Fin de séance décevante

Fin de séance décevante à la Bourse de Paris. Après avoir gagné plus de 1% au mieux de la journée, le CAC 40 termine sur une hausse modérée de 0,29% à 3.725 points, dans un volume d'affaires de 3,8 milliards d'euros. A Londres, le Footsie perd 0,36% à 4.499 points et, à Francfort, le Dax avance de 0,35% à 4.021 points.Les statistiques américaines publiées cet après-midi ont pourtant soutenu la tendance. Le produit intérieur brut des Etats-Unis a progressé de 4,1% en rythme annualisé au quatrième trimestre, selon la première révision publiée par le département du Commerce. Ce chiffre est supérieur aux prévisions des économistes qui tablaient, en moyenne, sur une hausse de 3,6%. L'indice de confiance des consommateurs américains a baissé à 94,4 en février alors que les analystes tablaient sur un recul plus marqué. Enfin, l'indice des directeurs d'achat de Chicago s'est replié à 63,6 en février, un niveau légèrement supérieur aux attentes du marché. Côté devise, l'euro, qui était passé sous la barre de 1,24 dollar dans la matinée, se reprend en fin de journée et s'échange à 1,238 dollar. Parmi les valeurs, Air Liquide gagne 2,44% à 142,6 euros. Le spécialiste des gaz industriels a dégagé l'an dernier un bénéfice net de 725,6 millions d'euros, en hausse de 3,2%. Le dividende est maintenu à 3,20 euros. Air Liquide annonce qu'il lancera cette année un programme sur trois ans visant à renforcer la croissance du chiffre d'affaires et à améliorer son résultat d'exploitation. Le groupe procèdera le 14 juin à l'attribution d'une action gratuite pour dix anciennes.Suez gagne 1,71% à 17,87 euros. Selon le quotidien belge le Soir, le groupe de services à l'environnement ne compte plus céder ses actifs gaziers à sa filiale Electrabel, comme cela avait été imaginé à une époque pour permettre à la maison-mère de régler une partie de ses difficultés financières. L'abandon de ce projet peut donc être interprété comme le signe d'un retour à la "normale" pour les finances de Suez.EADS s'octroie 2,37% à 18,61 euros alors que CDC Ixis a relevé son opinion sur le titre de "renforcer" à "acheter". Danone (+1,89% à 140,3 euros) est quant à lui soutenu par UBS, qui a porté son objectif de cours sur la valeur de 135 à 150 euros.Arcelor engrange 1,73% à 14,71 euros, emboîtant le bas du britannique Corus dont le titre s'adjuge 4,73%, portant sa progression à 45% sur un an, et profitant du recul de l'euro. Le rebond du dollar soutient également Lafarge (+2,59% à 69,3) ou Sodexho (+1,07% à 26,36 euros).Plus forte hausse du SRD, Eiffage bondit de 13,76% à 114,9 euros, dopé par des résultats jugés "très bons" par les analystes. Le groupe de BTP a annoncé une croissance de 11%, à 140 millions d'euros, de son bénéfice net en 2003. Le dividende proposé est de 2,32 euros, soit une progression de 10%. CDC Ixis Securities a relevé son objectif sur la valeur de 115 à 134 euros. Aurel Leven passe de "vente" à "achat".Ubi Soft engrange 3,83% à 17,9 euros alors que le néerlandais Talpa Beheer, société détenue par le fondateur de la société de production audiovisuelle Endemol, a doublé sa participation au capital de l'éditeur de jeux vidéo à 10,5%.Enfin, dans la publicité, le numéro trois mondial, le britannique WPP, a annoncé une progression de 18% de son bénéfice 2003 et fait état de perspectives positives pour 2004 et très favorables pour le long terme. Publicis prend 0,07% à 27,82 euros. En revanche, Havas cède 1,97% à 4,47 euros. Johan Deschamps Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.