Wall Street termine en forte hausse

 |  | 612 mots
Lecture 3 min.
Le Dow Jones clôture en hausse de 1.87% à 8 484.99 points. Le Nasdaq Composite progresse de 1.89% à 1 451.36 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 2.17% et repasse au-dessus de la barre des 900 points à 911.37 points.Du côté des valeurs, on retiendra Sprint, qui recule de 5.24% à 10.68 dollars. L'opérateur longue distance a publié des résultats en hausse au premier trimestre mais revoit à la baisse ses perspectives de bénéfices pour le reste de l'année. Le chiffre d'affaires est en baisse à 3.58 milliards de dollars contre 3.90 milliards un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, les bénéfices ressortent en hausse à 279 millions de dollars, ou 34 cents par action, contre 246 millions de dollars, ou 27 cents par action, sur l'exercice précédent. En ce qui concerne le reste de l'exercice, Sprint revoit à la baisse ses perspectives et table désormais sur un bénéfice par action de 1.30 à 1.35 dollar contre 1.40 à 1.45 dollar initialement prévu.Toujours dans le secteur des télécoms, Verizon Communications progresse de 2.47% à 33.99 dollars. Le numéro un de la téléphonie locale aux Etats-Unis a publié ses chiffres pour le premier trimestre. Les revenus sont en baisse à 16.3 milliards de dollars. Hors éléments exceptionnels, les bénéfices sont en baisse mais en ligne avec les attentes du marché à 1.76 milliard de dollars, ou 63 cents par action. UPS finit la séance en hausse de 3.78% à 60.06 dollars. La société de messagerie a publié des résultats en hausse pour le premier trimestre. Le chiffre d'affaires progresse de 6% à 8.02 milliards de dollars. Les profits sont en hausse de près de 25% à 611 millions de dollars, ou 54 cents par action, mieux que les 51 cents par action attendus par les analystes. Pour ce qui est du trimestre en cours, UPS précise tabler sur un bénéfice par action de l'ordre de 58 à 62 cents contre 54 cents par action l'année dernière.Dans le secteur de la pharmacie, Pfizer progresse de 0.70% à 31.82 dollars. Le laboratoire a fait état d'une forte progression de ses résultats sur le premier trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse de 10% à 8.53 milliards de dollars. Les bénéfices s'inscrivent en forte hausse à 4.67 milliards de dollars contre 1.96 milliard l'année dernière. Ces bons chiffres s'expliquent, en partie, par les plus-values tirées de la vente de plusieurs filiales, dont Adams. Hors plus-values, le bénéfice par action s'établit à 45 cents, soit un penny de mieux que les anticipations des analystes. Enfin, dans le secteur de la défense, Lockheed Martin bondit de 7.29% à 48.55 dollars. Le groupe a publié des résultats en hausse et supérieurs aux attentes pour le trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 7.1 milliards de dollars et le bénéfice par action s'établit à 55 cents contre, respectivement, 6.57 milliards et 42 cents attendus par les opérateurs. Le constructeur en profite pour relever ses prévisions pour le reste de l'année et table désormais sur un bénéfice par action de 2.20 à 2.30 dollars contre 2.15 à 2.20 dollars auparavant.Sur les changes, le dollar souffre et finit la séance en forte baisse. L'euro clôture la séance en hausse à 1.0968 après avoir testé le niveau des 1.10 en séance, au plus haut depuis mai 1999. Même tendance pour la devise japonaise, qui finit la séance en hausse et repasse sous la barre des 120 yens pour un dollar à 119.95 contre 120.66 la veille.Sur les marchés obligataires, les taux sont stables et se détendent très légèrement. Le 2 ans finit la séance à 1.66% contre 1.68% la veille. Le 5 ans se détend à 2.94% contre 2.95% lundi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 1 point de base à 3.99%. Jean-François Vouillot à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :