Ségolène Royal officialise sa candidature

 |   |  233  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Affirmant avoir "compris (ses) erreurs" de la campagne de 2007, Ségolène Royal s'est relancée ce dimanche dans la course aux primaires PS depuis son fief de Poitou-Charentes, avec au cœur de son projet l'instauration d'un "ordre social juste". L'officialisation de la candidature de Martine Aubry est attendue ce mardi.

Devant quelque 800 personnes réunies à Arçais (Deux-Sèvres), Ségolène Royal, qui avait annoncé sa candidature le 29 novembre 2010, a proposé aux Français de "construire un ordre social juste, appuyé sur la force citoyenne de chacun d'entre vous (...). Je m'y suis préparée et j'y suis prête".

"Je veux être la présidente des solutions, celle de la morale de l'action, du socialisme qui marche", a-t-elle lancé. "Je veux être une présidente équitable pour construire avec tous les Français un nouvel ordre social juste".

N'hésitant pas à citer le général de Gaulle, elle a appelé la gauche à assumer les valeurs du Conseil national de la Résistance, que "la droite affairiste a laissé tomber".

L'ex-candidate à l'Elysée a aussi assuré avoir tiré les leçons des "erreurs" qui l'avait menée à la défaite en 2007. "Oui j'ai compris mes erreurs, je n'ai parfois pas su me faire comprendre en donnant l'impression, faute de temps, d'improviser", a-t-elle affirmé.

Elle a appelé les socialistes à ne pas se déchirer et à se rassembler après les primaires. Dans cette campagne, "personne n'est isolé et les inquiétudes en ce sens doivent être levées", a lancé Ségolène Royal. "L'union est un combat et je ne l'oublierai pas".

Par ailleurs, l'officialisation de la candidature de Martine Aubry, actuel Premier secrétaire du PS, est attendue ce mardi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/06/2011 à 16:28 :
Je n'en voit qu'une seule erreur dans l'affaire de 2007, mais je ne suis pas sur qu'elle l'ait détectée celle-là.
a écrit le 27/06/2011 à 16:07 :
Ségoléne, c'est la force tranquille, la compétence sur tous les sujets délicats, elle est la valeur la plus sure du PS. Je pense que si elle passe la primaire, en 2012 elle sera difficile à battre à la Présidentielle.
a écrit le 27/06/2011 à 11:38 :
Segolene, n'a t-elle pas participé à la mise en retraitre des personnes à 60 ans? N'a t-elle pas participé activement au 35 heures? Que sait-on du déficit de sa Région? Vous croyez qu'elle est crédible pour diriger la Francitude? L'improvisation, oui s'est son fort mais là, il s'agit de diriger un pays imbriquer dans la mondialisation. Je ne vois, parmi les prétendant au trone, aucun socialiste digne de confiance dans son jugement. Quand on regarde les trois prétendants socialistes et qu'on les compare au fromage de leur région, nous pouvons dire, que l'un pue trés fort dans le nord, l'autre est archi sec dans le poitou quant-au dernier il est en cours de fermentation.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :