L'augmentation de capital de VE est sur les rails

Après le placement de titres dont il a fait l'objet la semaine dernière, Vivendi Environnement vient de signifier, dans un avis, le lancement de l'augmentation de capital qui avait été pré-annoncée en juin.Ainsi, quelque 57,7 millions de titres vont être mis à la disposition des investisseurs. Compte tenu du prix unitaire fixé à 26,50 euros, l'opération devrait rapporter au groupe environ 1,53 milliard d'euros. La taille de cette augmentation de capital pourra éventuellement être augmentée de 8,15 millions d'actions. L'opération est réservée en priorité aux actionnaires actuels qui pourront acquérir une action nouvelle pour six actions détenues. La Caisse des Dépôts et Consignations, Groupama, BNP Paribas, la Société Générale, Dexia, les AGF, la CNCE, le Crédit Lyonnais et Natexis Banques Populaires se sont déjà engagés à souscrire en exerçant la totalité de leurs droits préférentiels de souscription (DPS). Ils entendent aussi acquérir les titres qui n'auraient pas été souscrits par des tiers. Quant à Vivendi Universal, il a pris l'engagement de céder aux investisseurs déclarés ses propres DPS.Le but de l'opération est double. D'une part, "l'augmentation de capital a pour objet de permettre à Vivendi Environnement de réaliser des investissements de croissance et de répondre à ses besoins généraux de financement", note le groupe qui prévoit des investissements de 1,5 à 2 milliards d'euros par an en 2003-2004. L'autre objectif de l'opération est de "renforcer la flexibilité financière de Vivendi Environnement" en améliorant ses ratios financiers. Le groupe vise un ratio dette nette sur Ebitda de 4 en 2004.Mais cette opération s'inscrit aussi dans le programme de désengagement partiel de l'actionnaire principal qui avait été annoncé à la mi-juin (voir ci-contre). La semaine dernière, Vivendi Universal a déjà cédé pour 1,5 milliard d'euros de titres à un prix de 27,50 euros. De quoi ramener sa participation de 63 à 47,62%. L'augmentation de capital, par la dilution qu'elle entraîne, va quant à elle réduire mécaniquement la participation de VU à un peu plus de 40%.Ce jeudi, le titre ne réagit pas véritablement à la nouvelle. Il gagne 1,62% à 28,85 euros. Il faut dire que le principe de l'augmentation de capital était déjà connu. Et surtout, les déboires de sa maison-mère, le repli des marchés et les opérations dont le titre a fait l'objet ont déjà fait perdre plus de 15% à Vivendi Environnement depuis la mi-juin.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.