Le chômage allemand poursuit son recul à 10,9%

 |   |  303  mots
Grâce à la coupe du monde de football et à l'embellie économique, le nombre de demandeurs d'emploi en Allemagne a décliné en juin de 49.000 personnes contre 30.000 attendues. Le taux de chômage recule à 10,9%, contre 11%.

Le nombre de demandeurs d'emploi en Allemagne a reculé à 4,54 millions de personnes fin juin, soit 49.000 de moins que le mois précédent. Ce chiffre, en données corrigées des variations saisonnières (CVS) jugées plus représentatives par les économistes de l'évolution du marché du travail, est meilleur que celui qu'attendaient les économistes.

Le consensus compilé par l'agence Bloomberg tablait en effet sur 30.000 chômeurs de moins. En mai, ce sont 83.000 demandeurs d'emplois en moins qui avaient été recensés. De son côté, le taux de chômage recule à 10,9%, son plus bas niveau en 18 mois, contre 11% le mois précédent. Le repli s'est élevé à 26.000 dans l'ouest du pays, et à 23.000 dans l'ex-RDA communiste. En mai, le nombre de personnes à la recherche d'un emploi avait fortement reculé grâce à la reprise économique en cours, une embellie amplifiée par l'arrivée du printemps.

"Des placements plus rapides et les mesures gouvernementales pour l'emploi ont fait reculer le chômage", indique Matthias Rubisch, économiste chez Commerzbank. Déroulée dans douze villes allemandes, la Coupe du monde de football a également apporté sa pierre à l'édifice, avec les embauches de serveurs, personnel de sécurité, etc... "Etant donné le cycle économique, qui n'a pas encore atteint son pic, il faut s'attendre à une poursuite de cette amélioration dans les prochains mois, et de ce fait, à une embellie sur le front de la confiance des ménages et de leur consommation", indique Ken Wattret, chez BNP Paribas.

En données brutes, qui n'intègrent pas les variations saisonnières ou calendaires et font référence dans le débat public, le chômage est tombé à 10,5% de la population active en juin contre 10,8% un mois plus tôt. Le pays comptait 4,397 millions de chômeurs, soit environ 138.000 de moins qu'en mai.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :