Cameron tient tête à Bruxelles : il ne paiera pas les 2 milliards d'euros supplémentaires

 |   |  247  mots
La Grande-Bretagne ne paiera pas les 2 milliards d'euros à quiconque le 1er décembre a martelé David Cameron.
"La Grande-Bretagne ne paiera pas les 2 milliards d'euros à quiconque le 1er décembre" a martelé David Cameron. (Crédits : reuters.com)
Le Premier ministre britannique reste inflexible face aux menaces de sanctions de la Commission européenne qui lui demande de régler la rallonge de deux milliards d'euros au budget européen avant le 1er décembre prochain.

"La Grande-Bretagne ne paiera pas les 2 milliards d'euros à quiconque le 1er décembre. Nous allons nous battre par tous les moyens possibles. Le montant et le calendrier de cette demande sont inacceptables", a martelé lundi 27 octobre David Cameron devant le Parlement britannique.

Le Premier ministre répondait à la Commission européenne qui avait menacé, quelques heures auparavant, la Grande-Bretagne d'amendes si elle refusait de s'acquitter de sa contribution. Confronté à une pression des europhobes du parti Ukip et aux eurosceptiques de sa propre formation politique, David Cameron a voulu adresser un message de fermeté supplémentaire à l'approche des élections législatives de mai 2015.

"Endormi au volant"

Ces 2 milliards d'euros demandés, la semaine dernière par Bruxelles, sont la conséquence d'une révision à la hausse du PIB britannique sur la période 2002-2013 rappelle le Financial Times. Une révision dont David Cameron était parfaitement au courant depuis le début de l'année, accuse son opposant travailliste Ed Miliband, qui reproche au Premier ministre, "endormi au volant", de ne pas avoir anticipé la demande de l'UE.

Pour le commissaire européen au Budget Jacek Dominik qui s'exprimait lundi, David Cameron prend le risque "d'ouvrir la boîte de Pandore" en voulant renégocier les règles budgétaires de l'Union. Car ce sont celles-là même qui accordent au Royaume-Uni un rabais de sa contribution au budget de l'UE  —obtenu il y a trente ans par Margaret Thatcher— d'un montant de 5,9 milliards d'euros pour l'année 2014.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/10/2014 à 9:34 :
Pendant qu'on ramasse et on recolle nos miettes du quotidien, pour ensuite briser le tout et recommencer, le nouvel ordre économique mondial prend petit à petit mais effectivement son essor. La Chine et Singapour ont supplanté le dollar américain dans leurs paiements réciproques et convertissent leurs monnaies sans recourir à une monnaie intermédiaire. La conversion directe entre le renminbi (nom officiel du yuan) et le dollar de Singapour a débuté hier, le 29.10, sur le marché interbancaire chinois et la bourse de Singapour. De même doit se passer tout prochainement avec la Russie et à partir de l'année 2015 avec les pays du BRICS. À quand avec l'euro ?
Réponse de le 24/03/2015 à 3:00 :
"le nouvel ordre économique mondial" n'a rien à voir avec la Chine et Singapour. Svp étudiez la question et faites des études avant d'écrire des phrases dignes d'un soral ou d'un front national ...
a écrit le 28/10/2014 à 19:31 :
Bravo. Enfin quelqu'un qui tient tête à l'Europe. Que son exemple soit suivit et que l'Europe se décompose...
Réponse de le 28/10/2014 à 22:55 :
Il tient tête uniquement pour des raisons de politique intérieure, pour essayer de tenir ceux qui partent chez UKIP, c'est juste une posture, comme nos propres politicos intermittents du spectacle, qui nous font faire du sur place depuis 40 ans. Zéro vision à long terme, que dans le moment, uniquement pour être ré-élu..
a écrit le 28/10/2014 à 19:00 :
C'est un scandale,un nouveau du royaume désuni,un de plus,je pense que la meilleure des réponses serait de supprimer le cadeau honteux fait à la dame de fer,et de rétablir un minimum de justice,ou alors de demander le même cadeau,on va passer sous les 3%,miracle à Bruxelles!
a écrit le 28/10/2014 à 16:26 :
La commission de Bruxelles joue avec les États et les confronte (sème la zizanie) entre eux afin de se maintenir en place et qu'il n'y ai pas de front commun contre elle!
a écrit le 28/10/2014 à 15:11 :
Dave on est tous derriere toi!
a écrit le 28/10/2014 à 14:59 :
Les anglais plus 2 milliards, les français moins 1 milliards. Bref plus on fait d'efforts pour relever le pays plus on paye !Merci F Hollande et N Sarkozy, vous nous avez fait économiser 1 milliard !
a écrit le 28/10/2014 à 14:53 :
Va-t-on accorder un privilège de plus a l'une des 3 "puissances" européennes ou va-t-on avoir le courage de faire appliquer (enfin) le règlement?.M'enfin.. quelle question!
a écrit le 28/10/2014 à 14:09 :
finalement, c'était Victoria Nuland qui avait raison au sujet de l'union européenne....
Réponse de le 28/10/2014 à 14:16 :
Eh oui, je suis obligé de vous donner raison, hélas.
a écrit le 28/10/2014 à 14:05 :
Il défend son pays et ses intérêts. Rien de plus normal. Ce qui est choquant c'est au contraire que la soumission à Bruxelles soit considérée comme normale en France. Ah je sais, on va me parler du respect des Traités.... la bonne blague. Tout le monde s'assoit dessus quand ça l'arrange. Sauf nous?
Réponse de le 28/10/2014 à 14:15 :
Loin (très loin) d'être pro-Albion, je reconnais toutefois que Cameron a raison. Le Royaume-Uni fait partie des 5 Eyes, le groupe des 5 grands espions de la planète et du club des anglo-saxons les plus fidèles chevaliers de la finance américaine, plus soudé que la tour Eiffel. Ce groupe, hautement arrogant, n'accepte pas qu'on le dicte des choses qu'il doit faire. En voulant s'unir à un tel club, la France (on a déjà les preuves) se voit en tant que vassal obéissant, un pays qui perd jour après jour sa souveraineté à force de s'associer à des Etats-voyous. Cherchez l'erreur.
Réponse de le 28/10/2014 à 14:25 :
n'oublions pas que le peuple français avait dit non aux traités par référendum
Réponse de le 28/10/2014 à 14:40 :
Je vous rassure.On dit que la France ne les respecte pas depuis 1982,et d'aucuns vont jusqu'a dire qu'elle ne les respecte pas depuis la création de l'UE.On pourrait parler également de l'Allemagne.Privilège des "puissants" que ne sont pas les pays du "club med",avec qui l'on est très sévères.
Réponse de le 28/10/2014 à 17:13 :
Si la France jouait fairplay avec ses traités européens il n'aurait pas tant d'exigences de Bruxelles envers elle. La histoire c'est quand on triche, tôt ou tard on se verra de travers.
Réponse de le 24/03/2015 à 3:28 :
Aucun pays n'est soumis à Bruxelles. C'est que les députés de Bruxelles ont certains pouvoirs qui ont été légués par les états, mais les états sont toujours présents à Bruxelles. D'ailleurs le FN a 24 eurodéputés à Bruxelles, (dont Florian Philippot, Sophie Montel,Mireille d'Ornano, Mylène Troszczynski, Gilles Lebreton, Jeanne Pothain etc etc ).
a écrit le 28/10/2014 à 13:44 :
Les adeptes du néolibéralisme et du monétarisme ont fait leurs choix: Les banques d’abord
Réponse de le 28/10/2014 à 14:05 :
Les adeptes du socialisme et autres collectivisme ont fait leurs choix : le vol du fruit du travail d'autrui d'abord.
a écrit le 28/10/2014 à 13:33 :
"car ce sont celles-là même qui accordent au Royaume-Uni un rabais de sa contribution au budget de l'UE"
oooooh purée ca va devenir bon! vite un bol de popcorn le spectacle de Noël va commencer :-)

enchainement fatal: refus de payer avec demande de renégocier la participation -> remise en cause d'une Europe ou un grand pays trouve normal de prendre plus qu'il ne donne -> petits pays qui s'unissent pour crier à l'injustice -> l'UK doit rentrer dans le rang et payer plus -> l'opinion anglaise se sent injustement cloué au pilori, le monde des affaires anglais fustigent (plus que d'habitude) cette Europe des taxes -> au referendum ils se barrent.
Et finalement qui les regrette? Les pays bas & les pays de l'Europe du Nord?
a écrit le 28/10/2014 à 13:27 :
Il a raison que bruxelles montre l'exemple sur les economies .LA NOMINATION DE MOSCOVICI EST BIEN UNE PROVOCATION;ainsi que le nouveau pLan SAPIN CES 3'5 m
sortis d'un CHAPEAU
a écrit le 28/10/2014 à 13:22 :
Le problème est que la révision sur la période intègre, d'après ce que j'ai lu, les revenus de la prostitution et de la drogue... Beau calcul de la richesse : prendre en compte ce qui détruit, et qui est de plus illégal... Des calculs au doigt mouillé, la commission européenne dans toute sa splendeur ! Mais des calculs forcément approuvé par les chefs d'Etat ne l'oublions pas...
a écrit le 28/10/2014 à 13:13 :
Si j'ai bien compris ces 2 milliards en plus sont dû du fait de l'amélioration économique en Grande-Bretagne. Or il est indéniable qu'ils on fait des efforts de compétitivité et fait marché la planche à billets pour parvenir a se résultat. Du coup a quoi servent les efforts si il y a au bout du compte un "rééquilibrage" en faveur de ceux qui ne font quasi rien? C'est la prime aux nuls?
Réponse de le 28/10/2014 à 13:23 :
L' "amélioration" économique de la GB, je la cherche toujours... Par contre, la planche à billets, ça importe de l'inflation en faisant plonger une monnaie et ça tue d'abord les pauvres, avant les rentiers. Pour ça que les billets ne sont donnés qu'aux rentiers, d'ailleurs... Donc, leur politique est mauvaise. Et ça commence à se voir.
Réponse de le 28/10/2014 à 13:59 :
C'est la définition du système français me semble-t-il : plus tu gagnes, plus tu paies, moins tu reçois. Il n'y a aucun intérêt à faire le moindre effort, car cela suppose de devenir un fat contributeur net permettant à d'autres de vivre en parasites sociaux. La redistribution est du vol, les socialistes sont des voleurs, et Bruxelles est sclérosé par les socialistes : je vous laisse conclure.
Réponse de le 28/10/2014 à 15:09 :
Et sachant que Bruxelles suit les principes des US et est même aux ordres, les US sont, effectivement socialistes. Vivement Sarko.. et l'otan... et les affaires... et vous.
a écrit le 28/10/2014 à 13:04 :
Bravo a nos amis anglais. Ce ne sont des tapis de sol sur lesquels les instances européennes s'essuient les pieds contrairement a Hollande et Sapin

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :