Motorola et Nortel étudieraient une alliance dans les réseaux mobiles

 |  | 267 mots
Lecture 1 min.
Motorola est prêt à rapprocher sa division d'équipements de réseaux mobiles avec celle de Nortel, assure Business Week. L'hebdomadaire américain explique qu'Edward Breen, le président du groupe, est en discussions avec des dirigeants de son concurrent canadien pour étudier un rapprochement de leurs activités sur ce marché très compétitif. Business Week précise que les négociations portent sur plusieurs scénarios, parmi lesquels un rachat de la division de Motorola par celle de Nortel avant une scission de la nouvelle entité. La division d'équipements de réseaux de Motorola a perdu 1,4 milliard de dollars l'an dernier, pour un chiffre d'affaires de 6,5 milliards. De son côté, Nortel a vendu en 2001 pour 5,7 milliards de dollars d'équipements de réseaux mobiles, et ne publie pas le détail de ses pertes par division. L'hebdomadaire souligne que les deux groupes nord-américains sont très complémentaires sur le marché des équipements de réseaux, dont ils détiennent chacun environ 11%. Ensemble, ils se rapprocheraient donc du leader incontesté, le suédois Ericsson, et distanceraient le numéro deux, Nokia, qui a remporté d'importants succès depuis plus d'un an dans l'attribution de contrats d'équipements destinés aux réseaux de troisième génération. Business Week souligne cependant qu'un rapprochement, outre le fait qu'il se heurterait sans doute à la méfiance des investisseurs, pourrait être compliqué par Invisix, le partenariat existant entre Motorola et Cisco dans le domaine des équipements destinés à la téléphonie sur Internet. Un segment sur lequel Nortel est également présent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :