Alcatel table sur un bénéfice opérationnel de 2 milliards d'euros, cette année

 |  | 273 mots
Le groupe français de télécommunications Alcatel vise un bénéfice opérationnel de 2 milliards d'euros pour l'exercice 2000, contre 1,275 milliard affichés en 1999, a indiqué son directeur financier Jean-Pierre Halbron lors de la publication des chiffres du premier trimestre. La croissance plus importante que prévue des activités télécoms (+30% sur l'année au lieu de 15% attendus) et la maîtrise des charges laissent espérer un bénéfice d'exploitation proche de 2 milliards d'euros, a-t-il expliqué. "La marge opérationnelle croit deux fois plus vite que le chiffre d'affaires dans les télécoms, soit 60%, ce qui va dégager 700 millions d'euros supplémentaires sur l'année pour le bénéfice opérationnel des télécoms", a indiqué M. Halbron. L'équipementier français Alcatel a dégagé au premier trimestre 2000 un bénéfice net de 258 millions d'euros, contre une perte de 18 millions d'euros un an plus tôt, selon ses chiffres non audités publiés aujourd'hui. Le groupe précise dans un communiqué que, pour les trois premiers mois de l'année, son chiffre d'affaires a atteint 6,12 milliards de francs, soit 41,8% de plus qu'un an plus tôt. Le groupe souhaite introduire en bourse à Paris avant la fin de l'année 2000, une grande partie de ses activités de câbles et de composants, "toutes les activités qui gardent un contenu en cuivre", a indiqué M. Halbron. Le groupe conservera la fibre optique et les composants et batteries. Alcatel souhaite introduire la totalité du capital de cette nouvelle société, soit 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires, a précisé M. Halbron.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :