La baisse prend de l'ampleur

 |  | 847 mots
Lecture 4 min.
Hier, -1 %. Aujourd'hui, -1,38 %. La baisse s'amplifie à la Bourse de Paris. Ce soir, le CAC 40 retombe à 3.328,71 points. Il a touché un plus bas de séance à 3.324 points, dans un volume d'échanges relativement fourni de 4,3 milliards d'euros sur le SRD, dont 3,7 milliards sur les valeurs de l'indice. Le CAC 40 n'a pas été aidé par les marchés américains, encore dans le rouge. Le Dow Jones lâche 0,51 % à 9.458 points et le Nasdaq 1,59 % à 1.843 points. A Londres, le Footsie résiste en ne cédant que 0,28 % à 4.252 points, tandis qu'à Francfort le Dax perd 1,84 % à 3.528 points.Alcatel est le plus touché par les prises de bénéfices : -5,88 % à 10,57 euros. L'équipementier en télécoms aurait reçu au moins trois offres pour sa filiale de piles Saft, selon des sources citées par Reuters et La Tribune. Ces offres seraient comprises entre 400 et 500 millions d'euros, un prix inférieur aux 700 millions que l'équipementier espérait tirer de la ventes. STMicroelectronics abandonne 4,57 % à 22,56 euros. TF1 lâche 4,59 % à 27 euros. Plusieurs courtiers ont dégradé leur opinion sur le groupe de télévision à la suite des résultats semestriels. Goldman Sachs est notamment passé de "en ligne" à "sous-performance". Vivendi Universal recule de 4,36 % à 15,68 euros. Publicis décroche de 4,32 % à 26,36 euros. Les anciens actionnaires de BCom3, l'agence acquise l'an dernier, pourront vendre 3,5 % du capital de Publicis à partir du 24 septembre prochain. Par ailleurs, l'agence de publicité a dégagé un bénéfice net de 65 millions au premier semestre, contre 55 millions l'an dernier à la même époque. Le résultat d'exploitation avant amortissement progresse de 64 % à 249 millions d'euros, soit une marge opérationnelle de 13,3 %. Ces chiffres prennent en compte l'intégration de Bcom 3. Le groupe confirme son objectif d'une marge d'exploitation de 15 % au second semestre, et de la maintenir à ce niveau l'an prochain. Havas ne perd que 1,52 % à 4,53 euros. L'agence a décroché un second contrat avec Carrefour.Les valeurs technologiques ne sont pas les seules affectées. EADS cède 4,12 % à 14,89 euros. Son concurrent Boeing a fait état de 184 livraisons d'avions sur les huit premiers mois de l'année, soit une baisse de 33 % sur un an. Renault rétrograde de 2,49 % à 52,85 euros et Peugeot se replie de 1,44 % à 39,08 euros, alors que les déclarations des constructeurs automobiles lors du salon de Francfort ne sont pas très encourageantes.Alstom décroche de 7,92 % à 2,79 euros après que Bruxelles a demandé à Paris de transformer sa participation à l'augmentation de capital prévue en un prêt à court terme.Crédit Agricole SA perd 2,28 % à 17,12 euros. La banque a pourtant annoncé une hausse de 7,6%, à 734 millions d'euros, de son bénéfice net pro forma au premier semestre.Accor baisse de 2,02 % à 32,02 euros. Ce matin, l'action du groupe hôtelier a cédé jusqu'à 4,5 %. Le résultat net a chuté de 52 %, à 106 millions d'euros, au premier semestre 2003. Le résultat brut d'exploitation ressort à 817 millions d'euros, en baisse de 12,5 %. Accor indique que, "au vu des résultats du premier semestre et des tendances d'activité de l'été encore faibles, à l'exception des Etats-Unis où une légère amélioration a été observée, l'objectif du groupe est d'atteindre pour l'année 2003 un résultat courant avant impôt de l'ordre de 500 millions d'euros". Toujours dans le secteur du tourisme et des voyages Air France recule de 1,46 % à 14,17 euros. KLM indique qu'il pense pouvoir signer un accord commercial avec Air France dans quelques semaines. Le titre pâtit de la crainte d'une résurgence de l'épidémie de Sras en Asie. Par ailleurs, l'Association internationale du transport aérien (IATA) a annoncé que le trafic aérien international de passagers s'est contracté de 3,6 % sur un an en juillet.Bouygues baisse de 0,96 % à 24,77 euros. Le bénéfice net du groupe de BTP et de communication a progressé de 12 % à 130 millions d'euros au premier semestre. Ce résultat inclut 12 millions d'euros d'éléments exceptionnels, contre une perte de 24 millions. Le bénéfice d'exploitation progresse de 9 % à 524 millions. Bouygues table sur "une progression significative du résultat net 2003 par rapport au résultat net 2002, qui était de 319 millions d'euros hors plus-value sur la cession des titres Bouygues Offshore".Comme hier, les valeurs pharmaceutiques sont bien orientées, avec la même progression de 2,05 %. Aventis s'établit à 48,23 euros sur fond d'anticipations de cession par le groupe de sa participation de 11,8 % dans le suisse Clariant. Aventis n'a pas commenté ces rumeurs. Sanofi Synthélabo monte à 54,75 euros. Le prochain changement de pondération des valeurs composant le CAC 40, qui sera basée sur le flottant, sera particulièrement favorable au groupe.Plus forte hausse du SRD, Wavecom bondit de 7,46 % à 14,99 euros. Le fabricant de modules pour téléphones mobiles a annoncé un contrat avec le chinois Legend Group, sans toutefois en révéler le montant. En baisse ce matin, Transiciel gagne finalement 5,15 % à 10,41 euros. Au cours d'un entretien à Bloomberg, Georges Cohen, le président de la SSII a confirmé qu'il négociait toujours avec Cap Gemini (-3,76 % à 39,20 euros) en vue d'un rapprochement.Enfin, Essilor, qui publie ses résultats semestriels ce soir, s'apprécie de 2,86 % à 38,07 euros. Merrill Lynch a relevé sa recommandation sur le spécialiste de l'optique de "neutre" à "achat".Olivier Pinaud Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :