PalmOne épate Wall Street et progresse de 39% à mi-séance

 |  | 337 mots
Lecture 2 min.
Grâce aux fortes ventes de son téléphone mobile/assistant personnel Treo 600, PalmOne a enregistré son premier bénéfice trimestriel depuis son détachement de Palm Inc, réalisé l'an dernier. Le résultat net du quatrième trimestre de son exercice 2003/2004, clos fin mai, s'élève à 13,3 millions de dollars, soit 27 cents par action. Il est deux fois supérieur aux attentes des investisseurs. Il y a un an, l'entreprise avait enregistré une perte de 10,4 millions de dollars, soit 35 cents par action.Le chiffre d'affaires de la société progresse également sensiblement, passant de 217,1 à 267,3 millions de dollars. La hausse est là encore plus forte que prévue: les analystes s'attendaient à un chiffre d'affaires de 230,8 millions de dollars. Et cette heureuse tendance ne devrait pas s'arrêter de sitôt: PalmOne table désormais sur un bénéfice net de 12 cents par action grâce à des ventes de 260 millions de dollars, et un résultat net de 59 millions de dollars pour l'ensemble de l'exercice 2004, couplé à un chiffre d'affaires compris entre 1,21 et 1,29 milliard de dollars, soit un bénéfice par action situé entre 1,15 et 1,25 dollar.Alors que la demande en assistants personnels électroniques a baissé au cours des dernières années, PalmOne tire son épingle du jeu grâce à des produits moins chers que ceux des concurrents, et son dernier produit, le Treo 600, qui allie un téléphone portable avec un ordinateur de poche qui peut émettre et recevoir des e-mails. Il en a vendu 1,1 million au cours du dernier trimestre contre 938.000 lors du troisième trimestre de son exercice. Même si la concurrence de Nokia et de Research In Motion s'annonce rude, le retrait de Sony dans l'ensemble du marche mondial hors-Japon (lire -ci-contre), officialisé au début du mois, devrait permettre à PalmOne de progresser encore en termes de ventes. L'avenir s'annonce donc des plus positifs pour l'entreprise.Suite à ces bonnes nouvelles, le titre PalmOne s'envole littéralement à Wall Street. A mi-séance, il gagne près de 39%, à 29,82 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :