Nintendo revoit ses prévisions à la hausse pour l'exercice 2006-2007

 |   |  635  mots
Nintendo a le vent en poupe. Le groupe japonais de jeux vidéo a revu à la hausse de 20,5% sa prévision de bénéfice net et de 15,6% son estimation de chiffre d'affaires pour l'exercice en cours 2006-2007. Le groupe nippon est dopé par les bonnes ventes de sa console de jeux vidéo portable DS et par un effet de change favorable.

Nintendo est optimiste et pour la deuxième fois de l'année, il l'exprime en révisant à nouveau à la hausse, ses prévisions de résultats pour l'exercice 2006-2007, qui sera clos en mars prochain. Le groupe japonais de jeux vidéo a donc annoncé aujourd'hui qu'il attend désormais un bénéfice net de 100 milliards de yens (667 millions d'euros) alors qu'il ne tablait dans ses précédentes estimations que sur 83 millions d'euros. Le bénéfice net 2006-2007 est donc revu à la hausse de 20,5%. Avec 100 milliards de yens (667 millions d'euros), Nintendo enregistrerait ainsi un bénéfice net en hausse de 1,6% par rapport au bénéfice net de l'exercice 2005-2006.
Le chiffre d'affaires est lui revu à la hausse de 15,6% . Il atteindrait donc 740 milliards de yens pour l'exercice 2006-2007 contre 640 milliards de yens prévus dans les précédentes prévisions.

Nintendo est dopé par les bonnes performances de ses jeux et de sa console de jeux vidéo portable DS qui a séduit de nombreux consommateurs. Nintendo a d'ailleurs là encore révisé à la hausse de 18% à 20 millions d'unités, son objectif de vente de consoles portables DS. Sur cette période, son objectif de vente de sa console Game Boy Advance a également été revu en croissance de 32% à 3,3 millions d'unités. Par ailleurs, Nintendo est porté par un effet de change favorable grâce à un yen plus faible que prévu.

Le ciel sourit donc au concepteur des Pokemon et de Mario qui s'apprête à passer à l'offensive avec sa nouvelle console de jeux vidéo Wii qui va être commercialisée prochainement. Il espère avec ce nouveau produit reprendre des parts de marché à ses deux rivaux Sony et Microsoft. Une arme pour rivaliser face à la Xbox 360 de Microsoft qui est déjà sur le marché et faire face à la console de nouvelle génération de Sony, la PlayStation 3 qui va être lancée dans les prochaines semaines.

La Wii sera tout d'abord commercialisée le 19 novembre aux États-Unis, deux jours après la sortie prévue de la PS 3 de Sony, leader mondial sur le marché du jeu vidéo. Au Japon, la Wii sera vendue le 2 décembre soit trois semaines après la PS3. Enfin en Europe, la nouvelle console de jeux vidéo de Nintendo fera son arrivée sur le marché le 8 décembre, alors que par manque de composants pour sa PS3, Sony a fait le sacrifice de cette zone et ne commencera à vendre son nouveau produit qu'en mars 2007.

Nintendo va donc pouvoir profiter de la période de fortes ventes de fin d'année, en Asie, aux États-Unis et en Europe. Au niveau technologique, la Wii est équipée d'une manette avec capteur de mouvements, considérée comme révolutionnaire, qui fonctionne comme une télécommande pour téléviseurs.La bataille sera rude entre Nintendo, Sony et Microsoft. Tous les acteurs affûtent leurs armes, Sony a revu le 22 septembre dernier à la baisse de 20% le prix de sa PS3 qui sera désormais commercialisée à 335 euros au Japon, Microsoft a lui aussi décidé le 8 septembre de baisser le prix de vente de sa Xbox 360 à partir de novembre au Japon. Le géant des logiciels prévoit notamment de lancer le mois prochain au Pays du Soleil Levant, la Xbox 360 Core System, sans disque dur au prix de 200 euros, tandis que la version de sa console de jeux équipée d'un disque dur et d'une manette sans fil est actuellement commercialisée à 269 euros. La Wii sera, elle, vendue 169 euros au Japon.

Au niveau des objectifs de vente, Sony et Nintendo espère chacun, écouler 6 millions de leur nouvelle console avant fin mars 2007. Ils veulent en effet engranger un maximum de ventes pour gonfler leur exercice fiscal en cours.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :