Le gratuit Sport lève 10 millions d'euros pour accélérer sa croissance

 |   |  283  mots
L'hebdomadaire gratuit dédié au sport va lancer son titre au Royaume-Uni et prévoit également de développer un site Internet pour devenir leader du secteur.

Après deux ans d'existence sur le marché français, et à la veille du coup d'envoi de la Coupe du monde de football, l'hebdomadaire Sport part à l'assaut du Royume-Uni. Le groupe veut également lancer un site Internet "d'envergure", freesport.fr.

Pour cela, le groupe Sport Médias & Stratégie, société éditrice du journal, lève 10 millions d'euros, pouvant être portés à 12 millions d'euros d'ici septembre. Les fonds sont levés auprès des groupes d'investissement Iris Capital, à hauteur de 6 millions d'euros, et de Complete Leisure Group, qui devient "le partenaire majeur de Sport outre-Manche", précise le groupe dans un communiqué. Le tour de table comprend également le fonds Galileo, qui a été le principal investisseur lors du lancement du journal, il y a deux ans. De même, Crédit Agricole Private Equity, qui avait investi en 2005, participe à l'apport de fonds.

"Le potentiel de croissance et de développement du concept, tant à l'international que sur les nouveaux médias, devrait générer une forte création de valeur à moyen terme", explique le fonds Iris Capital.

Devenu principal partenaire du journal au Royaume-Uni, Complete Leisure Group salue pour sa part "l'originalité et la qualité du magazine", et son "potentiel de séduction pour les lecteurs anglais".

Le lancement du journal outre-Manche est par ailleurs accompagné du lancement du site Internet du journal, freesport.fr. Il a pour ambition de "devenir un des sites leader sur le marché français". Une nouvelle version du site est prévue à l'automne.

Le magazine gratuit Sport est le numéro un des hebdomadaires gratuits en France, avec 516.000 exemplaires diffusés. L'audience du journal est de plus de 2 millions de lecteurs, selon une étude ISL.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :