Nouveau plus bas historique pour l'euro

L'euro a atteint un nouveau plus bas historique face au dollar mardi soir à New-York, à 0,9227 dollar, passant sous le précédent plancher de 0,9353 dollar atteint jeudi. L'euro avait déjà dégringolé jeudi pour descendre à 0,9353 dollar, boudé par les investisseurs alors qu'il n'avait pas réussi à profiter de la chute des marchés boursiers américains la semaine précédente. Le marché attend la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi mais les analystes estiment qu'un relèvement des taux d'intérêt ne profiterait guère à la devise européenne. Un maintien risquerait en revanche d'accélérer son recul. Pour Antoine Brunet, économiste de la société d'investissement Aurel-Leven, la baisse de l'euro est imputable à quatre facteurs : " La persistance d'un important différentiel de croissance entre l'Europe et les Etats-Unis continue de peser sur la monnaie unique. A cela s'ajoutent des anticipations de hausse des taux courts américains en raison des tensions inflationnistes qui commencent à se manifester outre-Atlantique. Ensuite, les cambistes sont convaincus que la Banque centrale japonaise va de nouveau intervenir sur les marchés des changes pour stopper l'appréciation du yen, c'est à dire qu'elle va acheter du dollar et vendre du yen. Par un effet mécanique, le dollar s'appréciera contre l'euro. Enfin, l'incertitude liée à l'entrée du Danemark dans la zone euro achève de détériorer la confiance des investisseurs dans la monnaie unique ". L'économiste estime que l'euro vaudra 0.91dollar à la fin juin.Patrick Artus a une position plus radicale. Le directeur de la recherche économique de la Caisse des dépôts et consignations pense que " l'euro restera une monnaie structurellement faible tant que l'écart de croissance potentielle entre les Etats-Unis et l'Europe ne se résorbera pas ". Cet écart engendre en effet des sorties de capitaux (investissement directs et investissements de portefeuille) de l'Europe vers les Etats-Unis, provoquant l'appréciation du taux de change du dollar. Patrick Artus pronostique d'ailleurs un euro sous les 0.90 dollar dans un proche avenir.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.