Prudence en attendant la Fed

 |   |  420  mots
Faute d'indicateurs économiques importants de ce côté-ci de l'Atlantique, les marchés européens auront les yeux tournés vers l'Amérique en ce début de semaine. Le Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale se réunit à partir de demain autour d'Alan Greenspan et il devrait rendre mercredi soir sa décision en matière de taux d'intérêts. La publication, ces derniers jours, de statistiques tendant à confirmer l'atterrissage en douceur de l'économie américaine plaident en faveur du statu quo monétaire, mais la Fed pourrait opter pour la prudence. Autre influence américaine sur les marchés européens : les valeurs Internet ont décroché vendredi sur le Nasdaq. L'indice du marché technologique américain a perdu 2,32% et surtout, Amazon.com a chuté de 21% après la publication de plusieurs analyses sceptiques sur ses perspectives de chiffre d'affaires et même sur sa solvabilité. La Bourse de Paris débute la séance de lundi sur une hausse de 0,05%, selon l'indice CAC 40 qui s'établit à 6.548,67 points. Vendredi, l'indice CAC 40 avait terminé la séance sur un gain de 1,09% à 6.545,35 points. Groupe Danone perdait 1,79% dans les premiers échanges, à 131,4 euros. Le groupe dirigé par Franck Riboud a échoué dans sa tentative de reprise de l'américain Nabisco Holding Corporation. C'est finalement Philip Morris qui l'a emporté, pour 14 milliards de dollars.Vivendi a ouvert en léger recul (-0,05%, à 93,95 euros). Le groupe a annoncé ce week-end les conditions d'introduction de sa branche environnement. La souscription, ouverte aujourd'hui, courra jusqu'au 10 juillet, entre 36 et 41 euros par action. Vivendi Environnement sera coté le 12 juillet. Les personnes physiques bénéficieront d'une décote de 1,5 euro par action souscrite par rapport au prix retenu pour les investisseurs institutionnels. L'introduction s'opère par augmentation de capital et devrait permettre de réduire la dette de Vivendi Environnement d'environ 3,5 à 4 milliards d'euros. Transiciel, qui a annoncé vendredi soir le report de son augmentation de capital, gagne 5%, à 71,4 euros. La Bourse de Francfort a ouvert en légère hausse lundi, l'indice de référence DAX progressant de 0,09% à 6.986,89 points dans les tout premiers échanges contre 6.980,41 points vendredi en clôture. A Londres, l'indice Footsie a ouvert en baisse de 0,08% à 6 386,50 points. Dans un contexte défavorable aux valeurs internet, Freeserve chute de 10%. T-Online, la filiale de Deutsche Telekom, a annoncé ce week-end l'abandon des discussions avec le fournisseur d'accès gratuit britannique et celui-ci a précisé qu'aucun accord n'était prévu à court terme avec un autre partenaire potentiel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :