Outokumpu renforce encore sa rentabilité

 |  | 313 mots
Lecture 1 min.
L'aciériste finlandais Outokumpu a pleinement profité de la reprise de la métallurgie au deuxième trimestre. Après un premier trimestre décevant, le sidérurgiste d'Espoo a annoncé en milieu de journée un bénéfice opérationnel à périmètre constant en hausse de 46% par rapport au trimestre précédent et en progression de 11% à 119 millions d'euros. En termes de chiffre d'affaires, la hausse sur trois mois est de 11,3%, signe que la reprise de l'économie, notamment en Asie, a bien bénéficié à Outokumpu. L'amélioration de la rentabilité du groupe est sensible dans ses trois activités (cuivre, métaux non-ferreux et acier inoxydable). Mais c'est ce dernier produit qui se révèle le plus profitable avec une progression de son bénéfice opérationnel de 3,8% sur un an et de 10,6% sur trois mois. L'acquisition récente des parts minoritaires d'AvestaPolarit, spécialisé dans la production d'acier inoxydable, devrait encore renforcer la rentabilité du groupe dans ce domaine.L'activité de produits cuivrés retrouve sensiblement son niveau de l'an passé. Enfin, l'activité des métaux non-ferreux retrouve sa profitabilité opérationnelle perdue au premier trimestre, mais son profit opérationnel reste 50% en dessous du niveau du premier trimestre 2001. Pour le reste de l'année, le groupe finlandais est menacé à la fois par le ralentissement de la conjoncture américaine et par la hausse de l'euro. Le groupe compte pourtant sur les taux faibles pour favoriser la consommation et l'investissement et donc la demande d'acier. Outokumpu affirme par ailleurs qu'il a, pour le moment, inscrit suffisamment de provisions pour couvrir la hausse de l'euro. Dans ce cadre, le communiqué du groupe précise qu'après un troisième trimestre traditionnellement faible, les résultats annuels 2002 d'Outokumpu seront "significativement meilleurs que ceux de l'an passé".A Helsinki à la clôture de vendredi, l'action Outokumpu perdait 2,93% à 11,61 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :