Wal-Mart franchit la barre des 10 milliards de dollars de bénéfices

L'exercice 2004 est propice aux records. Après Total, qui ce jeudi vient d'enregistrer le plus gros bénéfice jamais enregistré par une société française, Wal-Mart a également établi un record. Pour la première fois de son histoire, le distributeur américain a franchi à la hausse la barre des 10 milliards de dollars de bénéfices.Grâce aux 3,16 milliards d'euros dégagés au quatrième trimestre (un chiffre en ligne avec les attentes), le résultat net de l'exercice 2004/2005 (à fin janvier) a atteint 10,267 milliards de dollars, soit une hausse de 13,4% en un an.Pour autant - est-ce la nouvelle tendance outre-Atlantique après le discours de Coca-Cola la veille? -, le géant de la distribution dit ne pas être pleinement satisfait. "C'était une bonne performance, mais nous pouvons faire mieux", a déclaré Lee Scott, le patron du groupe. En fait, Wal-Mart déplore de ne pas avoir eu assez de marchandises pour répondre à la demande, en particulier sur le segment des produits positionnés en milieu et haut de gamme."Nous avons eu un gros manque à gagner", a constaté Lee Scott. Un manque à gagner qui se retrouve d'ailleurs dans les chiffres puisque s'il a dépassé les pronostics en termes de résultats, Wal-Mart est resté un peu en retrait au niveau de ses ventes. Son chiffre d'affaires annuel est ressorti à 285,2 milliards de dollars (+11,3%), contre un consensus voisin de 285,6 milliards de dollars.Pour ce début d'exercice, la situation ne sera pas non plus aisée. Wal-Mart pronostique une croissance des ventes trimestrielles dans le bas d'une fourchette de 3% à 5% en rappelant que la base de comparaison ne lui sera pas favorable puisque 2004 était une année bissextile.Il devra aussi faire face à des coûts importants. "Ils continue à lutter avec des coûts croissants, comme les frais de personnels, certains frais généraux et les dépenses de santé", remarque un analyste de Deutsche Bank tout en ajoutant: "il semble qu'il vont être agressifs face à ces coûts". C'est en tout cas ce que l'on peut espérer au vu des prévisions du groupe, qui attend un bénéfice par action annuel de 2,70 à 2,74 dollars, soit entre 12 et 13,7% de mieux que les 2,41 dollars de l'an passé.A New York, deux heures après l'ouverture, le titre est stable à 52,57 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.