Qualcomm réaffirme ses objectifs

 |  | 365 mots
L'équipementier télécoms américain Qualcomm a voulu mardi rassurer les investisseurs en réaffirmant ses objectifs pour le trimestre en cours et pour l'ensemble de l'exercice. Une annonce qui vient contrebalancer la révision à la baisse des prévisions annuelles effectuées lors de la publication des résultats du deuxième trimestre, le 24 avril dernier. Pour le troisième trimestre (clos fin juin), l'inventeur de la norme de téléphonie mobile CDMA (qui prédomine aux Etats-Unis, en Corée et au Japon par rapport au GSM) table toujours sur un bénéfice pro forma compris entre 21 et 23 cents par action. Le chiffre d'affaires devrait progresser de 3 à 6% par rapport au dernier trimestre où il a été de 659,3 millions d'euros (en baisse de 8% sur un an). Ces prévisions reposent sur l'hypothèse de vente de 15 à 16 millions de puces CDMA sur le trimestre, dont 10 millions destinées aux terminaux mobiles de troisième génération. Au deuxième trimestre, l'équipementier a fourni 14 millions de puces, dont 8 millions pour les portables 3G.Sur l'ensemble de l'exercice, Qualcomm, plus confiant que le mois dernier dans la conjoncture japonaise, anticipe une hausse du chiffre d'affaires de 4% à 8% pour un bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, allant de 90 à 95 cents par action. Jusqu'au 24 avril dernier, le groupe attendait encore une progression des revenus comprise entre 5 et 15% et un bénéfice par action de 90 à 97 cents par action. Qualcomm, qui touche des royalties sur les téléphones mobiles CDMA écoulés, prévoit la vente de 80 à 85 millions d'appareils destinés à ce réseau cette année, avec des prix en baisse de 5 à 10%. Il reste confiant dans l'avenir de la téléphonie mobile de troisième génération. "Le développement rapide de ces services continue avec près de 9 millions d'abonnés en Corée du sud et au Japon", a affirmé Irwin Mark Jacobs, Pdg de Qualcomm, en soulignant que la prochaine Coupe du monde de football organisée dans ces deux pays permettra de démontrer l'utilité et l'efficacité de ces technologies encore inexistantes en Europe. A New York, le titre Qualcomm gagne 2,79% à 32,78 dollars à la mi-séance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :