40 % des Français ont commencé à préparer leur retraite

 |   |  268  mots
C'est le résultat surprenant d'une enquête réalisée par TNS Sofres pour le compte du gestionnaire d'actifs américain Fidelity International. L'étude examine le comportement de la population de huit pays européens face à la préparation financière de leur retraite.

Décidemment, Fidelity s'intéresse à l'épargne des européens. Après avoir lancé son service en ligne de souscription de contrat d'assurance vie dédié aux épargnants français, le géant américain étudie le comportement des européens face à leur retraite.

TNS Sofres a donc réalisé en septembre 2006, une enquête auprès de la population active dans huit pays, la Suède, les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Autriche, la Suisse, la France, l'Italie et l'Espagne.

De cette étude se dégagent plusieurs observations. Tout d'abord, la majorité des européens prend l'enjeu de la retraite au sérieux. Les Allemands (à hauteur de 92 %), les Autrichiens (86 %) et les Français (84 %) sont les plus préoccupés par la préparation financière de leur retraite. Seuls les espagnols réagissent différemment, 59 % seulement ne se déclarant pas tracassés par le sujet.

Malgré cette prise de conscience, les Européens sont peu nombreux à s'être réellement organisés. Les pays nordiques ont une longueur d'avance, avec au moins 70 % de la population qui a déjà commencé à préparer sa retraite. Mais ce taux tombe à 40 % en France et à près de 33 % en Italie et en Espagne.

Plusieurs facteurs expliquent ce comportement. Pour les uns, la retraite est une source d'anxiété, pour les autres la préparation financière est chronophage. Résultat : les personnes interrogées se contentent pour le moment de se serrer la ceinture. "Et dans tous les pays, la plupart de ceux qui ont l'intention de préparer leur retraite sont prêts à réduire leur consommation à cet effet ," note l'enquête.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :