BMW prévoit des ventes et des bénéfices record pour 2002

Alors que l'organisation internationale des constructeurs automobiles, l'Oica, a annoncé une baisse de 3,9% de la production mondiale en 2001, certains constructeurs peuvent malgré tout afficher un large sourire et prévoir un avenir rayonnant.C'est le cas de BMW. Le constructeur bavarois, pour qui l'année 2001 avait été "une des meilleures" de son histoire (lire ci-contre), a réuni ce matin des analystes pour leur présenter ses prévisions pour 2002.BMW affirme être à l'abri de la réduction de la demande automobile et envisage de produire cette année plus d'un million de véhicules, contre 906.000 l'an passé. La progression des ventes est principalement due à la bonne performance des Mini, la seule marque que le groupe a conservée lors de la vente de Rover. BMW prévoit de vendre 100.000 Mini cette année. Helmut Panke, le directeur financier de BMW, s'est dit "sûr de l'amélioration des ventes en volume, du chiffre d'affaires et des bénéfices au cours de l'année 2002". Le groupe base ses prévisions sur une estimation de la progression du segment de voitures de luxe de 50% dans les dix prochaines années.Les chiffres annoncés pour les deux premiers mois de l'année semblent confirmer ces prévisions, puisque les ventes ont augmenté de 18% par rapport à la même période de l'an passé. L'euphorie du groupe se confirme dans sa volonté de développer ses investissements. Ces derniers ont augmenté de 26% en 2001, à 3,5 milliards d'euros. En 6 ans, BMW prévoit de produire 20 nouveaux modèles. Le groupe entend notamment être présent sur des modèles plus bas de gamme avec la série 1, qui devrait concurrencer la Golf de Volkswagen.Malgré ces bons résultats et l'impressionnante hausse du titre (près de 50% sur six mois), les investisseurs restent prudents. Ils redoutent une surévaluation du titre et craignent notamment que les bonnes ventes de la Mini ne cachent une performance plus modeste du reste du groupe. A Francfort à la clôture, l'action BMW a tout de même progresser de 1,10% à 46,75 euros.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.