Ventes explosives pour Driver 3 d'Infogrames

 |  | 384 mots
Lecture 2 min.
Malgré les mauvaises critiques parues dans la presse, Drivers 3, la troisième version du jeu à succès Driver (une gamme qui a séduit 12 millions de personnes dans le monde) a trouvé son public. En témoignent les 2,5 millions d'unités du jeu video édité par Infogrames qui ont été vendues au cours de la première semaine de mise en place, dans le monde entier. Si les chiffres sont "en ligne" avec les attentes d'Infogrames et de son président Bruno Bonnel, ils semblent être bien supérieurs à ce qu'attendaient les spécialistes du secteur. Et en particulier, les investisseurs boursiers... Ces derniers ont en effet réagi avec un fort engouement à cette annonce, en s'arrachant les titres de la société en difficultés financière. L'action a ainsi terminé la séance en progression de 7,21%, à 2,23 euros. C'est que pour Infogrames, ce retour au succès a des allures de rédemption. Le groupe souffre en effet d'une véritable crise de confiance vis à vis des investisseurs financiers. D'autant que Driver 3 avait souffert d'un report de sortie alors qu'il doit représenter entre 15 et 20% du chiffre d'affaires consolidé du groupe, pour l'ensemble de l'exercice.Ainsi, l'éditeur, qui avait également été pénalisé par des effets de change négatifs, avait vu son chiffre d'affaires 2003/2004 chuter de 22% par rapport à l'exercice précédent, en passant de 897,5 millions d'euros à 700,8 millions d'euros, à taux de change courants. De même, Infogrames est lourdement endetté, et nombre d'analystes s'interrogent sur ses capacités à rembourser un emprunt obligataire en 2005. "Infogrames va devoir se refinancer s'il veut honorer les 117 millions d'euros de son "océane" (obligation convertible en actions) à échéance juillet 2005" estimait ainsi la société de Bourse Fideuram-Wargny, dans une note précédant l'annonce du succès de Driver3. "Compte tenu de ses disponibilités à fin mars (40 millions d'euros), les cash-flows dégagés d'ici les 12 prochains mois (moins de 35 millions d'euros selon nous) ne seront en effet pas suffisants", poursuivent les analystes de Fideuram-Wargny, qui redoutent une crise de liquidité.Pour l'heure, le marché veut croire de nouveau qu'Infogrames à de l'avenir. Et l'éditeur, pour sa part, annonce la sortie d'autres jeux au courant du mois de juin: Dragon Ball Z: Supersonic Warriors, Duel Masters: Sempai Legends, Shadow Ops: Red Mercury et Backyard Baseball 2005.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :