Le point sur...les valeurs du CAC 40

 |  | 591 mots
Quel est votre point de vue sur les grosses opérations de mises sur le marché du début de l'été, c'est-à-dire l'introduction en bourse d'EADS, de Wanadoo et de Vivendi Environnement les 10,19 et 20 juillet derniers? Ces opérations ont-elles impactées de quelque façon les valeurs du Cac 40?Seule l'introduction en bourse d'EADS a véritablement eu un impact sur la Sicav Elanciel France, Wanadoo et Vivendi Environnement ne faisant pas partie des valeurs du Cac 40. L'entrée en bourse d'EADs a ainsi eu pour effet le doublement de la pondération de l'ancienne valeur Alcatel-Matra. Nous avons suivi cette repondération mais de manière mathématique seulement, sans aller au delà, compte tenu de la faible visibilité du secteur de l'aéronautique actuellement.Vivendi Environnement ne fait pas partie des valeurs du Cac 40 mais pourrait le devenir. Nous suivons donc la valeur à ce titre. La position de Sogéposte en ce qui concerne l'arrivée de Vivendi Environnement sur les marchés est mitigée si l'on considère le niveau d'endettement de la valeur et le montage difficile de l'opération qui a été reportée deux fois et a peiné à séduire les investisseurs institutionnels.Nous nous sommes beaucoup plus intéressés à Wanadoo qui constitue une opportunité d'arbitrage par rapport à France Telecom dont la pondération est la plus importante au sein de la Sicav Elanciel France.Quelle stratégie menez-vous dans la gestion d'Elanciel France? A quels arbitrages avez-vous procédé au cours des dernières semaines?Notre position n'a pas évolué depuis le mois de mars, depuis le retournement des marchés vis-à-vis des valeurs technologiques. Nous privilégions l'approche croissance/visibilité dans la gestion de la Sicav. Sur le secteur des valeurs TMT, nous sur-pondérons les valeurs technologiques et équipementiers mais sous-pondérons les valeurs télécoms et médias. Ainsi Alcatel qui offre la meilleure visibilité de croissance sur son secteur est sur-pondérée au sein de la Sicav.Les valeurs de la grande distribution comme Carrefour et Casino sont également bien représentées. Ce type de valeur offre un potentiel de bénéfice net par action (BNPA) supérieur à la croissance d'autant plus que Carrefour vient d'annoncer sa prise de contrôle totale du distributeur belge GB aujourd'hui.Finalement, avez-vous adopté une approche sectorielle ou une approche par valeur dans la gestion de la Sicav Elanciel France?Nous ne nous basons pas sur une approche sectorielle mais sur des axes de sélection qui comprennent la croissance des bénéfices de la société d'une part et la visibilité sur les prévisions de croissance à partir des consensus d'autre part. Auparavant, nous prenions également en compte l'évaluation de la société. Mais depuis la crise asiatique, il y a deux ans, nous nous concentrons sur l'axe croissance/visibilité ce qui explique l'envolée des valeurs technologiques d'octobre 1999 à mars dernier par exemple.Depuis mars, nous revenons à l'évaluation mais l'axe croissance/visibilité reste notre approche stratégique majeure. Nous ne devrions pas changer de stratégie à court terme. Toutefois, si l'atterissage "en douceur" de l'économie américaine ne se confirme pas et si l'on observe un véritable ralentissement, alors nous repondérerons la partie évaluation dans notre approche. Quelle est la performance d'Elanciel France au cours de ces derniers mois?Au 20 juin la performance de la Sicav était de 9,5% quand le Cac 40 progressait de 10%. Sur l'année 1999 celle-ci était de 49,84% alors que la performance du Cac 40 s'élevait à 51%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :