Grèce : "Les réformes commencent à porter leurs fruits pour la population" (Schäuble)

Le ministre allemand des Finances.estime que le pays est devenu plus compétitif, annonçant que, si Athènes continue les réformes, "la Grèce connaîtra d'autres succès".
La Grèce aura un déficit budgétaire conforme aux règles de l'Union européenne, assure Wolfgang Schäuble.
"La Grèce aura un déficit budgétaire conforme aux règles de l'Union européenne", assure Wolfgang Schäuble. (Crédits : reuters.com)

"Les réformes commencent à porter leurs fruits pour la population grecque."

Devant le Parlement allemand, jeudi 18 décembre, le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble s'est montré satisfait de l'état de santé de la Grèce, dont le taux de chômage a baissé à 25,5% au troisième trimestre, contre 26,6% sur les trois mois précédents, selon les données officielles publiées jeudi.

Un "pays plus compétitif"

Wolfgang Schäuble a ensuite renchéri:

"Les réformes du marché du travail ont rendu le pays plus compétitif [...] Cette année, la Grèce aura un déficit budgétaire conforme aux règles de l'Union européenne."

Il a prédit que "si les réformes en cours en Grèce se poursuivent, la Grèce connaîtra d'autres succès."

Par ailleurs, le Bundestag a approuvé, ce jour-là, l'extension pour deux mois du plan d'aide au pays et soutenu le lancement de négociations entre la Commission européenne et Athènes pour accorder au pays des conditions de crédit avantageuses.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 19/12/2014 à 10:11
Signaler
Ils ont réussit à mettre en place un cadastre et les impôts immobiliers ? L'église paye enfin les impôts sur ses activités économiques ? la corruption a diminué ? les armateurs payent des impôts ? alors c'est qu'ils sont sortis d'affaire. Sinon, c'es...

le 19/12/2014 à 20:48
Signaler
Vous en êtes encore là, vous ?

à écrit le 19/12/2014 à 7:44
Signaler
ce type-là est sans vergogne, et au nom de la finance toute puissante, agit contre les populations. Est-il déjà allé en Grèce pour voir les conditions réelles de la vie quotidienne d'un grand nombre de Grecs ?

le 19/12/2014 à 14:55
Signaler
aq, au lieu de répéter une leçon apprise, lisez donc le commentaire d'EBT ci-dessus, vous avez la réponse à vos questions !

à écrit le 18/12/2014 à 23:12
Signaler
Après Mosco, Junker, voila Schaube Ils vont tous y aller de leur avis en soulignant que tout est réglé en Grèce ils sont impayables !!!!!!!! Malheureusement ils laissent la Grèce comme un pays du tiers monde.

le 19/12/2014 à 2:28
Signaler
un pays du tiers monde qui se relève : c'est vrai car les investisseurs y reviennent : il y a là-bas des entreprises fort interessante

à écrit le 18/12/2014 à 20:06
Signaler
HONTE !! à ces technocrates !!!!!!!!!!!:

à écrit le 18/12/2014 à 19:36
Signaler
parler de fruits pour les souffances qu'il fait subir aux petites gens pendant que lui se goinfre, ces gens là ont perdu toute morale; des efforts, oui, mais supportées équitablement, mais l'équité sait-il ce que ce mot veut dire ?

à écrit le 18/12/2014 à 19:29
Signaler
Si la Grèce va mieux, ce n'est pas grâce a l'Allemagne.

à écrit le 18/12/2014 à 19:19
Signaler
si siryza sort, ils ne vont pas rembourser leurs dettes, ca va forcer la grece a sortir de l'euro ( ca va nous couter quand meme 320 milliards d'euros), et a prendre de l'hyperinflation a faire palir le venezuela ils pourront des lors enclencher un ...

à écrit le 18/12/2014 à 19:02
Signaler
Ah oui ? La Grèce est devenu un pays du tiers-monde, tout comme les autres pays du sud de l'Europe d'ailleurs. Les salaires sont "compétitifs", ça oui, mais ils ne le sont pas encore assez : tant qu'on aura pas atteint le niveau du Bangladesh, il y a...

le 18/12/2014 à 19:17
Signaler
la solution c'est que vous alliez installer et developper votre multinationale en grece en employant vous meme plein de gens a des bons postes bien payes... tout simple, c'est juste une question de volonte si vous ne le faites pas c'est que vous so...

le 18/12/2014 à 20:07
Signaler
tout à fait de votre avis !! + UN

à écrit le 18/12/2014 à 18:54
Signaler
Il est vraiment pathétique ce pauvre ayatollah de l’austérité qui a ruiné de nombreux pays européens qui ont crus en lui,ils vont être guéris dit il mais ils sont déjà morts ,il ne cherche pas la prospérité de l’Europe mais sa domination germanique.

à écrit le 18/12/2014 à 18:52
Signaler
Les Grecs ne lui ont pas demandé son avis. Qu'il s'occupe de son pays et laisse les Grecs décider de leur destin.

à écrit le 18/12/2014 à 18:46
Signaler
25% de chômeurs, des baisses de salaires pour ceux qui ont réussi à garder leurs emplois et il ose sortir que "Les réformes commencent à porter leurs fruits pour la population"... C'est du foutage de gu... de compétition à ce niveau.

le 18/12/2014 à 18:53
Signaler
+1000

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.