Opération de croissance externe pour Texas Instruments

 |  | 342 mots
Le numéro un mondial de la puce pour téléphone portable, Texas Instruments, souhaite compléter son catalogue de services. Le groupe américain a lancé une offre amicale de rachat sur Condat, qui conçoit des logiciels pour combinés mobiles. TI compte ainsi offrir des solutions complètes GSM/GPRS, à ses clients, alliant ses processeurs et des logiciels permettant d'optimiser leur puissance.Texas Instruments offre aux actionnaires de Condat 12 euros par titre, soit une prime de 155% par rapport au cours de clôture de jeudi soir. Condat est ainsi valorisé 108 millions d'euros. Le titre de l'éditeur de logiciels, côté sur le Neuer Markt, gagne 151,49% vendredi en début d'après-midi à 11,82 euros. Avant l'annonce de l'opération, le cours était en baisse de 70% sur un an.Pour être conclue, Texas Instruments doit récolter au moins 95% des parts de Condat et avoir l'accord des autorités de la concurrence. TI possède déjà 10% des parts acquises en mars 2000 et a reçu l'accord du conseil de surveillance. Les fondateurs, qui possèdent 56,2% des parts, apporteront donc leurs titres au producteur de puces américain.Condat, qui emploie actuellement 380 peronnes, apportera à Texas Instruments ses centres de recherche, qui travaillent sur les logiciels adaptés aux appareils communicants. Ces derniers sont basés à Berlin, à Edimbourg, et au Danemark, ce dernier venant renforcer celui que TI possède déjà dans cette région. Au final, TI aura 8 entités de recherche et développement.Après avoir subi une chute de ses ventes de 31% en 2001, Texas Instruments pensait fin janvier voir poindre la reprise. Sur les trois derniers mois de 2001, le chiffre d'affaires des semi-conducteurs a renoué avec la croissance après trois trimestres consécutifs de recul, progressant de 3% par rapport au troisième trimestre pour atteindre 1,5 milliard de dollars (soit 44% de moins qu'au dernier trimestre 2000). Les puces destinées au marché du mobile (20% du chiffre d'affaires de la division sur l'année) ont en outre vu leurs ventes progresser de 9% d'un trimestre sur l'autre. latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :