Prosiebensat.1 va lancer une augmentation de capital

Quelques mois après être devenu propriété d'Haïm Saban, le groupe de télévision allemand Prosiebensat.1 s'appête à lancer une augmentation de capital. Les nouveaux titres, dont le prix d'émission n'a pas encore été défini, seront vendus au mois d'avril. Le groupe compte ainsi lever 280 millions d'euros, une somme qui sera affectée dans un premier temps à l'allègement de sa dette. En parallèle, le groupe de télévision a annoncé des résultats en hausse en 2003. Les bénéfices ont ainsi atteint 45 millions d'euros, contre 15 millions d'euros un an avant et au dessus des 39 millions d'euros attendus par les analystes. Prosiebensat.1 a mené un sévère plan de réduction des coûts afin de faire face au déclin des recettes publicitaires, qui devraient avoir baissé entre 4 et 6% sur l'année 2003 au niveau global. Les charges salariales de Prosiebensat.1 ont de cette façon été réduites de 5% à 205 millions d'euros. De leur côté, les ventes du groupe ont diminué de 5% à 1,8 milliard d'euros.Bonne nouvelle, la chaîne généraliste Sat1, qui pesait lourdement sur les comptes depuis 2001, est repassée dans le vert. Elle affiche un bénéfice avant impôts de 5 millions d'euros, contre une perte de 98 millions d'euros en 2002. La chaîne la plus rentable reste Prosieben qui a dégagé un bénéfice de 135 millions d'euros. En revanche, N24 qui diffuse de l'information en continu, a subi une perte de 11 d'euros.Le groupe a décidé de poursuivre en 2004 dans la voie des profits. "Notre objectif est d'augmenter encore nettement le résultat, même si nous ne tablons pas sur une croissance du marché de la publicité télévisée", a indiqué le PDG du groupe, Urs Rohner, dans un communiqué. Au niveau du marché publicitaire global, ProsiebenSat.1 table sur un marché "stable" en 2004. Ancienne propriété du géant des médias allemand, Kirch, Prosiebensat.1 a été racheté par le milliardaire Haïm Saban pour environ 1 milliard d'euros l'an dernier. L'opération faisait suite à la retentissante faillite de Kirch, dont l'énorme catalogue de films et de séries télévisées cherche encore preneur.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.