Wall Street finit en hausse avec une belle prestation du Nasdaq

Une séance de hausse en final, non sans un certain suspens. Les marchés prennent vraiment de l'altitude vers 20h00 qu'ils ont failli perdre une heure plus tard. Ils se reprennent à nouveau pour finir sur des hausses de l'ordre de 1% pour le Dow et le S&P, le Nasdaq faisant nettement mieux avec un gain de 2,37 %. On sent que les opérateurs sont nettement mieux disposés. Ils s'intéressent à nouveau aux technologiques.Cette séance de hausse est menée par quelques poids lourds de la cote, mais aussi par le sentiment que le pire est passé. Les intervenants américains voient d'un oeil positif les résultats meilleurs que prévu publiés par de nombreuses sociétés européennes. Ils estiment également, à l'image de cet analyste que " si on regarde les valorisations, les taux de croissance, les taux d'intérêt et l'inflation, il y  de belles opportunités d'achat, d'autant que si la reprise économique n'est pas encore tout à fait là, la situation est stable ". Dans ce contexte, le Nasdaq, le marché le plus volatil, signe logiquement la meilleure performance. Au son de la cloche, le Dow Jones monte de 0,96 % à 8 957,02 points, le S&P 500 avance de 1,27 % à 949,36 points et le Nasdaq gagne plus franchement 2,37 % à 1 409,25 points. AOL Time Warner est très entouré, après être parvenu à un accord avec AT&T de leurs entreprises communes dans la télévision et le divertissement. AOL Time Warner devrait donc redevenir maître de la Warner Bros et de la chaîne câblée HBO. Une nouvelle appréciée par le marché puisque le titre monte de 7,26 % à 14,33 dollars.Les valeurs de l'informatique sont également bien orientées, dans le sillage de Microsoft. Le numéro un mondial du logiciel gagne 2,43 % à 52,28 dollars, Intel s'adjuge 3,27 % à 19,59 dollars et Sun Microsystems s'offre 3,47 % à 4,18 dollars.General Motors, autre valeur phare, prend 2,26 % à 48,01 dollars.Les bancaires sont en revanche à la baisse, après que Salomon Smith Barney a revu à la baisse ses estimations sur le secteur. Ainsi, Goldman Sachs recule de 0,78 % à 79,88 dollars et Lehman Brothers recule de 3,60 % à 58,98 dollars.Jean-Jacques AvedissianCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.