KarstadtQuelle poursuit les cessions dans sa branche vente par correspondance

 |   |  201  mots
Le groupe de distribution allemand veut introduire en Bourse sa filiale Neckermann en 2007 et va céder sa division Service Group. Les activités françaises de Quelle seront vendues. Le groupe ferme ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.

Nouveau plan de relance pour le groupe de distribution allemand KarstatQuelle. Cette fois, le groupe qui a frôlé la faillite en 2004, annonce de vastes désinvestissements dans sa branche "vente par correspondance": il annonce ce matin qu'il souhaite introduire en Bourse sa filiale Neckermann. Le groupe se réserve aussi la possibilité de céder cette division, en guise de solution alternative.

Dans le cadre de la division Quelle, le groupe souhaite toutefois se développer dans les activités de e-commerce et le teleshopping. En revanche, le groupe va se retirer de Service Group, qui détient 14 centres d'appels, et est spécialisé dans la logistique. Cette division sera soit cédée, soit associée à un partenaire financier, explique KarstadtQuelle dans un communiqué.

Par ailleurs, Quelle va se concentrer sur les pays de langue allemande et l'Europe centrale et orientale. Une attention particulière sera portée sur la Russie Les filiales en France, Espagne et au Portugal vont être cédées. Des discussions sont déjà engagées avec des acquéreurs potentiels, explique le groupe allemand dans son communiqué. Par ailleurs, les activités en Belgique et aux Pays-Bas seront arrêtées début 2007.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :