Nortel retarde la publication de ses comptes, l'action s'effondre

 |  | 309 mots
Lecture 1 min.
Les investisseurs apprécient peu la nouvelle. L'équipementier télécoms Nortel, récemment sorti de ses difficultés financières, a annoncé qu'il retarderait l'envoi à la SEC des documents officiels concernant ses comptes annuels de l'exercice 2003. La raison: le groupe est actuellement en pleine révision des chiffres de ces dernières années. Nortel, qui a publié d'excellents résultats au quatrième trimestre 2003, et qui est revenu dans le vert sur l'ensemble de l'année écoulée après cinq exercices de pertes, a déjà révisé ses comptes de 2002 et de deux trimestres 2003.Le groupe a donc annoncé qu'il serait probablement obligé de corriger des chiffres déjà publiés au titre de l'exercice 2003. Fin janvier, Nortel publiait un chiffre d'affaires de 9,81 milliards de dollars pour un résultat net de 732 millions de dollars, après une perte de 3,27 milliards de dollars un an plus tôt. Si le délai excède le 30 mars, Nortel ne sera plus en mesure de respecter ses obligations liées aux contrats passés sur sa dette et sur certains de ses crédits, ce qui n'entraînerait cependant pas automatiquement un défaut de paiement, prévient Nortel dans un communiqué. Mais si ces retards obligeaient Nortel à s'endetter encore plus, alors la firme pourrait se voir incapable de rembourser ses paiements et chercherait de nouvelles solutions de financement. Pour l'instant, Nortel ne fournit pas de plus amples détails sur les implications de la révision de ses comptes. Le montant des dettes de Nortel susceptibles d'être affectées par ce retard de publication des comptes s'élève à 1,8 milliard de dollars de dette obligataire et 1,8 milliards de dollars d'obligations convertibles.En fin de matinée, à New York, le titre chute de 14%, après avoir perdu plus de 22% en début de séance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :