Paris replonge dans le rouge en fin de séance

 |   |  359  mots
Après s'être maintenue à la hausse une bonne partie de la journée, la Bourse de Paris clôture en baisse. Le CAC 40 abandonne 1% à 5.327 points, affecté par la publication d'indices inquiétants outre-Atlantique.

La séance s'est achevée sur un rétropédalage de la Bourse de Paris qui termine en recul de 1% à 5.327 points. Après un bon début de journée, la publication cet après-midi d'indices défavorables côté américain a soulevé l'inquiétude des marchés et précipité le CAC 40 dans la zone négative.

C'est Mittal Steel qui affiche le plus fort recul de l'indice parisien. Le titre cède 3,48% à 31,10 euros. Le chinois Bao Steel a annoncé avoir refusé en octobre un projet de rapprochement avec Mittal.

Les valeurs automobiles ont particulièrement souffert aujourd'hui, avec en tête de file la forte baisse du titre Renault. Le constructeur perd 2,48% à 90,50 euros. Son partenaire Nissan Motor devrait publier des chiffres de ventes relativement stables en novembre aux Etats-Unis. Dans son sillage, Peugeot cède 1,94% à 47,08 euros.

Net recul également pour Danone, dont le titre recule de 1,94% à 116,20 euros, suite à des prises de bénéfices. Toutefois, le géant français de l'alimentaire a relevé ses prévisions de croissance à moyen terme. Il table désormais sur une croissance organique annuelle de son chiffre d'affaires de 6 à 8%.

Sur le SRD, c'est Safran qui affiche un des plus fortes chutes du jour. Le titre cède 4,02% à 16,23 euros. L'action pâtit d'une recommandation à la prudence émise par les analystes de la Deutsche Bank.

La spéculation est restée très forte toute la journée sur la valeur Alstom. A la clôture, le titre gagne 2,03% à 87,75 euros. Le groupe a notamment annoncé la cession de son activité de rénovations de trains au Royaume-Uni.

Les mêmes causes produisent les mêmes effets avec Saint-Gobain. L'action du verrier gagne 1,60% à 60,25 euros, sur des rumeurs de rachat du groupe par Lafarge allié à des fonds d'investissement. Lafarge, qui reste quasi-stable à +0.09%, a refusé de commenter.

La compagnie Air-France-KLM reprend des couleurs. Le titre affiche une hausse de 1,41% en clôture à 30,13 euros, après avoir bénéficié d'une meilleure recommandation de la banque Merril Lynch.

Progression également pour Bonduelle de 2,42% et pour Canal+ de 1,71%.

A suivre demain avec attention dans la zone euro les chiffres du chômage pour le mois d'octobre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :