Bruxelles et Paris se mettent d'accord sur l'utilisation des 27 milliards d'euros de l'Union européenne

Cet accord détermine de quelle manière seront investis dans l'économie réelle de la France des montants de 15,9 milliards d'euros au total pour la politique de cohésion et de 11,4 milliards d'euros pour le développement rural.
Johannes Hahn, le commissaire chargé de la politique régionale, souligne dans un communiqué que l'accord jette les bases d'un nouveau modèle de croissance en France, grâce aux investissements de l'Union européenne.
Johannes Hahn, le commissaire chargé de la politique régionale, souligne dans un communiqué que l'accord jette "les bases d'un nouveau modèle de croissance en France, grâce aux investissements de l'Union européenne". (Crédits : reuters.com)

Marché conclu. La Commission européenne a annoncé vendredi la conclusion d'un accord de partenariat avec la France pour l'utilisation des 27,88 milliards d'euros de fonds dont le pays bénéficiera de 2014 à 2020 pour développer son économie et ses zones rurales.

Cet accord détermine de quelle manière seront investis dans l'économie réelle de la France des montants de 15,9 milliards d'euros au total pour la politique de cohésion et de 11,4 milliards d'euros pour le développement rural. La France bénéficiera en outre d'une enveloppe de 588 millions d'euros au titre du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP).

Dynamiser la croissance en soutenant l'innovation

"Les investissements de l'UE visent à créer des emplois durables de qualité afin de lutter contre le chômage et dynamiser la croissance en soutenant l'innovation, l'économie à faible intensité de carbone ainsi que l'éducation et la formation dans les villes comme dans les zones rurales", peut-on lire dans un communiqué de l'exécutif européen.

"Ils permettront également de promouvoir l'esprit d'entreprise, de combattre l'exclusion sociale et de contribuer de façon notable à une économie respectueuse de l'environnement et efficace dans l'utilisation des ressources."

Johannes Hahn, le commissaire chargé de la politique régionale, souligne dans un communiqué que l'accord jette "les bases d'un nouveau modèle de croissance en France, grâce aux investissements de l'Union européenne".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 25
à écrit le 16/08/2014 à 11:42
Signaler
CELA PEUT ETRE UNE BONNE IDES POUR RECREE DES EMPLOIS DANS LES ZONNES DE CANPAGNE ET PRODUIRE BIO POUR LES GENS DU TERROIR ? LA FRANCE RESTE UN GRAND PAYS GASTRONOMIQUES ? ? ?

à écrit le 12/08/2014 à 21:41
Signaler
nous somme des assister j aie toujours f sens et sellas ma sourie

à écrit le 10/08/2014 à 12:19
Signaler
Dynamiser la croissance en soutenant l'innovation fiscale ?

à écrit le 09/08/2014 à 16:38
Signaler
c'est fou, ça! on parle de milliards d'euros, comme si on parlait argent de poche! Hallucinant !

à écrit le 09/08/2014 à 12:21
Signaler
Nous leur donnons notre argent et ils nous en rendent une partie en nous disant comment l'utiliser. Bel exemple de dictature !

le 10/08/2014 à 12:30
Signaler
Heureusement qu'ils le font, car si c'était le gouvernement socialiste qui décidait de son emploi, il serait capable de dilapider cet argent en embauchant des fonctionnaires territoriaux ou en créant des "emplois d'avenir" bidons.

à écrit le 08/08/2014 à 23:15
Signaler
certains déblatèrent toujours autant de bêtises : les politiques n'ont cessé de creuser le déficit de la France, et un moment, il faut rembourser, et sans indépendance financière, ils ne font que de la pseudo politique. La vraie politique, c'est défi...

le 09/08/2014 à 16:39
Signaler
on s'en tape !! qu'on nous foute la PAIX !

à écrit le 08/08/2014 à 19:06
Signaler
la France ne dispose plus des outils de sa souverainneté pour redresser son économie (Lois, Monnaie, Frontière, Budget) que ces outils ont été transferrés à 80 % aux technocrates de la Commission Européenne (non élus par les peuples européens) et à l...

le 09/08/2014 à 1:15
Signaler
Vous savez ce qui arrivera si la France interdirait la délocalisation ? Les usines feront faillite l'une après l'autre. Et le chomage explosera. Au lieu d'avoir qq usines sur son territoire la France n'aura aucune ...

le 09/08/2014 à 12:08
Signaler
votre commentaire est tout a fait contradictoire. Comment peut t-on prétendre que les délocalisations permettent de sauvegarder l'emploi dans notre pays ? Ca n'a aucun sens !

le 09/08/2014 à 14:54
Signaler
Alors pourquoi Mr Montebourg a autorisé Peugeot SA a délocaliser en Chine certaines productions.Pourquoi Renault a délocalisé une partie de sa production ,tout simplement ,cela leur permet de garder certains cites de production en France pour pouvoir...

à écrit le 08/08/2014 à 18:58
Signaler
1) L'Union Européenne coûte par an à l'Allemagne la somme de 11,953 Milliards d'euros 2) L'Union Européenne coûte par an à la France la somme de 8,297 Milliards d'euros 3) L'Union Européenne coûte par an au Royaume Uni la somme de 7, 366 Milliard...

le 08/08/2014 à 19:01
Signaler
On subventionne... et on fait la promotion de "la concurrence libre et non faussée"!

à écrit le 08/08/2014 à 17:36
Signaler
Beaucoup de commentaires de gens qui oublie que meme si la France ne recupere pas toute sa mise directement , elle la recupere indirectement via le developpement de pays moins avancés que le notre, autrement dit en favorisant l'emergence de nouveau "...

le 08/08/2014 à 17:50
Signaler
C'est ce que faisait déjà la France, AVANT de signer Maastricht. (oui, avant l'UE, la France existait...) Donc nous n'avons pas besoin de Bruxelles pour nous dicter ou investir l'argent de NOS impôts. On peut se débrouiller seul comme par le passé...

le 08/08/2014 à 18:29
Signaler
Bien vu courte vue , tu écris du lieu de tes vacances à l évidence tu es à Berlin. ,

le 08/08/2014 à 18:59
Signaler
On favorise aussi l’émergence de nouveaux "concurrents".

le 08/08/2014 à 19:20
Signaler
Commentaire optimiste de mise en ces jours ensoleillés

le 08/08/2014 à 22:45
Signaler
Commentaire optimiste , mais de mise en ces jours ensoleillés .

à écrit le 08/08/2014 à 16:54
Signaler
J'adore des étrangers nous disent comment dépenser notre argent !!!!

à écrit le 08/08/2014 à 16:48
Signaler
La France est un contributeur nette de l'Union européenne. Nous injectons 21 milliards dont 14 nous reviennent sous la forme d'aide, qui n'en sont pas donc puisque ce sont nos impôts qui font un aller-retour en réalité. Cela signifie donc que 7...

à écrit le 08/08/2014 à 15:26
Signaler
Merci à l Europe de nous rendre une petite partie de notre contribution europeenne

à écrit le 08/08/2014 à 15:25
Signaler
Alors, maintenant, nous avons besoin de l'UE pour faire ce que la France était capable de faire avant que Bruxelles ne nous impose des réformes qui ont détruit la ruralité et les affaires maritimes?

le 09/08/2014 à 17:32
Signaler
Mais c'est bien nous qui avons voulu faire l'Europe ,elle ne s'est pas faite a notre insu nous avons bien voté Maastrich .La prochaine élection il faudra réfléchir avant de mettre le bulletin.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.