France Télécom et les TMT pèsent sur la cote

 |  | 533 mots
Lecture 3 min.
Le CAC 40, qui a ouvert en baisse de 1,59%, cédait plus de 1% après quarante cinq minutes de transactions. Comme Wall Street la veille, le marché parisien subit des prises de bénéfices en ce dernier jour de la liquidation d'octobre, les valeurs technologiques étant particulièrement touchées. France Télécom pâtit notamment d'une information de presse selon laquelle son endettement serait plus important que prévu, tandis qu'Alcatel est affecté par les mauvais résultats et perspectives de JDS Uniphase. Les investisseurs attendent en outre une nouvelle série d'indicateurs économiques américains : les commandes de biens durables de septembre, à 14h30, l'indice définitif de confiance de l'Université du Michigan pour octobre, à 15h45, et les ventes de logements du mois dernier à 16 heures..A 9h45, le CAC 40 perdait 1,22% à 3.039,22 points.Plus forte baisse de l'indice, France Télécom abandonne 4,80% à 9,71 euros. Selon plusieurs sources citées par La Tribune, la dette de l'opérateur ne serait plus de 70, mais de 80 milliards d'euros. Le groupe a démenti cette information.Les autres grandes technologiques sont également attaquées. Cap Gemini recule de 4,70% à 20,70 euros. Selon le rapport semestriel de Syntec Informatique, le marché des logiciels et des services informatiques devrait accuser un repli de 2 à 5% cette année en France, soit sa plus mauvaise performance depuis 1995. Alcatel perd 1,58% à 3,74 euros. L'américain JDS Uniphase a accusé une perte de 521 millions de dollars au premier trimestre et enregistré la septième baisse consécutive de son chiffre d'affaires. Le groupe, qui prévoit de nouveaux licenciements, table sur une nouvelle perte au deuxième trimestre. De son côté, STMicroelectronics cède 1,64% à 18,60 euros sous l'effet de dégagements alors que l'indice des semi-conducteurs de la Bourse de Philadelphie (SOXX) a perdu 2,57% hier.Vivendi Universal baisse de 1,18% à 12,60 euros. Libération croit savoir que le président du groupe négocie avec le fonds Koweit Investment Office la cession de 10% du capital de Vivendi Environnement. Une cession qui permettrait à VU de trouver une partie des 4,2 milliards d'euros nécessaire au rachat de la participation de BT dans Cegetel. Vivendi Environnement cède 1,07% à 23,30 euros.Saint Gobain recule de 4,46% à 21,40 euros alors que Goldman Sachs a dégradé le titre de " performance en ligne " à " sous-performance ". L'intermédiaire a par ailleurs réduit de 4% à 3,19 euros sa prévision de bénéfice par action pour 2002, et de 12,2% à 2,23 euros son estimation pour 2003. Michelin perd 1,97% à 29,30 euros. Le groupe a annoncé un repli de 3,2%, à 3,85 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires au troisième trimestre. Sur les neuf premiers mois de l'année, il s'inscrit en baisse de 0,2% à 11,68 milliards d'euros. Le manufacturier de pneumatiques précise que ce recul est essentiellement lié aux effets de change et que, à périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires a progressé de 2,1% au troisième trimestre. Enfin, le groupe dit être en ligne avec ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice 2002.Castorama gagne 3,55% à 67 euros. Kingfisher détient 98,9% de sa filiale à l'issue de son offre publique d'achat.Enfin, Oberthur Card Systems est réservé à la baisse sur un dernier cours de 1,35 euro (-14,56%). Hier, le fabricant de cartes à puce a annoncé une baisse de 7%, à 103,3 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au troisième trimestre. John WiburgCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :