Rattrapage dans la dernière heure de cotation

 |  | 923 mots
A l'arraché. Le CAC 40 termine la séance sur des gains de 0,30% à 3.8791,40 points, alors qu'il évoluait dans le rouge depuis la fin de la matinée. L'indice, qui pliait notamment sous le poids de France Télécom et Total, s'est repris quand les deux titres ont réduit leurs pertes. Pour sa part, Total est même parvenu à repasser dans le vert. D'une manière plus générale, nombreuses ont été les valeurs à se lancer dans un rattrapage de dernière minute. Aujourd'hui encore, en Europe comme aux Etats-Unis, c'est d'abord l'actualité des entreprises qui a dicté la tendance des marchés.A la clôture, le CAC 40 gagne 0,30 % à 3.8791,40 points dans un volume de 3,41 milliards d'euros traités sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie gagne 0,13% à 4.853,4 points et, à Francfort, le Dax gagne 0,05% à 4.216,41 points. A New York, le Dow Jones perd encore 0,13% à 10.484,99 points.Sur le front macro-économique, le département du Travail américain a annoncé une hausse de 7.000 à 325.000 des inscriptions au chômage la semaine dernière, contre 334.000 anticipées par le marché. De son côté, le département du Commerce a fait état d'une progression de 0,6% des commandes de biens durables le mois dernier, là où les analystes tablaient sur une croissance de 0,5%. Hors matériel de transport et de défense, la hausse est également plus forte que prévu.Sur le marché des changes, le dollar reste faible à 1,3028 pour 1 euro, toujours affecté par la hausse surprise de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne. Le contrat mars sur le brut léger américain cote 49,50 dollars le baril après la baisse des stocks d'essence et de produits distillés la semaine dernière aux Etats-Unis. En baisse ce matin, STMicroelectronics termine inchangé à 12,67 euros, après une séance cahoteuse, partagés entre son alerte aux profits et les résultats meilleurs que prévu publiés par Nokia, l'un de ses principaux clients. Le fabricant de semi-conducteurs a dégagé un bénéfice net de 187 millions de dollars au quatrième trimestre, contre 144 millions un an plus tôt. Le chiffre d'affaires ressort à 2,33 milliards de dollars, en hausse de 4,3% en séquentiel. Le groupe franco-italien prévoit une baisse de son chiffre d'affaires et de sa marge brute au premier trimestre 2005.Suez subit des prises de bénéfices. Le titre perd 0,20% à 20,37 euros, tandis que son concurrent Veolia lâche 0,71% à 26,37.A l'inverse, L'Oréal a réduit ses gains et ne progresse plus que de 0,90% à 56 euros. Le géant des cosmétiques a publié une hausse de 3,6%, à 14,53 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires en 2004, et de 3,4% à 3,67 milliards au quatrième trimestre. A données comparables, les ventes ont augmenté de 6,2% sur l'année et de 6% sur le dernier trimestre. Le groupe confirme ses objectifs de résultats pour 2004, sans toutefois donner de chiffres. SG Securities a relevé son opinion de " vendre " à " conserver " sur le titre et porté son objectif de cours de 54 à 58 euros.Accor avance de 1,49% à 33,48 euros. Le groupe hôtelier a fait état d'un chiffre d'affaires de 7,12 milliards d'euros en 2004, en hausse de 4,3% (+4,6% à périmètre et taux de change constants). Accor table sur un résultat courant compris entre 570 et 590 millions d'euros au titre de l'exercice 2004.Club Med s'apprécie de 5,26% à 38 euros. Le groupe de loisirs a annoncé avoir été informé par la société Richelieu Finance qu'elle détenait 18,95% de son capital et 18,22% de ses droits de vote, devenant ainsi le deuxième actionnaire après Accor.Axa progresse de 0,22% à 18,30 euros. Le groupe d'assurance a publié un chiffre d'affaires de 72,2 milliards d'euros l'an dernier, en hausse de 0,7%. A données comparables, l'activité progresse de 1,8%.Lafarge gagne 0,89 % à 79,45 euros. Le numéro un mondial du ciment a enregistré une croissance de 5,7%, à 14,43 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires l'an dernier. A périmètre et taux de change constants, les ventes progressent de 7,7%. Le groupe confirme tabler sur une hausse de son résultat d'exploitation courant supérieure à 10% en 2004, hors effet de change.Pinault-Printemps-Redoute cède 0,12% à 80,90 euros. Le groupe de distribution et de luxe a annoncé une stagnation de son chiffre d'affaires l'an dernier à 24,21 milliards d'euros (-0,6%). Sur le seul quatrième trimestre, l'activité progresse de 7,4% à 7,2 milliards d'euros. A périmètre, taux de change et jours comparables, le chiffre d'affaires a progressé de 6% en 2004 et de 6,4% au quatrième trimestre.EADS se reprend de 0,39% à 23,13 euros. La maison-mère d'Airbus a pourtant annoncé une commande de huit A 330 de la part de la compagnie américaine Northwest Airlines. Air China a de son côté signé un accord portant sur l'achat de vingt A 330-200. Au prix catalogue, le montant total est de 2,86 milliards de dollars, mais la compagnie chinoise précise que le prix payé sera inférieur.Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR) gagne 1,02% à 47,47 euros. Le concessionnaire autoroutier a fait état d'un chiffre d'affaires de 1,5 milliard d'euros l'an dernier, en hausse de 2,4%. CSFB a entamé la couverture du concessionnaire autoroutier avec une opinion à " neutre ", l'intermédiaire lui préférant son concurrent ASF, classé à " surperformance ".Euronext baisse de 1% à 23,71 euros. Deutsche Börse a présenté les détails de son offre à 530 pence par action sur le London Stock Exchange (LSE). La Bourse de Francfort répète notamment que son OPA préservera les structures et le fonctionnement du LSE et que le siège social du nouveau groupe serait à Francfort. Euronext, qui ne fait aucun commentaire sur la proposition de son concurrent, réaffirme que ses propositions pour le LSE offrent beaucoup de valeurs aux actionnaires.Ambroise Ecorcheville Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :