Impôts, pub à la télé, déficit des collectivités : Copé fait feu de tout bois

Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale réunissait mardi soir son club politique Génération France. Il multiplie les propositions fracassantes.

C'est la vedette politique du moment : Jean-François Copé. Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale réunissait mardi soir son club politique Génération France. Il a plaidé à cette occasion pour un "pacte de stabilité" entre les collectivités locales et l'Etat pour mettre un terme à "l'explosion" des dépenses des conseils généraux et régionaux - dont il souhaite la "fusion" - sans "aucun contrôle".

"Aujourd'hui, le cumul des budgets régionaux et départementaux c'est 64 milliards d'euros. On ne peut pas continuer comme ça, c'est intenable", a-t-il lancé. Un débat d'actualité alors que certaines collectivités menacent de présenter des budgets en déficit (ce qui est interdit), soulignant que l'Etat ne cesse lui aussi d'afficher des déficits.

Mais Jean-François Copé intervient ces derniers jours tous azimuts. Concernant les déficits sociaux, lil préconise une "réforme des administrations de la Sécurité sociale" - le député socialiste et médecin, Jean-Marie Le Guen était invité à cette réunion de Génération France - via notamment la mise en place "de guichets uniques entre toutes ces structures" (caisse d'allocations familiales, caisse d'assurance maladie, URSSAF) qui "coûtent des fortunes" aux contribuables.

Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale doit aussi intervenir ce mercredi lors d'une table ronde à l'Assemblée nationale consacrée à la télévision. Il devrait en profiter pour pour remettre en cause la fin de la publicité sur la télévision publique avant 20 heures ce qui remettrait en cause la vente de France Télévisions Publicité à Lov Group de Stéphane Courbit associé à Publicis.

Il s'était déjà illustré ces derniers jours dans le débat sur les impôts - bouclier fiscal contre bouclier social - en préconisant une fusion entre l'impôt sur le revenu (payé seulement par un Français sur deux) et les taxes sociales CSG-CRDS  à l'assiette plus large.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 12/05/2010 à 13:30
Signaler
ce n'est pas dans son club politique qu'il faut en parler, mais plutôt dans l'assemblée nationale, et voter. En France on fait avaler des couleuvres à longueurs de journées. Arrêtez de nous prendre pour des demeurés.Pourquoi le dire, et jamais passer...

à écrit le 28/04/2010 à 4:36
Signaler
Aujourd'hui, la France n'est malheureusement plus gouvernée ! Aide aux agriculteurs, aux viticulteurs, aux pécheurs, à l'industrie etc... Que reste-t-il ?

à écrit le 21/04/2010 à 4:43
Signaler
bon allons y dans les propositions , suppression de la redevance tv et pub generalisée ce serait un impot de moins pour les menages , suppression de la cotorep inutile et qui nous coute , remplaçons cet organisme par les assistantes sociales et les m...

à écrit le 12/04/2010 à 11:51
Signaler
je viens d'avoir en fin une régularisation de mon dossier chez la CAF après 3mois de retard!!! alors quand l'apprend que des élus propose un guichet unique pour la CAF CPAM et l'URSSAF je me demande sur quelle planète vivent ces gens!!! à mon avis c...

à écrit le 07/04/2010 à 18:30
Signaler
Le métier des publicitaires est de déformer la vérité pour faire adopter ce qu'ils veulent. Ainsi ils ont fait avaler à beaucoup de pigeons et à JF Copé qu'il faut garder la pub pour éviter la redevance alors que c'est la pub télé qui diminuent le n...

à écrit le 07/04/2010 à 15:55
Signaler
Copé est un autre Sarkozy; il va "brasser dans tous les domaines pour se faire remarquer; sachant que celà n'a aucune insidence sur sa carrière actuelle. Rappelez-vous le Sarkozy de 2000- 2005. Il faut vite faire comprendre à ce "guignol"que les fran...

à écrit le 07/04/2010 à 6:57
Signaler
il est grand temps que les parlementaires UMP se réveillent de leur profond sommeil et de leur insouciance notoire. Peut être faut il envisager de remplacer les comédiens du gouvernement, Estrosi, Novelli, par de vrais Ministres capables de déployer ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.