de l'Homme.

"Merci d'avoir libéré l'Europe"

Il est enfin un "twitto" relativement assidu (mais qui ne compte qu'un millier d'abonnés) de toute évidence sensible aux symboles. Alors que les grands dirigeants du monde sont réunis en Normandie, pour célébrer les 70 ans du débarquement de Normandie, il publie ainsi le 6 juin sur le réseau social :

"Merci à nos amis d'avoir libéré l'Europe du régime nazi et sa terrible idéologie."

Erinnerung Landung in #Normandie: Danke unseren Freunden für Befreiung Europas vom Nazi-Regime und seiner Schreckens-Ideologie. #DDay70

- Manfred Weber (@ManfredWeber) 6 Juin 2014

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :