Air France publie de bons résultats malgré l'inflation pétrolière

Air France a réservé une bonne surprise à ses actionnaires à l'occasion de la publication, mardi soir, des résultats de son exercice 2000/2001 (avril 2000/mars 2001). Avec un bénéfice net de 421 millions d'euros, en hausse de 18,9%, la compagnie a fait bien mieux que ce que prévoyaient les analystes (383 millions d'euros selon le consensus JCF Group). Le résultat d'exploitation progresse plus rapidement encore, avec un gain de 23,4% à 443 millions d'euros, soit 16% de plus que les 380 millions anticipés par le marché.Malgré un contexte difficile pour le transport aérien, Air France a donc réussi à améliorer légèrement sa marge d'exploitation au cours du dernier exercice. Celle-ci est passée de 3,5% du chiffre d'affaires en 1999/2000 à 3,6% en 2000/2001. Cette performance est d'autant plus flatteuse que la compagnie a dû faire face à une forte hausse du prix du carburant l'année dernière, qui a directement affecté ses coûts d'exploitation. D'un exercice sur l'autre, la facture pétrolière du groupe a augmenté de 60% pour atteindre 1,62 milliard d'euros en 2000/2001.Le chiffre d'affaires d'Air France, déjà connu depuis le début du mois de mai, s'est accru de 18,9% en 2000/2001, à 12,28 milliards d'euros. La compagnie, qui profite du dynamisme de sa plate-forme de correspondance de Roissy, a toutefois dû faire face à un certain ralentissement de son activité en fin d'exercice. A périmètre comparable, la hausse du chiffre d'affaires n'a pas dépassé 10,4% au quatrième trimestre 2000/2001, alors qu'elle atteignait 17,3% au cours des trois trimestres précédents. Cette tendance semble se confirmer en ce début d'exercice 2000/2001 avec une croissance relativement réduite du trafic en avril (+6,5%).Malgré ce léger fléchissement, Air France reste relativement confiant pour l'avenir. Le groupe de Jean-Cyril Spinetta prévoit que ses résultats 2001/2002 "devraient être en ligne avec ceux de l'exercice écoulé", à la condition toutefois que la hausse du prix du carburant ne s'accélère pas et que les conditions économiques se maintiennent en leur état actuel.Les bons résultats annuels d'Air France devraient être salués en Bourse mercredi après un nouveau recul de 1,56% à 21,41 euros de l'action mardi. Depuis le début de l'année, le titre accuse un recul de 14,36%, qui a ramené son "price earning ratio" aux alentours de 11 fois les bénéfices anticipés pour 2001/2002.latribune.f
Replay - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.