Un nouveau virus plus dangereux qu'ILOVEYOU a été détecté

Deux semaines après la propagation mondiale ultra-rapide d'ILOVEYOU, plusieurs éditeurs de logiciels ont déclenché ce matin une nouvelle alerte contre une version nouvelle du virus, dont la propagation reste cependant limitée. Comme la version originale, le virus se répand sous la forme d'un message électronique, sans texte, mais accompagné d'un fichier joint dont le nom se termine par une extension ".vbs". Le message est cependant plus difficile à repérer qu'ILOYVEOU : le virus, qui se propage via le logiciel de messagerie Outlook Express de Microsoft, est en effet capable de changer le sujet du message et le nom du fichier joint. En clair, la vigilance s'impose face à un message sans texte auquel est joint un fichier dont le nom se termine par ".vbs". "Ce nouveau virus polymorphe est plus dévastateur qu'ILOVEYOU : lorsqu'un ordinateur est infecté, le disque dur doit être reformaté et tous les fichiers sont perdus. Mais sa diffusion est nettement plus restreinte que celle de son prédécesseur : à 11 heures, seules 8 entreprises dans le monde avaient été touchées, dont trois en Europe", explique Eric Beaurepaire à la filiale française de l'éditeur d'antivirus Symantec.ILOVEYOU, dont l'origine présumée se trouve aux Philippines, avait contaminé plusieurs millions d'ordinateurs dans le monde entier en moins de 48 heures. Avec une conséquence positive : les précautions prises depuis deux semaines par de nombreux utilisateurs d'Internet, notamment les entreprises, est sans doute pour beaucoup dans la faible propagation du nouveau virus. La plupart des éditeurs ont déjà diffusé les définitions du virus permettant de "vacciner" les ordinateurs contre ce nouveau virus. Mais la meilleure méthode consiste à bloquer les messages électroniques réexpédiés et accompagnés d'un fichier en ".vbs".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.