Boeing annonce des pertes trimestrielles

La sortie du tunnel semble encore loin pour Boeing. Le premier constructeur aéronautique mondial a publié, pour la première fois depuis plus de quatre ans, une perte trimestrielle, qui atteint 1,25 milliards de dollars, soit 1,54 dollar par action. Le chiffre d'affaires trimestriel a, lui, progressé en un an de 4% à 13,8 milliards de dollars. Ces pertes sont, pour l'essentiel, dues à des charges exceptionnelles pour dépréciation d'actifs, reflétant la baisse de valeur de plusieurs acquisitions récentes. Le montant total de ces dépréciations s'élève à 1,8 milliard de dollars. L'achat qui, aujourd'hui coûterait le plus cher à la firme de Seattle serait celui de la branche satellite de Hughes Electronics, en 2000, pour 3,85 milliards de dollars.Au-delà de ces éléments exceptionnels, Boeing est toujours confronté aux difficultés d'un marché aérien touché de plein fouet par les suites des attentats du 11 septembre. De nombreuses compagnies aériennes ont en effet suspendu leurs commandes. Au premier trimestre, les livraisons de Boeing ont ainsi été inférieures de 10% à celles de la même période en 2001, tandis que le chiffre d'affaires de la branche se situait à 8,3 milliards de dollars, en baisse de 1,2%. Mais les très lourdes restructurations engagées dès l'automne dernier et la hausse des livraisons de gros porteurs ont permis à la division d'améliorer sa marge opérationnelle, passée de 10,2 à 12,1%. Désormais, Boeing compte donc sur sa branche militaire pour soutenir sa croissance. L'augmentation sensible du budget de la Défense aux Etats-Unis et les déclarations toujours belliqueuses de George Bush font croire aux analystes que le salut de Boeing se trouve, pour le moment, sur ce secteur. La semaine dernière, le Pentagone a engagé des négociations avec Boeing pour préparer la commande d'avions militaires.Pour 2002, le groupe de Seattle maintient sa prévision de chiffre d'affaires à 54 milliards de dollars. Comptant sur une progression dans les secteurs de la défense et de l'espace, il prévoit un cash flow de 3 milliards de dollars.Les marchés ont durement sanctionné Boeing. A 18h, l'action perdait 3,96% à 46,77 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.