Soutien à la croissance : Berlin répond non à Hollande

 |  | 384 mots
Lecture 2 min.
L'Allemagne est déjà une locomotive importante, la plus importante même pour la conjoncture de la zone euro, a estimé mercredi la porte-parole allemande Christiane Wirtz lors d'une conférence de presse.
"L'Allemagne est déjà une locomotive importante, la plus importante même pour la conjoncture de la zone euro", a estimé mercredi la porte-parole allemande Christiane Wirtz lors d'une conférence de presse. (Crédits : Reuters)
Berlin ne voit "aucune raison" de modifier sa politique économique, a déclaré mercredi une porte-parole du gouvernement allemand, en réaction à un appel lancé par François Hollande pour plus de soutien à la croissance de la part de l'Allemagne.

Berlin renvoie Paris dans ses buts. "Les déclarations très générales en provenance de Paris ne fournissent aucune raison pour de quelconques corrections dans la politique économique" du gouvernement allemand, a déclaré la porte-parole Christiane Wirtz, interrogée lors d'une conférence de presse. Avant d'insister:

"L'Allemagne est déjà une locomotive importante, la plus importante même pour la conjoncture de la zone euro"

François Hollande avait déclaré attendre de l'Allemagne "un soutien plus ferme à la croissance" dans une interview publiée lundi dans Le Monde. "Ses excédents commerciaux et sa situation financière lui permettent d'investir davantage. C'est le meilleur service que l'Allemagne peut rendre à la France et à l'Europe", avait argumenté le président français.

Des reproches récurrents

Sur fond de crise en zone euro, l'Allemagne s'est souvent vu reprocher de ne pas en faire assez pour stimuler la croissance chez elle, et par ricochet chez ses partenaires, alors qu'elle les soumettait à de rudes exigences de discipline financière.

Le gouvernement actuel de la chancelière Angela Merkel, qui associe conservateurs et sociaux-démocrates, a promis des investissements dans les infrastructures et l'éducation, et mis sur les rails un salaire minimum généralisé en Allemagne, qui pourrait dynamiser un peu la demande intérieure.

Néanmoins, Berlin continue à tenir fermement les cordons de la bourse pour arriver l'an prochain à un budget fédéral à l'équilibre.

La solution n'est pas à l'extérieur

Dans un éditorial mercredi, le quotidien de centre-gauche Süddeutsche Zeitung estimait que le président français attendait à tort "le salut de l'extérieur". "Le danger d'une aide de l'extérieur est qu'elle ne masque que temporairement l'arriéré de réformes à l'intérieur", poursuivait le journal, résumant assez bien le sentiment allemand. "Et on peut se demander si les Allemands achèteraient des Renault et des Peugeot si leurs salaires augmentaient."

Le quotidien Die Welt (conservateur), souvent critique à l'égard du socialiste François Hollande, a réagi de façon encore plus dure, voyant dans l'interview au Monde "un document étonnant car il s'agit finalement de l'aveu du président français que sa politique économique a échoué". "Le seul espoir que Hollande caresse encore, c'est qu'Angela Merkel le sorte de là", ironisait le journal.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/08/2014 à 17:20 :
Mais POURQUOI l'Allemagne qui consent depuis des années à des sacrifices importants et surtout EFFICACES et PERFORMANTS récompenserait elle notre laxisme politique et l'incompétence avérée de nos dirigeants ???????? C'est le Monde à l'envers comme chez nous !!!!!!
a écrit le 08/08/2014 à 18:46 :
Nous en France nous avons tout rater.... Merci de nous aider en faisant les mêmes conneries SVP.... Voilà ce que demandent nos politicards véreux français !!!
a écrit le 08/08/2014 à 10:01 :
fab 31 a raison les allemand snous cause préjudice AVEC LEUR EURO TROP FORT !
a écrit le 08/08/2014 à 1:30 :
L'allemagne est un BOULET pour l'europe et cela depuis bien trop longtemps.

Il faut qu'elle sorte de l'europe et que SA monnaie s'apprecie autant que sa soit disante competitivité.

GERMANY OUT OF EURO ZONE QUICK !!!!
Réponse de le 14/08/2014 à 17:22 :
C'est nous le boulet, depuis trente ans !
a écrit le 07/08/2014 à 21:53 :
Les lecteurs avisés sont probablement moins idiots que la plupart des gens. Ils savent quel est leur intérêt et celui des français qui ont des intérêts et des divergences. Seulement, en histoire on apprend que la foire révolutionnaire sanglante conduit à l'empire avec des régimes plus ou moins vertueux, voire des petites véroles. Naboléon, a-t-il existé, qui a dû orienter l'économie vers la guerre puisque la France avait déclaré la guerre à l'Europe en essayant d'exporter des valeurs pourries, on pourrait imaginer l'homme égal au singe? Si sous Louis 15 la France rayonnait, elle s'est écroulée peu après... ll n'y a pas d'acquis. Ainsi notre Etat à 100% de dette poursuit son travail de fossoyeur de la société. On entend dire il existerait 50% d'abstention, alors pourquoi ne pas faire un parti pique assiette de plus? En République des Fonctionnaires, pardon, excusez-moi, Mr le chef de comité, Mr le chef de Bureau, Mr directeur de cabinet, Mr le président de chambre, 15 tampons pour un projet... Mr le promu de Canapé, de connivence et de clientèle... alors du pain et des jeux! Quand la république de rome déraille... voila le petit ruisseau à traverser, passez donc le Rubicon et mettez un pied dans la porte! Du haut de ces pyramides de grands projets, 20G de croissance vous attendent! Dites: Gvu. Un petit pas pour un petit homme, pirouette cacahouette, un grand pas pour le pays, enfin question de géographie!
a écrit le 07/08/2014 à 21:15 :
Pouvez-vous expliquer si en France on considère l'être humain comme l'égal du singe. Il n'est pas certain que tous les pays suivront cette doctrine grotesque.
Par ailleurs, alors que l'allemagne et les pays en croissance, voire la Grèce, ont réduit leur fonction publique et les salaires de 20%, a augmenté sa population de 20 millions à la réunification et réduit sa fonction publique de plusieurs millions, avec moitié moins de chômeurs que la France, que faisons-nous si ce n'est des fonctionnaires et des chômeurs?
On détourne les financements de la production vers la paperasse!
a écrit le 07/08/2014 à 18:05 :
Des lions gouvernés par des ânes. Voila un adage. Il en existe un autre: JETTEZ-LES AUX LIONS! On persécute les chrétiens en Irak, mais on crée le terrorisme en France, par subvention au communisme qui prône la violence, ce sont des fonctionnaires français privilégiés, par des salariés précaires. Alors le duc de Guise n'est pas content! On déporte les chrétiens par centaines de milliers, alors irons-nous chercher les brebis égarées et persécutées par un bourreau qui nourrit le terrorisme? On parle en France de l'importation d'une guerre dans le monde, alors on déclare la guerre au peuple français? Nous avons des ânes de croissance, 40 ans sous la moyenne qui emplafonnent l'économie, on parle de sape, c'est bureauland, le pays de la non croissance sauf du chômage! On éparpille les chômeurs, mais on ne fait pas d'ETI d'export. On gratte le papier... On désindustrialise et on fait des dettes, vive l'austérité! On flambe la société! Va-t-on faire sécession ou bien fera-t-on sauter l'euro? Du gouvernement des buses! Il parait qu'on ne fait rien contre le chômage... mis à part commémorer! Alors on commémore la croissance? Le gouvernement doit se soumettre ou se faire mettre! La population souhaite un régime efficace, des baisses de dépenses... alors on enfume? On réforme les avocats, mais pas les procureurs, les fonxters? On parle des termes et des mandats, c'est les termes de rome décadente? Vous dites incompétent, mais en combien de maux? Pour la croissance on attendrait un miracle, alors on essaye la magie? On aurait moins d'industrie que les anglais, alors la France est un grand pays industriel? On joue à zozoland, aux chevaliers du nini? Monseigneur le haut bureaucrate ferait des autoroutes vides par relances colbertistes et une industrie sans robots de basse technologie, alors vive l'économie de bas salaires! On tient des propos comminatoires contre la population: LES FRANCAIS SERAIENT EGAUX AUX SINGES... on en reparle comme pour la croissance? Alors on passe la population à la casserole avec le chômage jusqu'en 2015? A quand le brumisateur de fumier pour la poule gauloise? Le déficit relance l'emploi en Allemagne, on roule pour qui? On entend dire les drapeaux en berne, c'est pour berner les français? On crie mort aux juifs, et pourquoi pas mort aux cocos!
Réponse de le 07/08/2014 à 20:33 :
Arrete ton barratin, tu sais bien que le problème vient de l'empire américano sioniste et de la finance. Tout est calculé pour rendre les peuples esclaves, au service de la caste des riches.
a écrit le 07/08/2014 à 15:10 :
Est ce que les journalistes pourraient publier les procédures de limogeage du président Français. Le peuple voudrait corriger le gros nul et le remplacer. Pour changer, je verrai bien une femme, du type Thatcher ou Merkel afin de balayer toute la clic actuelle UMPS...
Réponse de le 07/08/2014 à 22:26 :
vous pouvez très bien créer une association pour demander les comptes et mécomptes, ou bien réfléchir dans le désert à la question de l'indépendance, ou encore à l'inflation institutionnelle. Ou alors avec Diogène et une lanterne en plein jour, qui vit dans un tonneau, vous demandez y a-t-il un citoyen ici? Ou bien des pédales françaises? vous faites un pari ambitieux... on pourrait faire un pari sur la question des mandats écourtés, en terme de mandats postaux. vous ne pouvez pas écraser le peuple français, c'est notre petite plante.
a écrit le 07/08/2014 à 15:02 :
On mendie aux Allemands? On entend dire, en commission française dans l'administration: les français sont égaux aux singes. On paye des gens en cantine gratuite pour de tels écrits subventionnés, c'est de la balle! Et on ne subventionne pas les 50% de diplômés au chômage, pômés dans les couloirs de l'admisinistration? Qui a envie de se faire traiter de singe? On appelle cela l'humanisme de grosse commission, comme la croissance à la française, le parjure électoral concernant les dépenses, 40 ans sous la moyenne. On aurait une petite divergence? Et l'activité crée l'activité? On joue au cocobourricot, Folasse Française?
a écrit le 07/08/2014 à 13:06 :
tant qu'on ne voit le salut que dans plus de dette, je ne vois pas comment on peut sortir la france du marasme économique
a écrit le 07/08/2014 à 13:03 :
Alignons notre nombre de ministre sur celui de nos amis Allemands soit divisons par deux et continuons avec les parlementaires cela serait déjà un bon début au moins sur l'exemplarité des réductions des dépenses....
a écrit le 07/08/2014 à 13:00 :
il n'a rien fait au niveau des réformes qu'à courageusement réalisé l'allemagne, deux ans de léthargie compléte au milieu de la récession, et il demande à l'allemagne de financer son laxisme !!! manque pas d'air ! il y a 200 milliards de gabegie publique, gaspillage, désorganisations, inefficacité publique et politique à traiter...!!! au travail le mollason, et on peut facilement repasser à 3% de croissance et moins de 2 millions de chomeurs !!!! mais il préfère continuer à détruire l'énorme potentiel de la france par la gabegie politique et administrative qui ruine la france, record de dépenses, d'impôts, de charges !! merci qui ?
a écrit le 07/08/2014 à 11:57 :
Pas de chocolat
a écrit le 07/08/2014 à 11:57 :
bon pour ceux et celles qui n'ont pas compris... en eurozone, l'allemagne commande les autres marchent ou crévent. En France, y'a que le président qui n'a pas compris. Le pays des shaddocks a élu un Gibi.
Réponse de le 09/08/2014 à 17:57 :
C'est le meilleur de tous les commentaires...Bravo pour la concision...!
a écrit le 07/08/2014 à 11:45 :
Alors retour sur la tombe de Jaurès.
Sinon la tombe de Mitterrand.
Ne pas oublier aussi la tombe de Beregovoy
Ou celle de Maurice Thorez pour se réconcilier avec Jean Luc
Celle de Léon Blum
Celle de Pierre Brossolette juste avant les prochaines élections (ça peut aider)
...

Le budget de l'Elysée va alimenter les PFG et c'était un engagement de François pour soutenir la croissance
a écrit le 07/08/2014 à 11:36 :
muche
a écrit le 07/08/2014 à 11:01 :
Il fallait ne rien avoir dans le froc pour aller pleurer une nouvelle fois dans les jupons d'Angela- mais notre Tintin national n'a aucun amour propre comme le montre son choix de ministres qui l'ont abaissé plus bas que les fraises ou le pédalo.
Il est ridicule, mais comme le ridicule ne tue pas........on va se le garder jusqu'à la fin
a écrit le 07/08/2014 à 10:43 :
Mais si !!!
Il faut rejoindre les cancres socialistes: la france, l'italie, la grece, l'espagne ....
a écrit le 07/08/2014 à 10:34 :
correction Angela a dit : " N E I N !!!"
a écrit le 07/08/2014 à 10:26 :
Il faut etre naïf pour croire que les allemands vont nous aider puisque le seul but depuis que Merkel,allemande de l'est,est au pouvoir est de nous affaiblir.Il faut moins acheter de produits allemands en organisant une parade au niveau national et n'oublions jamais que les allemands ne connaissent que la force et méprisent les faibles
Réponse de le 07/08/2014 à 15:13 :
Les produits allemands sont de bonne qualité. Sinon, nous êtes des ignares...
a écrit le 07/08/2014 à 10:06 :
N'ACHETEZ PAS ALLEMAND TOUT SIMPLEMENT...
Réponse de le 07/08/2014 à 10:17 :
Z avez raison je vais acheter mes lunettes "façon chirac" au Danemark..Au fait votre portable c est un chinois un coréen ou un finlandais bien européen ?
Réponse de le 07/08/2014 à 10:55 :
Renault non plus, ils fabriquent des moteurs pour Mercedes.
Réponse de le 07/08/2014 à 11:23 :
Oui il faut arrêter d'acheter des voitures allemandes, qui sont par ailleurs pas si fiables que cela.
Réponse de le 07/08/2014 à 15:00 :
Vous parlez uniquement pour vous nous on fait ce que l'on veut.
a écrit le 07/08/2014 à 9:44 :
Et, si on imposait aux Allemands de respecter le niveau max de la dette ! Eux qui sont le pays le plus endetté d'Europe!
Réponse de le 11/08/2014 à 22:49 :
Il faudrait qu'ils payent les dettes de guerre ,dont on leur a fait cadeau,avant qu'ils nous donnent des leçons de fourmis........!
a écrit le 07/08/2014 à 9:20 :
N'ACHETEZ PAS ALLEMAND..
a écrit le 07/08/2014 à 5:36 :
Hollande n'a plus la crédibilité et la stature nécessaire pour guider le pays et nous sortir du marasme.
Faut-il attendre 3 ans ? Est t-il suffisamment honnête et courageux pour dire je ne suis pas l'homme de la situation donc je me retire ?
Est t-il suffisamment lucide pour voir que le pays n'a pas confiance en lui et qu'il est la par défaut?
A t-il un peu d'amour pour ce pays pour ne pas s'enliser d'avantage?
Je n'irai pas jusqu'à lui demander de s'inspirer de De Gaulle. Mais qu'il se casse.
Je ne suis jamais descendu dans la rue pour manifester mais si un mouvement se dégage pour réclamer la démission d'hollande Alors je n'hésiterais pas une seconde!
Réponse de le 07/08/2014 à 8:14 :
@nô : +1 Seul FH peut décider de partir ou dissoudre l assemblée . Hier il a encore pris 2 grosses baffes ( Merkel et le CC) et sa crédibilité devient problématique pour la France .
Réponse de le 07/08/2014 à 10:18 :
Là on ne parle pas de la France dans la France; mais de la France dans l'Europe. Et quitter signifie pas qu'il quitte la présidence; mais que la France quitte l'Allemagne heu pardon l'Europe...
a écrit le 07/08/2014 à 5:22 :
Les français ont finalement élu un président pour qu'il quémande auprès des allemands un bout de croissance.

Souvenez vous de l'histoire de la cigale et la fourmi.

a écrit le 07/08/2014 à 0:27 :
augmenter les salaires allemands (dixit la Bundesbank) et augmenter les investissements publics allemands (dixit la fédération de l'industrie allemande).
Réponse de le 07/08/2014 à 10:58 :
Je ne suis pas Sarkoziste mais je me pose la question : Mme Merkel aurait elle eu la même réponse si NS l avait posé?
a écrit le 06/08/2014 à 23:13 :
il suffit d'arrêter d'acheter allemand si vous souhaitez que l'Allemagne change de politique économique.
Réponse de le 07/08/2014 à 17:02 :
Yakafaucon
a écrit le 06/08/2014 à 22:58 :
Du moment que nous pouvons continuer à vendre des armes, tout va bien...
a écrit le 06/08/2014 à 22:16 :
la multitudes des réactions, d'accord/pas d'accord, a cet article conforte la réponse allemande.
"Les déclarations très générales en provenance de Paris ne fournissent aucune raison pour de quelconques corrections dans la politique économique"

Tout n'est pas si noir, les nombreux commentaires démontrent également notre attachement a la france et a l’amélioration de sa conditions économique dans le monde du 21 siècle.
a écrit le 06/08/2014 à 21:29 :
merci Angela à cause de toi le chômage va continuer à augmenter dans les pays de la zone euro sauf dans le tien.
Réponse de le 07/08/2014 à 8:17 :
Elle a raison elle défend son peuple, nous on est des pleurnichards.
Réponse de le 07/08/2014 à 8:57 :
C'est une démarche bien française de demander aux autres de nous aider. Nous ne sommes pas capables de nous réformer, assumons et attendons que les politiques que nous élisons (noblesse actuelle) se mettent enfin au travail ou laissent la place à ceux qui ont envie d'une France qui entreprend.
a écrit le 06/08/2014 à 21:26 :
les réformes structurelles ne marchent pas. AU CONTRAIRES ELLES SONT NOCIVES;
Réponse de le 07/08/2014 à 8:42 :
Tiens un laxiste socialiste égaré...
a écrit le 06/08/2014 à 21:18 :
l'Allemagne va ruiner l'Europe avec sa politique monétaire et son austérité débile. On va supporter ça encore longtemps ?
Réponse de le 07/08/2014 à 10:24 :
L’Allemagne ne ruine pas l’Europe, c’est un bouc émissaire pour les pays du Club Med, comme la France qui croient que l’on peut emprunter de l’argent indéfiniment pour payer ses régiments de fonctionnaires, ses beaux trottoirs et autres ronds-points inutiles dans des villages de 250 habitants…
Regardons de plus les faits en face, il n’y a pas d’austérité en France, des réformettes, beaucoup d’impôts en plus surtout… Allez voir ce qui a été fait en Italie, en Espagne, au Portugal concernant les retraites, les salaires de la fonction publique.
Que se passera t-il en cas d’attaque sur notre dette, étant donnée la situation de la France. Ce sera une baisse massive et immédiate des salaires des fonctionnaires, des coupes massives dans les prestations sociales. C’est cela qui nous attend.
Heureusement, ce n’est pas encore arrivé, car L’Allemagne, comme vous dites nous permet actuellement d’emprunter sur les marchés à taux très bas, une anomalie d’ailleurs inexplicable économiquement car avec notre ratio Dette/PIB, nous devrions avoir des taux comme l’Italie…
Je prie d’ailleurs chaque jour que ces taux remontent fortement pour qu’enfin nous prenions le taureau par les cornes et reformions ce pays déconnecté du monde réel, tétanisé par ses corporatismes…
Réponse de le 07/08/2014 à 12:55 :
enfin un lecteur qui parle la verité !!!
Réponse de le 08/08/2014 à 10:04 :
on voit les résultats de ll'austérité en Italie et en Espagne.
Réponse de le 11/08/2014 à 22:46 :
IL faut que l’Allemagne sorte de l'euro,et retrouve son mark,l'euro va chuter et on va relancer la machine,mais les fourmis ne vont pas nous faire ce cadeau,on dirait Versailles,100 ans après la France paiera !
Réponse de le 11/08/2014 à 23:08 :
Rappelez vous de Versailles,mes amis,il va y avoir 1 siècle.........il est plus que temps de nous réveiller,la grande Allemagne est de retour,et oui ,ouvrez les yeux!
a écrit le 06/08/2014 à 20:47 :
il faut offrir à l'Allemagne le plan économique de nos Socialistes élaboré en 2012 ! pour rendre service, en temps qu'Européens .
a écrit le 06/08/2014 à 20:35 :
A chaque fois, je vois Merkel en photo, j'ai envie d'envahir la Pologne...
a écrit le 06/08/2014 à 19:34 :
Mais qu'avez vous cru? Mais c'est cela l'UE! A ne pas confondre avec l'Europe qui existai déjà avant cette construction!l
a écrit le 06/08/2014 à 19:19 :
Bientôt la BCE avant le FMI au chevet de la république socialiste ! On parie ?
a écrit le 06/08/2014 à 19:19 :
Il devient plus qu'urgent de faire vallser Valls ; Il a un avenir politique tout trouvé en Espagne sa terre natale qu'il cherit et en Suisse ou sa famille défiscalise un max.
Réponse de le 07/08/2014 à 8:16 :
Bien dit mais n'y comptez pas il profite un Max sur tous les tableaux,
a écrit le 06/08/2014 à 19:13 :
C'est sûr que quand les allemands voient que les dépenses des collectivités locales ont progressé de 3.2% en 2013 en France, je pense qu'ils ont l'impression qu'on se fiche un peu de leur poire. Nonobstant le fait que l'Allemagne a bien profité des autres pays de l'UE pour doper ses exportations et ramener son déficit à zéro, il conviendrait quand même que la France fasse preuve d'une autre énergie. Mais comme ceux que nos partenaires européens voient sont nos politiques et nos hauts fonctionnaires, particulièrement mauvais depuis quelques décennies, ils ne peuvent savoir que les français, derrière cet écran de fumée, ont cette énergie.
Réponse de le 06/08/2014 à 21:20 :
Vous ne comprenez rien. Vous croyez que les allemands vont regarder que les dépenses des collectivités locales ont augmenté de 3.2 % ?
Réponse de le 06/08/2014 à 22:07 :
Bien !
a écrit le 06/08/2014 à 19:13 :
Seul Sarko est capable de faire les réformes structurelles nécéssaires:fin des 35 h,prélèvement de 10 % sur les comptes et livrets des français,diminution des aides sociales etc....necomptez pas sur Hollande,il ne fera rien,il n'a JAMAIS été capable de décider!
Réponse de le 06/08/2014 à 20:11 :
En accord avec vous pour sur l'impossibilité au gouvernement actuel de changer la donne mais croire que M. Sarkozy est plus capable montre copmbien le citoyen n' a pas de mémoire et que certains ont encore l'illusion d'un mauvais politicien plus occupé par son moi comme son clone M. Holllande, nos frères jumeaux de l'incapcacité à réformer la France trop occupés par le bulletin de vote bien loin de l'intéret de notre pays.
Réponse de le 06/08/2014 à 21:31 :
Sarkozy et l'ump devrait plutôt penser à leurs procès.
Réponse de le 06/08/2014 à 22:10 :
ils ont une batterie de casseroles à faire pâlir un chef étoilé !!
Réponse de le 06/08/2014 à 23:46 :
Avant les prochaines élections présidentielles, il faudra bien que la droite, avec ou sans Sarko, fasse son bilan.
Pas facile de défendre les centaines de millions claqués pour un bilan inexistant.
Les réformes que l'UMP demande maintenant, votre champion flambeur avait juste oublié de les tenter. Que de la gueule!
Il est plus facile de critique notre clown de président que de regarder le passé en face..
Réponse de le 07/08/2014 à 10:36 :
n'importe quoi , on nage en plein fantasmes , l'ancien président a fait quoi face a madame Merkel ? , rien il a signé et approuvé ses orientations a elle , déconcertant meme nos voisins latins , ensuite le nouveau président a fait quoi de plus ? , pareil que son prédécesseur .. il faudrait peut-être rappeler a madame Merkel que nous assurons la sécurité de l'Europe via la dissuasion nucléaire donc elle n'a pas le cout initial , que dans les années du mur elle avait bien profité du parapluie américain a l'époque .. le fossé entre les deux pays se creuse et cela nuit a l'ensemble européen et alimente les antagonismes , dommage
a écrit le 06/08/2014 à 19:01 :
Les DÉCISIONS PRISES PAR MOSCOVICI/AURAULT ONT PARALYSE LA FRANCE. Hollande a appuyer ces décisions. Taubira a recréer de fortes oppositions sociales en France. Montebourg agite le monde entreprenarial sans réellement faire qqch. Les impôts et taxes ont étouffés l'économie française. Etc... Cette INCOMPÉTENCE A GÈRE UN PAYS NE PEUT PAS ÊTRE SUPPORTER PAR D´AUTRES PAYS. Que Hollande face le chemin a l'envers pour relancer la France pour les prochaines générations car le nivellement par le bas ne permet pas d'avoir une économie saine. SANS ARGENT PAS DE RELANCE ET AVEC DES INCOMPÉTENTS LE PAYS SE RUINE. La France n'est plus compétitive et n'est plus reconnu à l'étranger à cause de Hollande. PLUS DU TOUT DE CONFIANCE
Réponse de le 06/08/2014 à 21:23 :
mosco, montebourg et hollande pas a la hauteur ok, mais n'oublies pas ce faineant/cigalle de chirac qui n'a rien fait (lire reformes) de ses 2 presidences.
Schroder s'activait lui en 2000
Réponse de le 11/08/2014 à 23:05 :
Il a fait quoi Paul Bismut pour l'industrie française, RIEN .Avec 600 millards de dette,il ose parler de revenir,il devrait avoir honte,il se moque du monde!
a écrit le 06/08/2014 à 18:57 :
c'est un tsunami économique qui arrive sur le France .... le monde politique ne veut pas dire cette vérité !
a écrit le 06/08/2014 à 18:53 :
j adore en fin de compte c est bien Allemagne qui nous ont foutu une bonne br...... et cela continu notre président fait des courbettes , au moins poutine ne se laisse pas marcher sur les pieds c est un président comme lui qu il faudrait pour certaines choses
nous en avons rien a foutre de l allemagne
a écrit le 06/08/2014 à 18:44 :
Je suis da pas le coup, étant frontalier je fais toutes les courses en Allemagne.
Réponse de le 06/08/2014 à 21:23 :
Moi aussi Je suis frontalier et je fais toutes mes courses en France.
Réponse de le 06/08/2014 à 23:15 :
je suis également frontalier et moi aussi je fais mes courses en France.
Pas envie de faire une vingtaine de kilomètres pour économiser un euro...
Réponse de le 07/08/2014 à 8:20 :
C'est votre droit mais moi j'engrange plus d'argent et ça me permet de vivre mieux c'est l'essentiel.
Réponse de le 07/08/2014 à 8:24 :
Vous n'êtes jamais aller en Allemagne et ça se voit. Un tube de dentifrice de même marque il y a 1,20 euros de différence avec la France. C'est pourquoi vous passez vos journées chez LIDL ou ALDI pour essayer de gagner quelques centimes. Nous c'est plus intéressant et si vous étiez vraiment frontalier vous pourriez voir le nombre de français qui font leurs courses là bas, on n'est pas des imbéciles on sait compter. À bien entendeur salut.
Réponse de le 07/08/2014 à 17:41 :
je sais que le tube de dentifrice coûte moins cher en Allemagne, merci pour cette énorme info, et quoi d'autres le shampoing? il suffit d'attendre une promotion en France pour y trouver ces produits moins chers ici. Vous êtes sans doute le premier à vous plaindre que le chômage ne cesse d'augmenter ici, en France mais je fais mes courses en Allemagne. C'est très français comme comportement ça par contre...
a écrit le 06/08/2014 à 18:41 :
"dire la vérité aux Français concernant la fin de l'Etat Providence et sur notre fameux système social qui est en train d'imploser!!!!!!!!!!!! .....les 35H et cie qui rongent le pays .... ainsi que le fonctionnaires inutiles !.... je reconnais que le petit Nicolas nous a endettés massivement croyant que l'euro était une tirelire !!!!!!!!!!!!La note va être lourde et brutale ... des larmes et des pleurs au programme !
Réponse de le 06/08/2014 à 18:46 :
il y en a , s'ils ne remettent pas les 35 h sur le tapis, ça ne va pas! overdose !!!
Réponse de le 06/08/2014 à 20:52 :
Permettez moi de n'etre point d'accord avec vous sur la dette, en effet l'Allemagne a eu la meme progression de sa dette publique, la, GB idem, l'Italie, Belgique bien pire. A vous lire...
a écrit le 06/08/2014 à 18:38 :
Pourtant, c'est bien l’Allemagne qui a la solution aux problèmes que connaissent de nombreux pays de la zone Euro et pas seulement la France. L'Allemagne avec ses 200 milliards d'Euro d’excédent de son commerce extérieur capte une grande partie des richesses produites en Europe à son seul avantage. Une Allemagne qui malgré sa bonne santé a vu les salaires baisser de 0,5% en 2013. Et ce n'est pas l'instauration d'un smic à 8,50€ de l'heure qui va y changer grand chose. Faisons confiance au patronat allemand qui saura le contourner, quitte à délocaliser en Europe de l'Est où en limitant les augmentations de salaire pour les autres salariés hors smic.
L'Allemagne impose à ses partenaires européens des politiques d'austérité à marche forcée qui tuent tout espoir de croissance et de résorptions des déficits sauf à amplifier encore les baisses de dépenses publiques où d'augmentation des impots, bref un véritable cercle vicieux.
Aujourd'hui, on apprend que l'Italie est en récession. Mêmes causes, mêmes maux. Le gouvernement italien essaie de mener des politiques volontaristes mais sans remettre en cause l'austérité décrétée par Bruxelles et Berlin. Échec assuré.
Et croire comme certain que la droite ferait mieux est un doux rêve. On pourrait même craindre le pire quand on se réfère aux déclarations de l'UMP qui considère que les économies ne sont pas assez importantes. Avec ce que propose l'UMP (et au vu de son bilan catastrophique en 10 ans de gouvernement) on peut craindre le pire.
Reste une solution: Que les pays du sud, France, Italie, Espagne, Portugal sortent de cette logique d'austérité pour quelques années; mettent en œuvre des politiques de relance pour générer de la croissance et faire baisser le chômage. En trois mots: Rétablir la confiance.
Et tant pis pour l'Allemagne si cela ne lui plait pas. L'Allemagne ne pense qu'à ses intérêts. Faisons de même.
Réponse de le 06/08/2014 à 18:42 :
Très, très bon !!
Réponse de le 06/08/2014 à 18:52 :
Completement imbecile.
faire de la relance... qui paie ?
Réponse de le 06/08/2014 à 19:04 :
Laustralien "Que les pays du sud, France, Italie, Espagne, Portugal sortent de cette logique d'austérité pour quelques années" vous rêvez mon ami, l'Europe nous interdit ce que vous convoquez !!
Réponse de le 06/08/2014 à 21:36 :
l'espagne le portugal l'italie (la grece) on fait des reformes saignantes,
la france tres peu...
et ce n'est pas que de la faute de hollande, mitterand, sarkozy et surtout chirac ont ete tres deplorable, pour rester polis
Réponse de le 06/08/2014 à 22:43 :
si tu vis en australie (et pas en cotes d'armor - 22)
tu pourrais témoigner du fait qu'un pays peut vivre correctement avec un sécurité sociale, un service public et un régime de retraitres solvables ou les depenses public sont raisonnees et les citoyens australiens responsabilises sur leurs dépenses de santee et leurs retraitres. On en est loin en france, ce que demande l'europe a la france c'est simplement de rationaliser nos dépenses et notre deficit (public), qui peut être contre cela ?
Réponse de le 07/08/2014 à 8:26 :
J'espère qu'après un tel commentaire vous faites partie des donneurs de sang, sinon c'est du Pipo.
a écrit le 06/08/2014 à 18:35 :
La rentrée va être plus que morose! elle va prendre des accents de désespérance....
a écrit le 06/08/2014 à 18:31 :
IL 'a voulu la place, il l'a !! "moi président, je referai le réenchantement " !!! et blablabla, tu parles, du REANCHANTEMENT des Français! la ruine, oui !
a écrit le 06/08/2014 à 18:30 :
La réponse est simple: dissolution, nouvelle assemble, nouveau gouvernement de cohabitation, c'est 18 mois d'inactivité gouvernementale, aucune reforme possible, des troubles.
Que fera Merkel pour échappera aux degats financiers mondiaux d'une bérézina française?
a écrit le 06/08/2014 à 18:30 :
merkel est tombée dans le piège tendu par Hollande:elle passe désormais en europe pour celle qui empeche les autres pays d'avancer.d'ici, peu un front constitué autour de hollande va réussir a faire plier l'allemagne.la reprise des grands travaux,des flux migratoires et d'une nationalité universelle est inexorable
Réponse de le 06/08/2014 à 18:47 :
Vous prêtez à notre cher Président des qualités improbables. C'est plus prosaïquement la panique à l'Elysée.
Réponse de le 06/08/2014 à 19:21 :
Je ne sais pas s'il y a la panique à l'Elysée mais quand une politique ne fonctionne pas il faut la changer, ce n'est pas plus compliqué que cela !! Même le FMI déclare que la politique d'austérité à échouer, Mme Lagarde demande des mesures de relance. Ce n'est pas en dissertant sur les qualités de notre président que les choses avanceront. Je rappelle que son prédécesseur avait déclaré en 2009 qu'on était sorti de la crise et que les paradis fiscaux n'existaient plus. Je pnse que la prise de conscience est en train de se faire entre différents dirigeants européens pur dire halte à la politique d'austérité et passer à autre chose. Que cherche t-on une révolution ? une guerre ?
a écrit le 06/08/2014 à 18:26 :
Il est inutile de pleurnicher auprès des autres pays si l'on veut la croissance on la créée. Par contre manolo on ne l'entrant plus ,l'homme qui voulait sauver le pays, d'ailleurs il n'a pas précisé quel pays. Du vent c'est tout.
Réponse de le 06/08/2014 à 18:44 :
tu parles, un 2eme "ZORRO" !! on a tout ce qu'il nous faut, mais avec tout ça, comment ce fait-il que nous soyons dans une mouise lamentable?
a écrit le 06/08/2014 à 18:24 :
Ce François, il me fait autant rire qu'il me fait pleurer... Est-ce le seul don qu'il ait reçu?
Réponse de le 06/08/2014 à 18:33 :
je pense comme vous, comme dit la chanson de J. Ferrat" faut -il pleurer, faut il en rire.....", je crois que pour les Français, ça va être, hélas la 2 eme proposition !
Réponse de le 06/08/2014 à 22:14 :
la première, pardon
a écrit le 06/08/2014 à 18:23 :
L'Allemagne a raison sur un point: La France doit faire ses réformes de structure et après, elle pourra quémander quelque chose. Je trouve honteux qu'Hollande demande de l'aide à notre voisin pendant les commémorations. Il ne veut pas prendre ses responsabilités ni dire la vérité aux Français concernant la fin de l'Etat Providence et sur notre fameux système social qui est en train d'exploser (si rien ne se passe, on va vers une explosion complète du système; nous n'aurons plus que nos yeux pour pleurer).

L'Allemagne reste cependant responsable de la situation actuelle en refusant toute politique accommodante pour permettre aux pays plus fragiles de s'en sortir. On est pas loin de la déflation/récession d'ailleurs. L'Italie est en récession, notre tour arrive ....
Réponse de le 06/08/2014 à 18:29 :
on va finir comme la Grèce ! comme ça, l'Allemagne sera dans l'EU toute puissante, et on pourra se brosser, Français , préparez vos mouchoirs! on a pas fini de pleurer......
a écrit le 06/08/2014 à 18:19 :
... Je propose des pattes "riches " à l’Élysée !.... on va dans le mur en TGV !!!!!!!!!
a écrit le 06/08/2014 à 18:14 :
François encore un rato !!!!!!.... avec la drogue et la prostitution dans le PIB ....ça ne marche pas !
a écrit le 06/08/2014 à 18:11 :
sur ma mairie il y a ecrit EGALITE FRATERNITE SOCIALITE avec miterand en 42 nous avions TRAVAIL FAMILLE PATRIE
a écrit le 06/08/2014 à 18:05 :
Sortir de l'Euro puis de l’Europe et former une union méditerranéenne. Puis réaliser un accord de libre échange entre la zone méditerranéenne et l'URSS. Poutine semble lui aussi s'orienter vers le moyen orient pour développer une activité économique indépendante du bon vouloir des USA. Nous reviendrons alors aux fondamentaux de l'activité économique d'il y a 2000 ans, et qui a profité à tous les intervenants pendant quelques millénaires...
Réponse de le 06/08/2014 à 19:06 :
@Solution oui, sortir, avec l'Upr le seul parti qui le veut!
a écrit le 06/08/2014 à 18:04 :
Bon, c'est vraiment décevant ce forum.
On a l'impression d'avoir de partis politiques bornés sur un débat télévisé.
Argumentation et réflexion = 0
Idées nouvelles = 0
Le niveau est déplorable.
C'est pas comme cela que la France va avancer.
Tout l'éventail des zombies est réuni.
Niveau intellectuel, 16ans,... et encore.
En fin de compte, je préfère encore ma télé à chier plutôt que de perdre mon temps sur ces forums.
Charlie
Réponse de le 06/08/2014 à 18:17 :
CIAO ! Charlie !
a écrit le 06/08/2014 à 17:48 :
Go René !
a écrit le 06/08/2014 à 17:43 :
Hollande : ECHEC TOTAL. Il va essayer de culpabiliser les Allemands et les chefs d'entreprises qui refusent d'investir pour se dédouaner. On le voit arriver avec ses gros souliers... Cet homme aura fait beaucoup de mal...
Réponse de le 06/08/2014 à 18:19 :
il a vendu ces jours uen super immeuble aux US, pour boucher les trous !! (le figaro) Tout va y passer si ça continue, mais ça ne suffira , diantre pas !! attention à nos maigres économies! on est très, très mal barrés !!!!!!
a écrit le 06/08/2014 à 17:42 :
Il y a quelque chose de cassé dans notre pays, objectivement les 2 première années du quinquennat sont une catastrophe, et plus rien ne peut corriger le tir. Pas l'ombre d'une réforme, une dette qui explose...comment s'étonner que nos cousins germains ne soient pas chaud pour nous aider?
Réponse de le 06/08/2014 à 21:33 :
un commentaire raisonable :)
a écrit le 06/08/2014 à 17:37 :
Hollande, après tout c'est l'autre nom d'un Pays Bas.... Pfff, comme dirait Mme Merkel, raus !
a écrit le 06/08/2014 à 17:37 :
Si toute l'Europe boycottait l'Allemagne, ils n'auraient pas ce ton arrogant.

Boycottez les Volkswagen , Audi, stabilo boss, milka, Lidl, Braun, Karcher, Oral B, Adidas pour le bien de l'Europe !
Réponse de le 06/08/2014 à 18:07 :
Perrorons encore un peu en marinière comme Montebourg... avant de finir à poil !!
Réponse de le 06/08/2014 à 18:10 :
Emploi fictif
Réponse de le 06/08/2014 à 18:16 :
je pense que vous avez raison, l'Allemagne vit grâce à l'export et la France est son premier client.
Réponse de le 06/08/2014 à 18:20 :
...et pourtant ce n'est pas faux !
Réponse de le 06/08/2014 à 20:32 :
et tous les produits Henkel (Fa, Le Chat, Xtra, Vademecum...), , achetez plutôt Unilever (anglo-hollandais).
a écrit le 06/08/2014 à 17:37 :
Il est dans le m... jusqu'au cou La seule solution serait de convoquer les électeurs ce qui mettrait sans doute fin à cette nouvelle "expérience" socialiste encore plus désastreuse que les précédentes. Tout le reste n'est que littérature.
Réponse de le 06/08/2014 à 18:14 :
je pense que vous n'avez pas tout compris, c'est la France qui est dans la mouise, ne vous faîtes pas de soucis pour F. Hollande, lui va et continuera à bien vivre.
Réponse de le 06/08/2014 à 18:22 :
ainsi que ses acolytes du gouvernement !! il n'y a que NOUS AUTRES, qui allons morfler !!!!!
a écrit le 06/08/2014 à 17:23 :
Allez pour la nieme fois quemamder une aide, pour repousser les reformes. Le socialisme Francais dans toute sa splendeur : la culture de l assistanat. No pain, no gain.
Réponse de le 07/08/2014 à 10:43 :
l'assistanat ? lequel celui des 50 milliards ? , meme en allemagne cela n'existe pas et irrite les pdg allemands qui parlent de dumping social et économique , ils s'étranglent de colère quand ils voient le bal des pleureuses courir a bercy pour un oui ou un non , les plus pauvres eux baissent la tete , les entreprises allemandes elles vont prospecter a l'étranger pas chez le trésor public , différences , différences
a écrit le 06/08/2014 à 17:20 :
HOLLANDE cherche à tous prix des boucs emissaires pour masquer son incompétence ; après SARKOSY, après l'EURO trop fort, maintenant ça va etre de la faute de l' ALLEMAGNE !!
Réponse de le 06/08/2014 à 18:25 :
euh, oui, mais l'Allemagne travaille pour elle ! ok, mais alors que nous avait -on promis lors de l'arnaque de l'EU ; moins de chômage, du boulot, échanges, soutiens etc....encore de l'enfumage de M....DE !
Réponse de le 07/08/2014 à 8:45 :
Vous croyez que les allemands vont travailler pour la France, vous avez le droit de rêver.
a écrit le 06/08/2014 à 17:11 :
On est vraiment tombés bien bas après l'embrassade du président allemand semaine dernière , il va demander l'aide de l'allemagne.... tout ça pour ça .... LOL
a écrit le 06/08/2014 à 17:09 :
Au moins l'Allemagne, contrairement à Hollande, connaît La Fontaine: "la cigale et la fourmi" !!!
a écrit le 06/08/2014 à 17:06 :
Suivez-moi : en fait, Mme Merkel veut que la France livre ces deux Mistral à la Russie mais elle fait semblant que non, pour ainsi créer un miroir aux alouettes à Washington de qu'elle ne veut pas de rapprochement avec Poutine.
Hollande fait des demandes auprès de Merkel pour la croissance en France, elle lui répond non. Le jour où Hollande se prêtera à livrer les bâtiments à Moscou, les américains vont se dire : "Il l'a fait pour démontrer à Merkel qu'il est opiniâtre, c'est de la bisbille entre Européens, restons tranquille, Hollande reste notre fidèle vassal." Les chantiers de St.-Nazaire remercieront à Hollande et les bonnes relations entre Merkel et Poutine resteront au beau fixe. Et toc.

La vie (politique) est même un grand vaudeville...
a écrit le 06/08/2014 à 16:54 :
Les russes qui réfléchissent avant de parler, sont en train de punir l'Allemagne. Au reste ce processus naturel était programmé mais se déroule un peu plus vite que prévu. Les russes produisent plus les produits dont ils ont besoin ou les achètent à la Chine, au Japon, moins chers. Il en va de même pour tous les pays de l'est dont l'essentiel du commerce se fait avec la Russie ou l'Allemagne, deux pays qui leur achètent de moins en moins. les gros marchés allemands s'éteignent donc. Le pays ne pourra plus compter sur la consommation de la France à laquelle on autorise facilement des dépassements car par différentes méthodes nous avons organisé une meilleurs répartition avec les pays du sud. Pour ne pas partir en déroute qui plomberait la zone, nos voisins seront obligés de gré ou de force d'augmenter leur consommation. Leur rigidité extrémiste que l'on constate ici leur fera peut-être préférer mourir que plier. La stratégie française consiste probablement à les "allumer" pour qu'ils ne bougent pas tout en continuant à leur dire qu'ils sont les meilleurs pour les conforter dans l'erreur. Nous prendrions alors rapidement le dessus économique sur eux. Ainsi vont les choses.
Réponse de le 06/08/2014 à 17:11 :
Désolé mais comme raisonnement le votre me semble plutôt naïf. Cela reviendrait à dire qu'il n'y a pas d'excellents économistes en Allemagne, des experts vraiment compétents en matière, ou alors qu'ils sont tellement bornés qu'ils n'arrivent même pas à avoir une vision globale du problème.
Réponse de le 06/08/2014 à 17:17 :
Oui, en partie ok avec vous.
l'Allemagne finira par plier et le retour de bâton sera sévère.
Ce que la plupart des partisans qui s'expriment ici n'ont pas compris.
Donc l'intérêt de notre voisine est de maintenir le plus longtemps possible, l'Italie, l'Espagne et nous même juste en dessous de la ligne de flottaison.
Malheureusement pour Merkel, la mascarade ne devrait plus tenir très longtemps.
Il est temps pour elle de prendre sa retraite.
Réponse de le 06/08/2014 à 18:40 :
que les "Dieux vous entendent ! que votre vision soit juste..!
a écrit le 06/08/2014 à 16:48 :
Bientôt la Troika va débarquer comme en Grèce ou en Italie:La Honte pour la" Grande Nation" Merci Chirac,SarKo,Hollande, les 3 sont fautifs car ça fait 20 ans que çà dure.A je regrette vraiment Mitterrand :TonTon revient
Réponse de le 06/08/2014 à 16:55 :
C'est pas Mitterrand qui doit revenir de son tombeau mais plutôt le Général de Gaulle, dont la France a plus que jamais besoin à ce moment.
Réponse de le 06/08/2014 à 17:05 :
tonton revient ... !!!! avec ses 35 heures par exemple vous pensez que ça suffit pas une fois!
Réponse de le 06/08/2014 à 17:14 :
Notre classe politique est profondément minable prête a tout pour le pouvoir c est a vomir
On aura peut être lepen et l les électeurs de l UMP en seront rePonsable
Réponse de le 06/08/2014 à 17:32 :
C'est sur que le tonton, c'est pas un modèle ... En plus, il nous collerait la retraite à 50ans ..
a écrit le 06/08/2014 à 16:40 :
La recette de la croissance, on fait comme en Argentine, on vend la population à la finance internationale? Alors que vendons-nous, un immeuble à NY, le Louvre ou bien Versailles? La croissance est en Allemagne, la récession en Italie et en France... et le chômage aussi! Les bureaucrates insermentés s'illustrent par leur incompétence et leur aptitude à détruire des foyers par millions! Les punaises de l'incroissance font la grande stratégie de l'Etat qui vend les entreprises et nous conduisent à l'austérité par la dette! On nous sert le vampirisme d'Etat et la mollitude de la croissance, la désindustrialisation et la paresse instituée, et les jeunes diplômés victimes des boomers losers. On flingue le batiment et on paresse dans l'administration à gratter le papier, -1,6 million. Tout va très bien mr la marquise, le fuhreur dyslexique sape la croissance et fauche les foyers! Doit-on duper ou bien doper la croissance? Reste la grosse opération, on asse sur le billard pour question de tumeur sociale. On lance une sonde sidérale vers une planète gelée, la rosEtas de gras! nous n'avons pas de moteur dans l'économie! C'est un Etat bourreau des fonctionnaires privilégiés par les statuts sur le dos des précaires, on joue au coquelet châtré de la minuscule croissance! On a une petite divergence vis à vis de nos voisins, quid des prélèvements sur la production? Nous serions englués, on joue au boulet? On est en queue de peloton des pays humanistes avec des fonctionnaires communistes antisémites et antichrétiens qui prônent la violence contre l'Etat de droit! Alors l'euro serait un problème... on nous annonce une hémorragie de chômage jusqu'en 2015... alors on fait la claque? On applaudit bien fort la politique chômagiste! Il parait qu'on gèle les prestations sociales comme le rsa... Saper la production, voila une bonne politique! On joue au trône de fer et aux templiers et à la spoliation des juifs? A quand l'Edit de Nantes, après la jupe? Economies effets d'annonce, effets de manche... l'Etat est une machine infernale! On nous sert une escroquerie: l'inflationnisme, l'augmentation des prix serait une bonne chose, c'est à voir! que sygnifie l'industrie nucléaire est dans le formol, c'est obsolète, comme la question des robots? Le boomer européen est un bon fasciste anti jeune et anti croissance! Cet Etat est un vampire social voleur de vie, rendez l'argent. On y trouve une bande de feignasses au radiateur sur le dos des autres! a quand les plans de départ de volontaires, à quand la croissance? Pendant encore combien de temps tolèrerez-vous la déprédation économique? C'est un système qui dysfonctionne et qui est injuste, à quand la révolution?
Réponse de le 06/08/2014 à 17:02 :
Quel bordel votre post!
Pauvre France!
Réponse de le 06/08/2014 à 17:39 :
Il faudrait vendre tous les hôtels particuliers du 18ème siècle (Elysée et Matignon compris) où sont hébergés nos dirigeants qui se croient encore sous l'Ancien régime. A Londres et Berlin les ministères sont dans des immeubles modernes.
a écrit le 06/08/2014 à 16:32 :
Petit Francais
a écrit le 06/08/2014 à 16:29 :
Elle n a pas honte La France pour demander de l aide a l allemagne pour soutenir son trait de vie démesurée ,nourrir les fonctionnaires de pére en fils,garder des acquis a plus en finir,non vraiment aucune fierté!
a écrit le 06/08/2014 à 16:27 :
Si on passait à 22% le taux normal et à 15% et 10% les 2 autres taux.
Avec cela, nous pourrions financer
- plusieurs guerres en Afrique,
- mettre en place le LSD, Lien de Solidarité Départemental, nouvelle allocation permettant aux jeunes de 6 à 18 ans d'avoir un revenu de solidarité. Prestation versée par les départements en début de chaque mois de 500€ + 150€ par doudou à charge.
- développer l'offre de soins pour nos amis des Balkans
- augmenter le nombre de députés et de sénateurs pour plus de démocratie participative
- développer l'éolien urbain avec une éolienne sur le toit de chaque HLM
...
Vite relançons la croissance M. le Président.
N'attendez pas que l'ex président du pouvoir d'achat sorte son programme.
a écrit le 06/08/2014 à 16:27 :
Il faut noter que François Hollande ne peut même pas menacer de sortir de l’euro pour obtenir satisfaction des allemands car s’il fait ne serait-ce qu’allusion à une telle possibilité, le système bancaire français s’effondre en quelques semaines. Il existe une voie étroite pour sortir de l’euro qui consiste à le faire sans prévenir pour établir en quelques jours seulement la Banque de France dans toutes les prérogatives d’une banque centrale d’un État souverain, lui permettant notamment de soutenir le système bancaire.
a écrit le 06/08/2014 à 16:22 :
c'est que la demande qu'Hollande avait faite était absolument déplacée, il a voulu tendre un piège à Merkel mais la dame n'est pas si sotte qu'il croyait...
a écrit le 06/08/2014 à 16:22 :
la Chancelière allemande est-elle aux ordres de Poutine ?
Réponse de le 06/08/2014 à 16:53 :
Non, Laurent, rassurez-vous, elle reste toujours aux ordres d' Obama.
a écrit le 06/08/2014 à 16:21 :
la Chancelière allemande est-elle aux ordres de Poutine ?
Réponse de le 06/08/2014 à 16:31 :
No, des américains
je ne peux que vous recommander le livre de Zbigniev Brzesinski, "le Grand Echiquier " (éditions Pluriel) l'Amérique et le reste du monde.

Pourquoi et comment les Etats-Unis sont-ils devenus les garants de l'Ordre Mondial ? Quel rôle peut jouer l'Europe face à cette arrogante suprématie ?

Zbigniev Brzesinski montre la situation paradoxale des Etats-Unis qui pour maintenir leur leadeship, doivent avant tout maitriser le grand échiquier que représente l'Eurasie (Europe et Asie Orientale), où se joue l'avenir du monde. Il définit ainsi un cadre durable pour une coopération géopolitique mondiale. Un ouvrage indispensable pour comprendre la politique internationale.

Zbigniev Brzesinki fut conseillé du président des Etats-Unis de 1977 à 1981.
a écrit le 06/08/2014 à 16:20 :
Made in Germany de Guillaume Duval, 2013.
Que ne lit-on et n’entend-on pas en France sur le modèle allemand ? On fait en particulier très régulièrement l’éloge de la rigueur budgétaire allemande et de la capacité de nos voisins à accepter de lourds sacrifices pour restaurer la compétitivité de leur industrie.

Or, explique Guillaume Duval, ce ne sont pas là les véritables raisons des succès actuels de l’économie allemande. Cette réussite est due surtout aux points forts traditionnels du pays : un système de relations sociales très structuré, un monde du travail où le diplôme ne fait pas tout, un pays où l’entreprise n’appartient pas aux actionnaires, une forte spécialisation dans les biens d’équipement et les technologies vertes, une longue tradition de décentralisation qui permet de disposer partout d’un capital financier, culturel, social, humain suffisant pour innover et entreprendre, etc. Au cours de la dernière décennie, le boom des pays émergents a permis à l’industrie allemande de profiter pleinement de ces atouts.

Au contraire, la profonde remise en cause de l’Etat social, menée au début des années 2000 par le chancelier social-démocrate Gerhard Schröder, a probablement fragilisé le modèle allemand : le développement spectaculaire de la pauvreté et des inégalités menace son avenir.

On l’aura compris, ce qu’il faudrait copier ce sont plutôt les caractéristiques traditionnelles du modèle allemand que les réformes récentes qui y ont été apportées. Il n’est cependant jamais aisé de transposer les éléments d’un modèle national lié à une histoire particulière. Une meilleure compréhension de la société et de l’économie allemandes par les Français est en revanche indispensable pour réussir à imaginer un avenir pour l’Europe.

Guillaume Duval est rédacteur en chef du mensuel Alternatives Economiques. Ingénieur de formation, il a travaillé pendant plusieurs années dans l’industrie allemande.

Page 132

Un coût élevé pour le reste de l’Europe. Si la réunification n’a pas eu que des aspects négatifs pour l’économie allemande, elle en eut par contre beaucoup pour celle de ses voisins.

La façon très excessive dont la Bundesbank a réagi au petit regain d’inflation suscité par ce processus du début des années 1990 a en effet cassé l’activité non seulement en Allemagne, mais dans toute l’Europe, causant la récession de 1993. Combinée aux fameux critères de Maastricht, les contraintes fixées par ce Traité Européen pour la construction de la future monnaie européenne, cette politique monétaire non coopérative a fait de toute la décennie 1990 une décennie perdue non seulement pour l’économie allemande mais pour l’ensemble de l’économie européenne.
a écrit le 06/08/2014 à 16:08 :
Politiquement, c'est bien joué. L'Allemagne est montrée du doigt, passe pour un pays égoïste, impérialiste en Europe. Tout sauf $arkozy de Nagy Bocsa a bien fonctionné, pourquoi pas tout, sauf (la politique) de l'Allemagne. La sauce peut prendre et l'Allemagne se retrouver isolée.
Réponse de le 06/08/2014 à 16:23 :
vous plaisante l'Allemagne isolée, sur la plant mondial et na plus besoins de l'eu !
Réponse de le 06/08/2014 à 17:16 :
votre antisarkosisme viscéral vous faire écrire des inepties
a écrit le 06/08/2014 à 16:06 :
Certes, la France doit faire des efforts, mais ils sont ruinés au fur et à mesure par l'intransigeance allemande.
La France est contributrice nette au budget européen, cela devrait être un argument à faire valoir et un élément de pression!
La rigueur allemande est à très courte vue. Quand leur population sera composée de 70% de septuagénaires et de 30% d'immigrés, elle sera la première à pleurer après un assouplissement des règles qu'elle aura, elle-même, mises en place!
Cet égoïsme va lui péter à la figure et j'espère que nos dirigeants sauront avoir de la mémoire, le moment venu!
Réponse de le 06/08/2014 à 21:40 :
"a France doit faire des efforts, mais ils sont ruinés au fur et à mesure par l'intransigeance allemande."
pas besoin de l'allemagne, la france ruine ses propre (mini) efforts:

-reforme territorial, trop lent
-cice, trop lent
-cout du travail, trop lent
-baisse des allocation familiales, trop lent
-baisse des retraites, trop lent
-rationalisation economique du service publique, trop lent
-logement, catastrophe

le presidence hollande n 'est pas la seule responsable, lazy chirac anyone ?
a écrit le 06/08/2014 à 16:02 :
Il ne vont pas se mettre à la botte de Flamby.
a écrit le 06/08/2014 à 15:59 :
L'Allemagne est sourde, et si nous étions dans la position de l'Allemagne nous en ferions certainement autant. Ce qui signifie que l'Europe n'est pas faite du tout et que nous aurions dû nous contenter de faciliter entre européens les échanges économiques, garder nos frontières et barrières douanières et ne pas créer l'euro. Au moins aujourd'hui nous n'aurions rien à demander à l'Allemagne. Ceci dit ce n'est pas pour autant que l'Allemagne pourra maintenir longtemps sa position, d'ailleurs des signes d'essoufflement commencent à poindre chez eux aussi. Wait and see...
a écrit le 06/08/2014 à 15:52 :
2017 VITE !!!!
Réponse de le 06/08/2014 à 17:22 :
SARKOSY 2017 VITE !!!
a écrit le 06/08/2014 à 15:49 :
Vu l'état pitoyable de l'armée allemande on pourrait peut être tenter quelque chose? /sarcasme.
Réponse de le 11/08/2014 à 22:59 :
Il faut attendre que ce soit devenu un pays de vieillards ,on n'aura qu'a ce servir on enverra les tirailleurs du mali !
a écrit le 06/08/2014 à 15:46 :
tout est dit (et bien dit) :
"Les déclarations très générales en provenance de Paris ne fournissent aucune raison pour de quelconques corrections dans la politique économique"

la frivolité/posture/procrastination/arrogance francaise ne paye plus et tant mieux pour nous francais.
du réalisme, de l'action et surtout de la simplification (1 point pour hollande la).
et non ce ne sont pas "les postures" conservatricesETsocialistes de marine lepen qui apporteront cette adaptation au monde du 21 siècle

liberté, fraternité, point
a écrit le 06/08/2014 à 15:40 :
Ach, Angela intraitable, benêt premier l'a encore dans l'os, désespérant, ça fait deux ans qu'il nous fait croire que son salut viendra de la compréhension des autres... Il fallait sortir de l'Europe, l'Europe ça sert à ..nous couler, pas les épaules pour ça, bon à rien!!
Réponse de le 06/08/2014 à 15:44 :
François ASSELINEAU a raison avec l'UPR, l'Europe nous ruine, ces types arrivés au pouvoir par accident ou cooptation sont vendus aux US, rien de bon ne viendra jamais maintenant de l'Europe, courage, fuyons !!
Réponse de le 06/08/2014 à 15:46 :
Juste pour rire : le précédent premier ministre anglais est allé dans les Pays du Golf(e) pour leur demander de l'argent... Un autre "socialiste"...
a écrit le 06/08/2014 à 15:35 :
Qu,'ils payent leurs dettes de guerre....et après ils pourront donner des leçons!
Réponse de le 06/08/2014 à 15:40 :
Et bien allez dire ça à tous les petits fils de collabos aujourd'hui, soit beaucoup de Français. Et allez dire ça aux petits fils de colons qui ont pillé l'Afrique et l'Asie ! La France n'a aucune leçons de morale à donner à quiconque, c'est meme le pire pays colonisateur et pilleur qui a des dettes envers presque tous les pays du monde.
Réponse de le 06/08/2014 à 15:44 :
Il me semble qu'ils ont plus que payer... D'ailleurs, c'est ce gentil argument idiot pour rester poli qui a relancé la guerre en 1936...
Réponse de le 06/08/2014 à 16:01 :
Vos propos sont diffamatoires pour tout un peuple, la plante n'est pas loin.
Réponse de le 13/08/2014 à 23:14 :
Oui, ils doivent payer leurs dettes,comme ils demandent à la Grèce de le faire!
a écrit le 06/08/2014 à 15:31 :
Messieurs Hollande et Valls...
S'il vous reste un tant soit peu d'honneur et d'honnêteté, reconnaissez votre échec et démissionnez.

L'idéologie de l'essentiel de votre électorat n'a plus cours, il faut revenir à une gestion beaucoup plus pragmatique des ressources de notre pays.

Il faut absolument, coûte que coûte, abolir les privilèges exorbitants de la fonction publique, qu'elle soit "active" (c'est à dire en âge de travailler) ou retraitée.

Il faut augmenter de façon drastique la productivité des fonctionnaires, et pour cela, une seule voie s'impose, le contrôle et les sanctions réelles lorsqu'une défaillance est constatée.

Ainsi, en particulier, les enseignants, qui représentent la proportion la plus importante de défaillances (volontaires ou non), doivent effectivement travailler au minimum 35 heures. Il faut interdire les détachements de complaisance auprès d'autres institutions ou autres associations plus ou moins farfelues (qui servent surtout à rémunérer les plus "débrouillards")

Un seul exemple : une association qui se propose d'entreprendre "pour apprendre" est un tremplin pour les catastrophes sociales. Le contre sens est complet : on n'entreprend pas "pour apprendre", au contraire on apprend pour entreprendre. Moralité : les profs et les autres fonctionnaires, au boulot !
Réponse de le 06/08/2014 à 15:53 :
L'état chaotique où se trouve l'économie française est favorable aux intérêts atlantistes dont Hollande en tant que membre de l'American Foundation se fait fidèle répresentant. Y a rien à changer dans une équipe qui gagne. Pas pour la France, bien entendu, mais pour rester dans l'illusion que demain les US nous donnent (comme si ils étaient un "deus ex machina" !) le contrôle de l'Europe comme un cadeau.
Réponse de le 06/08/2014 à 23:09 :
cela n'est pas si simple,
la fonction publique a ses aberrations, temps de travail et autre mais cela ne ruine pas la france a elle seule.
Supprimer les statuts, ou privilèges comme tu l’écrit, c'est nécessaire mais pas suffisant, a noter que ces privilèges existent le secteur prive également.

Il faut revoir le mode de financement de la protection social au sens très large et décentraliser les fonctions non essentielles au niveau des régions, je reste convaincu que cela est possible en préservant un certain humanisme cher aux francais.
Cela marche en allemagne et dans d'autre pays fédéraux.
a écrit le 06/08/2014 à 15:23 :
Merci Merkel de refuser le laisser aller de nos dirigeants qui se prennent d'autres claques témoignant de leur incurie : Nos voisins et copains italiens entrent à nouveau en récession . Poutine passent des contrats de substitution à notre dépendance idiote à
l' OTAN avec l' Iran . Il y a de l' avenir pour le chômage ici !!!
a écrit le 06/08/2014 à 15:14 :
L'ALLEMAGNE répond NEIN ! et sûrement pas NON à HOLLANDE, la langue de Goethe sonne nettement mieux en propos comminatoires que le Français, mais HOLLANDE n'ayant plus son prof d'Allemand comme 1er ministre, il s'est converti à une langue plus fleurie: l'ESPAGNOL, Hollé !
a écrit le 06/08/2014 à 15:08 :
donc prochaine étape pour relancer la compétitivité de la France faute de pouvoir dévaluer l'e
- baisse des salaires et des retraites
- fin du modèle social Français..
c'est donc aux Français de passer a la casserole...
Préparez vous !!!
Réponse de le 06/08/2014 à 15:37 :
Quel modèle social rappelez-moi ? Parce qu'en tant que français, je (comme d'autres, et beaucoup d'autres) n'en bénéficie pas vraiment de ce modèle social...
Réponse de le 06/08/2014 à 15:49 :
"Euh", vous devriez mieux connaître le délabrement social des autres pays de la planète. Vous en resteriez sur le derrière... NOUS sommes, en fait, des favorisés. Rattrapés comme tout le monde par la crise déclenchée par les US.
a écrit le 06/08/2014 à 15:02 :
Pourquoi l’Allemagne aiderait un pays qui préfère gaver de primes indécentes sa haute fonction publique, qui dépense des milliards à fonds perdus dans des OPEX africaines sans espoir d’amélioration de la situation, qui préfère donner 30 milliards à la formation professionnelle qui ne sert qu’en grande partie à gaver les syndicats et organiser des séminaires de complaisance, plutôt que de baisser une fois pour toute, les charges des entreprises ?
Réponse de le 06/08/2014 à 15:36 :
Les OPEX africaines sont ce qui permet de limiter la transformation du Sahel en nid à terroristes. Et la sécurité que ces OPEX assurent, les allemands en profitent comme les autres. Simplement, ils préfèrent en profiter gratuitement plutôt que de risquer du budget et des soldats en y participant. Ici aussi, les allemands mènent une politique de passager clandestin, en briguant le pouvoir économique et politique d'une grande puissance, mais en fuyant les responsabilités qui vont avec.
Réponse de le 06/08/2014 à 16:55 :
Lorsque qu'on ne de sait pas ou qu'on n'y comprend rien, mieux vaut s'abstenir.
Un exemple, la Cote d'ivoire (un vrai bordel avant qu'on intervienne)
Redémarre fort:
Croissance en 8,7% en 2013 (mieux que les BRICS, peut-être la meilleure performance africaine, à vérifier, et l'une des meilleure mondiale)
Construction d'infrastructures.
Formations de l'armée.
Formation de magistrats.
Construction de tribunaux.
Amélioration de conditions de détentions.
Etc......
Coté innovations, la Côte d'Ivoire a gagné 20 places dans le classement international, meilleure progression africaine.
Ca me fait plaisir de voir se pays commencer à revivre alors qu'il était abandonné depuis trop longtemps.
La France aide parfaitement ce pays à se réformer et monter en puissance son économie et sa démocratie, etc.....
Certes, tout n'est certainement pas parfait, mais c'est déjà un excellent départ.
Nombreuses entreprises françaises sont implantées en Côte d’Ivoire, dont la France est le premier partenaire commercial et investisseur.
800 entreprises françaises, dont 160 représentant de grands groupes et 400 des petites et moyennes entreprises (PME).
Les recettes fiscales de la Cote d'ivoire sont, en grande partie, françaises.
C'est donc du donnant-donnant.
Les investisseurs étrangers qui s'y précipitent aussi en masse depuis que le calme est revenu.
D'autre part, des soldats ivoiriens épaulent les militaires français au Mali.
Et La Cote d'ivoire sert aussi l'emploi en France:
Ils nous ont commandé de nombreux bateaux pour gardes-cotes, police et sauvetage en mer dont ils sont très fiers.
Etc.......
Vous êtes donc carrément à coté de la plaque, mon cher "Paul C".
Réponse de le 06/08/2014 à 17:02 :
C'est tellement facile.
quand ce sont des rebelles qui ne sont pas soutenu par les occidentaux, ce sont des terroristes/djihadistes.
Réponse de le 06/08/2014 à 18:10 :
Je suis peut être à coté de la plaque, mais sauver la Côte d'Ivoire pour ruiner la France, ce n'est pas mon idéal d'avenir pour nos enfants. Enfin encourager les opérations extérieures alors que nos banlieues sont des zones de non droit me parait suicidaire, mais le dialogue est ouvert et l'avenir nous départagera !
a écrit le 06/08/2014 à 14:53 :
Baser son économie sur les excédents commerciaux, c'est vouloir manger sa part de gâteau ainsi que celle des autres.

Et ça marche bien quand on est un petit pays et que ça ne se voit pas trop.

Mais quand on est la plus grosse économie de la zone Euro, ça passe moins bien.

Avant l'Euro, le reste de l'Europe se défendait en dévaluant sa monnaie. Mais avec l'Euro ça n'est plus possible.

Puisqu'il est maintenant clair pour à peu près tout le monde que les pays européens sont trop petits pour pouvoir continuer seuls, y a pas à tergiverser :

L'Allemagne doit changer de modèle économique.

Elle peut encore rester quelque temps dans le déni (de manière assez égoïste il faut bien le dire), mais c'est inéluctable :

Tous les pays de l'Europe (la première économie de la planète) ne peuvent pas adopter simultanément des stratégies de passager clandestin. C'est matériellement impossible.
Réponse de le 06/08/2014 à 15:44 :
Vous vous trompez... L'économie n'est pas basée sur des excédents commerciaux, ceux ci découlent naturellement, "logiquement" dirais-je, du... commerce.

Un gouvernement peut le faciliter ou au contraire l'anéantir (et la production qui va avec) mais ne peut en AUCUN cas le provoquer à force d'incantations qui ne convainquent plus que les plus naïfs et les plus deconnectés du monde actuel.

Les profs français en représentent la caste la plus dangereuse et comme par hasard une part importante de l'électorat de notre démagogue en chef....

Car en effet, comment croire que M. Hollande, conseiller référendaire à la cour des compte, puisse être convaincu de la justesse de son propos. Ce pathyétique orateur est au mieux incompétent, au pire d'une malhônneté intellectuelle sans bornes
Réponse de le 06/08/2014 à 15:45 :
Vous vous trompez... L'économie n'est pas basée sur des excédents commerciaux, ceux ci découlent naturellement, "logiquement" dirais-je, du... commerce.

Un gouvernement peut le faciliter ou au contraire l'anéantir (et la production qui va avec) mais ne peut en AUCUN cas le provoquer à force d'incantations qui ne convainquent plus que les plus naïfs et les plus deconnectés du monde actuel.

Les profs français en représentent la caste la plus dangereuse et comme par hasard une part importante de l'électorat de notre démagogue en chef....

Car en effet, comment croire que M. Hollande, conseiller référendaire à la cour des compte, puisse être convaincu de la justesse de son propos. Ce
Réponse de le 06/08/2014 à 17:00 :
En quoi exporter plus qu'importer est un mauvais modèle ?
On exporte ce qu'on peut, on produit ce qu'on peut, et ce qu'il manque on l'importe.
De ce fait, on résout en plus le problème du chômage.

Baser son modèle sur l'assistanat et la distribution du travail... c'est se confronter un jour ou l'autre a n'avoir plus rien à partager...
quand tu travailles pour répondre aux besoin de ta propre population, tu as toujours du travail
Réponse de le 07/08/2014 à 0:50 :
Si, un gouvernement peut provoquer les excédents commerciaux : En rendant son économie compétitive. Et ce de manière très simple. En baissant les salaires et les prestations sociales. C'est ce que fait l'Allemagne depuis Schröder.

Et si, les exportations sont le socle de l'économie allemande, raison pour laquelle ils refusent de mener une politique de la demande.

Encore une fois, la demande est un gâteau que le monde se partage. Avoir plusieurs centaines de milliard d'euros d'excédents commerciaux, c'est un peu manger la part du voisin.

Je ne dis pas que c'est bien ou mal, je dis que ça n'est pas tenable quand on a la taille de l'Allemagne. Et que ça l'est encore moins si toute l'Europe veut faire pareil.
a écrit le 06/08/2014 à 14:48 :
- Moins de fonctionnaires
- Les faire travailler plus et avec un véritable contrôle et des sanctions réelles en cas de défaillance (licenciement)
- Encadrer réellement les enseignants (18 heures / semaines pendant 8 mois.... payés sur 12 mois et fin du travail "au noir" ou dans de pseudos associations "agrées") qu'il se mettent sérieusement au boulot pour commencer....

Fini, le clientélisme M. Hollande, démissionnez avant de nous renvoyer au 18ème siècle !
Réponse de le 06/08/2014 à 15:40 :
La France était la première économie d'Europe... Réfléchissez avant de débiter vos réflexions de comptoir.
Réponse de le 06/08/2014 à 15:41 :
Oui avec vos idées nous allons relancer l'économie ! ... n'importe quoi ..
Réponse de le 06/08/2014 à 15:47 :
La vraie plaie est la fonction publique territoriale dont les effectifs ont augmentés d'un million en 15 ans par simple clientélismes des élus locaix. Certaines secrétaires de mairie gagne plus que des profs....alors réfléchissez avant d'élire vos représentants locaux et demandez leur des comptes
Réponse de le 06/08/2014 à 15:47 :
La vraie plaie est la fonction publique territoriale dont les effectifs ont augmentés d'un million en 15 ans par simple clientélismes des élus locaix. Certaines secrétaires de mairie gagne plus que des profs....alors réfléchissez avant d'élire vos représentants locaux et demandez leur des comptes
Réponse de le 06/08/2014 à 15:53 :
Oui, il faut réformé, mais le faire en ce moment, c'est la croissance qui va se casser la gueule. Maintenant faut relancer, les réformes devraient attendre. Votre ami Sarko n'a malheureusement pas non plus fait le job.
-
Vous ne devez pas connaitre un seul enseignant, il me semble. Il ne faut pas généraliser une minorité.
Ok, partons sur 18H00, mais aussi de temps entre les classes ou les enseignants surveillent et prépare des cours, des animations, sorties. Donc au résultat la journée est bien remplie.
Ils arrivent et partent généralement avec des dossiers.
Donc pour beaucoup, ils bossent aussi chez eux en soirée, et, pendant leurs petites vacances et, donc, ne profitent totalement que de leurs grandes vacances. Et encore puisque, souvent, avant la semaine de la rentrée, ils ont une réunion pour préparé cette dernière.
Vous travaillez pendant vos vacances ou vos soirée?
Non, vous devez certainement être un planqué grincheux mécontent de sa situation.
L'amélioration de votre situation ne tient qu'à vous.
Je précise que je ne suis pas enseignant, mais comme je me fait jeté souvent par ma femme en soirée ou le week-end parce qu'elle prépare un truc pour ses mômes, et c'est bien ainsi, et donc, je sais de quoi je parle.
Arrêtez donc avec les images simplistes!
Réponse de le 06/08/2014 à 16:14 :
heureusement, "pragmatique" n'est pas enseignant, donc la France n'est pas perdue.
On a évité le pire.
Réponse de le 06/08/2014 à 16:55 :
Faut arrêter les pleureuses de prof...
18h/ par semaine et les préparations de cours ne sont vraiment pas monstrueuses.
Les corrections ne prennent pas des plombent de temps aussi (en tout cas, pas 10heures par semaine !)

Ramenez ce salaire à 35heures et 25 jours de congés... et vous constaterez qu'au taux horaire, ils font partis des cadres les mieux payer du pays !

LA réunion de pré-rentrée scolaire qui dure une petite journée (matinée)... faut arrêté. Le seul moment ou ya du stress, c'est lors des distributions d'emplois du temps !

Je suis en collocation avec un prof qui avait tous les niveaux du collège.
Je suis parti tous les jours de l'année avant lui, et tous les soirs je suis rentré après lui (sauf lors de ses virées entre profs)... Il bossait tranquillement ses copies et ses cours lors de son jour sans cours... ou de ses après midi de libre ou etc...
Réponse de le 06/08/2014 à 17:11 :
Vu votre niveau en français, c'est sur que vous ne les avez trop fréquenté les profs...
Réponse de le 06/08/2014 à 17:53 :
Je pense que @pragmatique est dans le vrai.
Votre colocataire n'est certainement pas très motivé, voir il a choisit ce métier par défaut
ne faut pas généralisé, j'ai personnellement un pote qui en a eu marre et a passé un concours de fonctionnaire, pour les horaires SNCF.
C'est l'exception, je connais d'autre fonctionnaires, différentes corps, qui bossent autant que moi, avec en plus de horaires changeants et à la con et des salaires inférieurs au mien, sauf ceux du domaine médical. (enfin deux nanas, chef de service et chef du scan, avec toujours le beeper, en action, exemple un appel vers 21H00 alors que nous étions toute une bande à faire la fête au resto dernièrement, elle a donc été faire un scan d'un môme pour rien, elle était de permanence)
La généralisation est donc facile et simpliste.
Réponse de le 07/08/2014 à 10:03 :
et si on parlait des absurdités du secteur privé:
qui appelle à des subsides de l'Etat par faute d'anticipation : cf industrie auto, indisutrie agro alimentaire?
qui a demandé à se faire sauver suite à des erreurs magistrales de gestion : cf secteur bancaire?
qui a réussi à faire porter les poids des dettes sur le secteur public : cf toujours les banques et notre classe politique?
Est ce la faute des fonctionnaires sur certains secteurs d'activité cherche à se faire des marges en or au détriment de la qualité des produits et du service après vente?
a écrit le 06/08/2014 à 14:46 :
Il ne faut pas rêver!
Hollande attend toujours qu'un miracle vienne de l'extérieur pour sauver son sort.
Encore une déception de plus depuis son arrivée au pouvoir
Réponse de le 06/08/2014 à 17:23 :
C'est plus facile d'être déçu quand on ne comprend rien à la politique et que l'on ne s'y interesse que devant le jt de 20h. Je suis pret à parier que vous n'avez même pas lu l'article avant de commenter.
a écrit le 06/08/2014 à 14:32 :
Les shleus sont entrain de plomber l'UE et il semble qu'ils sont les seuls à ne pas s'en apercevoir. Je ris d'avance du jour où ils viendront réclamer de l'aide aux autres pays.
Réponse de le 06/08/2014 à 15:15 :
Le jour ou l'Allemagne aura besoin d'aide, nous serons mort depuis longtemps !
Réponse de le 06/08/2014 à 15:23 :
L'admiration se cache souvent dans la jalousie dit-on !
Vous rirez moins lorsque l'Allemagne quittera cette cour des miracles qu'est devenue l'UE ! Le nivellement pas le bas, un standard socialiste qui a fait de cette république, un pays en voie de sous-développement dans tous les domaines !
Réponse de le 06/08/2014 à 15:28 :
ils ont déjà besoin de l'aide de la main d'oeuvre extérieure.
a écrit le 06/08/2014 à 14:20 :
rien ne garantit que si les allemands relancent leur demande les francais en beneficieront, vu que le nombre d'entreprises francaises qui exportent se reduit comme peau de chagrin grace aux politiques d'incitation ' business friendly a la francaise' !
Réponse de le 06/08/2014 à 14:33 :
le nombre d'entreprises exportatrices remonte en fait.
je ne sais pas si tu es anglais, mais UK est plus industrialisé que nous et a un environnement bien plus "business friendly" (coût/durée du travail, droit social, taxes, finance, livre qui a pas mal chuté en 10/15 ans...) pour aboutir à un déficit commercial des biens près de 2 fois supérieur au nôtre ?!
Réponse de le 06/08/2014 à 15:42 :
Normal, pour les Anglais, comme les Américains, les déficit ne sont rien pour eux, car ce sont les rois du dollar. La France ne peut pas en faire autant, donc comparaison nulle.
Réponse de le 06/08/2014 à 16:45 :
UK a joué sur sa monnaie pour soutenir ses exportations. Mais eux, ils ont en plus du Pétrole...
Réponse de le 06/08/2014 à 17:41 :
le UK fabrique plus de voitures que la france ! cela dit c'est pas pour ca que les allemands vont acheter des voitures fabriquees au UK ;-)
a écrit le 06/08/2014 à 14:18 :
Monsieur le Président, Si votre programme était bon et efficace, le monde entier se précipiterait pour l’adopter. Dès lors ou le monde entier, à commencer par l’Allemagne, vous tourne le dos, je vous conseille de prendre du recul, et de vous poser quelques questions sur les biens faits et méfaits de votre politique. Cela vous éviterait de passer pour un incompétent chaque fois que vous demandez en pleurnichant quelques faveurs supplémentaires pour mettre en place un programme qui n’a de toutes les façons aucune chance d’aboutir puisque les investisseurs, les entrepreneurs, et les banquiers ne vous suivent pas.
a écrit le 06/08/2014 à 14:12 :
les Angles et les Saxons sont une plaie.
excès de laxisme d'un côté (subprimes, finance folle, GM...), excès de rigueur de l'autre.
a écrit le 06/08/2014 à 14:10 :
Peu importe, la France doit faire la politique qui lui convient.
Merkel/BCE entraine l'Europe dans le mur.
Production industrielle en mai, par rapport au mois précédent, données d'Eurostat:
France: -1.3%
Danemark: -2,1%
Allemagne: -1,4%
Espagne: -0,9%
Pologne: -1,6%
Suède: -3,2%
Norvège: -5,9%
Réponse de le 06/08/2014 à 14:59 :
Et mon Italie vient de re-plonger dans le recession.
gggrreee
a écrit le 06/08/2014 à 14:04 :
Pourtant il l'a bien becote son homologue inaugurateur de chrysanthemes !
a écrit le 06/08/2014 à 13:59 :
Pourquoi suis-je "surpris" de la réponse... :-) Ils se feront de toute façon rattraper par la crise, comme tout le monde.
Réponse de le 06/08/2014 à 14:15 :
Mais en ayant un budget à l'équilibre, ca permet de lancer des investissements sans pour autant être rattraper par le poids de la dette.

Le principal problème de la France n'est pas de ne pas avoir un budget à l'équilibre, c'est que son budget structurel est déficitaire. donc de base on gagne moins que ce qu'on dépense... alors soutenir la croissance en investissant... les budgets dérivent
Réponse de le 06/08/2014 à 14:22 :
le probleme c'est pas d'etre rattrape par la crise dont hollande a dit qu'elle n'existait pas, le probleme c'est de payer l'addition pour la table a cote qui s'est offert caviar et champagne quand a titre personnel on s'est pris une biere et une pizza !
Réponse de le 06/08/2014 à 15:33 :
+1
direct et très clair, je partage.
la ou les postures politique francaise vont decrire l’individualisme libéral, je vois de la mauvaise foi des gourvernements francais succesifs
Réponse de le 06/08/2014 à 15:42 :
Il me semble que vous n'ayez pas beaucoup étudié l'épisode 1929.. Mais comment le pourrait-on, vu la suppression de toute info là-dessus... Là, en cas de crise grave planétaire, comme à l'heure actuelle, les dettes ne sont plus une faiblesse : tout pays passe au-dessus, sans problème.
Certes, cela fait passage en mode économie de guerre, mais comme nous sommes déjà en guerre économique...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :