Carrefour vend ses magasins coréens pour 1,5 milliard d'euros

 |   |  255  mots
Le groupe a choisi la société de distribution coréenne E-Land, spécialisée dans les textiles, pour racheter ses 32 magasins situés en Corée du Sud.

A peine un mois après avoir reçu les premières offres pour le rachat de ses activités sud-coréennes, Carrefour a finalement choisi de céder ses magasins et galeries commerciales à E-Land, pour 1,5 milliard d'euros. Un montant qui est en ligne avec les attentes des analystes.

E-Land, groupe de distribution coréen spécialisé dans le textile, a ainsi mis la main sur un réseau de 32 hypermarchés, et les 24 galeries commerciales qui leur sont rattachées. Cette activité cédée par Carrefour avait réalisé un chiffre d'affaires de 1,427 milliard d'euros en 2005. E-Land, qui a réalisé pour sa part un chiffre d'affaires 2004 de l'ordre de 1,155 milliard d'euros, double ainsi sa taille.

E-Land a remporté la partie, alors qu'il était en lice avec Tesco. Mais au départ, environ huit groupes avaient manifesté leur intérêt.

Pour Carrefour, "la cession s'inscrit dans le cadre de la stratégie du groupe, qui consiste à sortir de ses activités insuffisamment rentables ou non stratégiques", rappelle le distributeur dans un communiqué. "Après le Japon l'an dernier, le groupe français quitte donc un marché où il ne figurait pas parmi les tout premiers acteurs (quatrième en Corée) et où les retours sur capitaux investis étaient trop faibles, pour se concentrer sur d'autres pays de la région, en premier lieu la Chine", commentent les analystes de Global Equities dans une note.

En Bourse, le titre Carrefour réagit peu à l'annonce. Il progresse de 0,33% à 45,98 euros à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :