838.000 : le nombre de faux billets en euros saisis en 2014

En augmentation par rapport à 2013, ce chiffre est toutefois à relativiser, explique la Banque centrale européenne, puisque plus de 16 milliards de vrais billets ont circulé au second semestre 2014.

1 mn

Les faux billets de 50 représentent plus du quart du nombre de faux billets saisis en 2014.
Les faux billets de 50 représentent plus du quart du nombre de faux billets saisis en 2014. (Crédits : reuters.com)

Le nombre de faux billets en euros saisis progressent, tout comme celui de vrais billets. Au total, 838.000 faux billets ont été retirés de la circulation l'an dernier, dont 507.000 au cours du second semestre, d'après les statistiques publiées vendredi 23 janvier par la Banque centrale européenne (BCE). Cela constitue selon un calcul de l'AFP une progression de 25% par rapport à 2013, année où 670.000 billets avaient été retirés de la circulation.

Plus de 16 milliards de vrais billets en circulation

La BCE compare le second semestre 2014 au second semestre 2013 et relève une hausse de 44% des faux billets saisis sur cette période. Elle souligne toutefois dans un communiqué :

"Le nombre de faux billets reste cependant très faible en comparaison avec le nombre croissant de vrais billets en circulation (plus de 16 milliards au cours du second semestre 2014)."

Plus de la majorité des billets sont de 20 euros

Le billet le plus contrefait dans la seconde moitié de l'année passée a été celui de 20 euros (60% des faux billetssaisis), suivi de celui de 50 euros (26%). Les coupures de 5 euros (1%) et de 500 euros (0,5%) ont été les moins falsifiées. La quasi-totalité des faux billets ont été trouvés dans les pays de la zone euro (97,5%).

La BCE a déjà lancé deux coupures —de 5 euros en mai 2013 et de 10 euros en septembre 2014— d'une nouvelle série de billets en euros baptisée "Europe" et censée être plus difficilement falsifiable. Elle doit dévoiler le 24 février le nouveau billet de 20 euros.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 25/01/2015 à 17:28
Signaler
Pour des billets in-copiable, les faussaires n'ont pas mis longtemps pour le faire...

le 25/01/2015 à 20:04
Signaler
S'ils ont été détectés, c'est bien que la copie n'était pas parfaite, donc des mauvaises copies. L'art ultime serait de faire des copies parfaites.

à écrit le 25/01/2015 à 4:28
Signaler
Voilà pourquoi il faut se débarrasser systématiquement des billets en commençant par les grosses coupures lors de ses achats en boutique. Il vaut mieux privilégier les pièces aux billets dans son porte-feuille car elles sont peu rentables à reproduir...

à écrit le 24/01/2015 à 23:32
Signaler
plus de la majorité...c'est la totalité ???

à écrit le 24/01/2015 à 19:06
Signaler
Il faut mettre les faussaires en prison ! (c'est mon ami Ben Bernanke qui me l'a dit) D'ailleurs, il faudrait mettre une ligne supplémentaire dans les traités européens de la libre concurrence, car dans ce domaine je veux le monopole ! Mario Draghi

à écrit le 24/01/2015 à 16:49
Signaler
Plus fort que la BCE,.......... comme planche à billet.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.