Chute des commandes de biens durables américains en janvier

 |   |  211  mots
Le recul de 68% des ventes d'avions civils a fait chuter de 10,2% les commandes de biens durables américains le mois dernier. Hormis cette correction du secteur des transports, la tendance reste néanmoins positive.

C'est le plus fort repli depuis juillet 2000: les commandes de biens durables ont chuté de 10,2% en janvier par rapport à décembre aux Etats-Unis, alors qu'elles étaient attendues en recul de 2% seulement par les économistes du consensus compilé par l'agence Bloomberg. Ces derniers s'attendaient à une consolidation après trois hausses consécutives de l'indicateur, dont un bond de 2,5% en décembre, révisé en hausse par rapport aux 1,8% annoncés initialement par le département du Commerce.

"Hors transports, les commandes de biens durables ont gagné 0,6%, plus que les 0,5% attendus; l'indicateur s'avère assez volatil du mois au mois mais reste positif sur le long terme", souligne Mitul Kotecha, chez Calyon. Les commandes dans les transports ont chuté de 31,2%, une baisse liée à un repli de 17,6 milliards de dollars des commandes d'avions hors défense, en recul de 68,2%, et des pièces de rechange.

"Il faut bien noter qu'en octobre et novembre, les ventes d'avions avaient été excellentes", note Marie Pierre Ripert, économiste chez Ixis. De plus, cette baisse était pressentie après les déclarations de Boeing sur un recul de 39% des commandes d'avion sur la période. Mitul Kotecha estime qu'après une première réaction négative, le dollar ne devrait donc pas reculer après cette annonce.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :