Thomson supprime 250 emplois à Angers et baisse la part de son capital dans le chinois TCL

 |   |  355  mots
Thomson confirme la suppression de 250 emplois sur son site d'Angers et baisse de 10% sa part dans le capital du fabricant chinois de téléviseurs TCL. Une conséquence de la décision de TCL, qui va arrêter ses activités européennes via TTE sa co-entreprise avec Thomson.

Thomson met en place un plan social pour son usine d'Angers. 250 personnes sur un effectif total de 600 personnes sont concernées par les suppressions d'emplois qui interviendront sur le site d'ici mi-2007. 110 personnes partiront en pré-retraite et 140 salariés seront concernés par des mesures de départ volontaire. Ce plan de réorganisation est une conséquence de la décision de TCL, le plus gros fabricant chinois de téléviseurs qui a annoncé le 31 octobre l'arrêt de ses activités en Europe via TTE, une co-entreprise avec Thomson. TTE a, en effet, été créée en 2004 pour rassembler les activités des deux groupes dans les téléviseurs. Or TTE, l'un des principaux donneurs d'ordre de l'usine d'Angers, va réduire la charge de travail sur le site. Ainsi l'an prochain, elle occupera seulement 98 salariés et deux fois moins (49 personnes) en 2008.

"La décision de TCL nous amène à accélérer notre plan de reconversion. Nous pensions avoir suffisamment de temps pour reconvertir les activités d'Angers, sans forcément de plan social" a déclaré aujourd'hui Denis Langlois, vice-président de Thomson chargé des activités industrielles européennes. Il a confirmé ces suppressions d'emploi à l'Agence France Presse (AFP), alors que ces derniers jours, les syndicats s'alarmaient de la suppression de plus de 200 emplois à Angers.

Toutefois, Denis Langlois s'est voulu rassurant. Il a indiqué que Thomson ne veut pas fermer son usine d'Angers où il fabrique notamment des décodeurs, mais que le groupe envisage de déménager sur un site industriel plus petit. Aucune échéance n'a été donnée pour l'instant concernant un possible transfert.

Par ailleurs, le groupe Thomson a annoncé aujourd'hui qu'il baissait de 10% sa participation dans le capital du fabricant chinois de téléviseurs TCL. Elle passe ainsi à 19,3%. Une mesure, là encore logique, après l'annonce le 31 octobre de TCL. Le fabricant chinois de téléviseurs avait alors autorisé le groupe français à rompre leur pacte d'actionnaires et à réduire sa participation dans son capital.

En bourse, le titre Thomson a clôturé vendredi en hausse de 0,30% à 13,55 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :