Rémy Cointreau pénalisé par le champagne

 |  | 235 mots
Lecture 1 min.
Dans un marché particulièrement bien orienté, l'action Rémy Cointreau fait triste mine. Le titre, qui recule de 1,81% à 25,53 euros en clôture, réalise en effet l'une des dix plus mauvaises performances du SRD.Le chiffre d'affaires des neuf premiers mois de l'exercice 2001/02 du groupe, réalisé entre les mois d'avril et décembre derniers, a déçu. A 790,5 millions d'euros, il enregistre une légère croissance de 8,1%. Cependant, à périmètre et taux de change constants, les ventes du groupe français ont reculé de 4,4%.Parmi les différentes boissons distribuées par le groupe français, c'est le champagne et le cognac qui ont le plus souffert de la dégradation de la conjoncture économique provoquée par les attentats du 11 septembre. Les ventes de cognac, en partie réalisées dans les "duty-free" des aéroports, ont baissé de 1,4% en données constantes entre avril et décembre tandis que les ventes de champagne accusent une chute de 30% sur la période.Toutefois, "après des mois d'octobre et novembre affectés par le contexte général, l'activité champagne a enregistré sur le mois de décembre une performance qui laisse présager un retournement progressif des marchés début 2002", note cependant Rémy Cointreau dans son communiqué. Mais ces propos quelque peu rassurants ne parviennent pas à soutenir le cours de Bourse du groupe de spiritueux.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :