Les mémoires de Chirac le sniper

 |   |  210  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le premier tome des mémoires de l'ex Chef de l'Etat doit paraître jeudi. Le Parisien en dévoile les bonnes feuilles...et les phrases assassines.

C'est un peu l'histoire d'un coup de "com" raté. La sortie du premier tome des mémoires de Jacques Chirac devait être accompagnée jeudi de la publication en exclusivité de ses bonnes feuilles dans l'hebdomadaire Le Point.

Mais coup sur coup, Canal Plus puis Le Parisien ont devancé l'appel et dévoilé les parties croustillantes de l'ouvrage. Résultat : ni soporifique, ni assassin mais quelques passages au vitriol sur des personnalités politiques françaises.

Nicolas Sarkozy ? "Cette volonté de se rendre indispensable, d'être toujours là, nerveux, empressé, avide d'agir et de distinguant par un sens indéniable de la communication".

François Mitterrand ? "D'une finesse de jugement et d'une intelligence tactique que j'ai rarement rencontrées dans le monde politique" malgré "la complexité et les zones d'ombre qui jalonnent son parcours".

Edouard Balladur ? "J'avais confiance (...). Un accord politique ayant aussi valeur de contrat moral était scellé entre nous. Au fond de moi, j'ai encore peine à croire que le Premier ministre soit en train de trahir ses engagements."

Valéry Giscard d'Estaing ? Sa "rancune est demeurée tenace et comme inépuisable. En démocratie, la défaite d'un homme est rarement une perte irréparable".

A retrouver jeudi : "Chaque pas doit être un but", Nil Editions, 21 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/11/2009 à 9:22 :
Vous êtes tous dans le secret des coeurs et des consciences. Vraiment toutes mes félicitations.... à moins que vous n'écriviez n'importe quoi.
a écrit le 07/11/2009 à 12:31 :
La France crève lentement et surement de ses politiciens professionnels, de droite et de gauche -Ségolène par exemple - qui n'ont jamais eu à travailler de leur vie.
A quand une vraie démocratie ?????
a écrit le 07/11/2009 à 0:09 :
Sarkosy n'a rien fait non plus si on regarde un peu
a écrit le 04/11/2009 à 7:41 :
Chirac n'a absolument rien fait pendant ces mandats, nous voilà du coup en pleine "restructuration nationale" mais c'est pas grave tout ça c'est de la faute à "sarko", moralité faite comme lui et villepin "ne faites rien !" et serrez les miches pour que tout se passe tranquillement pendant votre mandat. Une fois terminé vous écrivez un livre ou animé des émissions dans lesquelles vous passez pour un "sage" bref du grand n'importe quoi.
a écrit le 03/11/2009 à 18:17 :
De trahisons en coups tordus, après 40 ans de "vie publique" dont 12 à l'Elysée, il laisse le pays exangue sur le plan économique ,et complètment écoeuré sur la moralité des hommes politiques .C'est un des dirigeants les plus néfastes que la France a enfantés. Il mériterai largement de faire un séjour dans les geôles de la République comme son "idole" Mitterrand qui a réussi à s'en échapper.
a écrit le 03/11/2009 à 16:17 :
Question honneteté Chirac doit se situer dans la moyenne des hommes politiques français,peu nombreux à embrasser la carrière pour servir la France exclusivement,mais également soucieux de leurs interêts personnels.Par contre c'est un " tueur" chaleureux et sympa,avec lequel on aimerait pouvoir déguster une tête de veau.Ce qui me chagrine, c'est que malgré des revenus très élevés,il continue à se faire héberger " gratos' par un libanais ou Fr.Pinault.Là il manque vraiment de classe,oubliant que nul ne se fait enterrer dans un cercueil d'or serti de diamants.
a écrit le 03/11/2009 à 13:12 :
moi, quoi qu'il arrive je soutiendrai Chirac. merci monsieur le porésident.
a écrit le 03/11/2009 à 10:50 :
tout cela est blabla chirac,flosse,ect...le temps dira tout a la posterite honte pour eux et leurs familles

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :