Ford passera une charge exceptionnelle de 2,4 milliards de dollars en 2006

 |   |  323  mots
Le constructeur automobile américain va subir une charge exceptionnelle de 2,4 milliards dollars en 2006. Sur cette somme, 1,7 milliard sera affecté au paiement des indemnités de départ volontaire, prévues par le plan de restructuration en cours chez le constructeur américain.

Le constructeur automobile américain Ford a indiqué qu'il allait inscrire dans ses comptes de 2006 des provisions estimées à 2,4 milliards de dollars avant impôts pour financer sa vaste restructuration actuellement en cours aux Etats-Unis. Le numéro deux américain de l'automobile n'a cependant pas précisé à quelle période de l'année il inscrirait ces charges. Il doit présenter vendredi ses résultats du premier trimestre, au lendemain de ceux de son grand rival General Motors.

Parmi ces 2,4 milliards provisionnés, environ 1,7 milliard sont affectés au paiement des indemnités de départ volontaire et aux avantages sociaux dont les ouvriers licenciés sont encore en droit de bénéficier. Deux autres provisions d'environ 425 millions et 280 millions sont prévus pour le financement de retraites et "des coûts divers liés aux usines", a précisé le groupe dans un document déposé auprès des autorités boursières (SEC).

Afin de mieux faire face à la concurrence croissante des constructeurs étrangers aux États-Unis, le groupe doit réduire drastiquement ses coûts. Ford avait annoncé dans ce sens, le 23 janvier, la fermeture de 14 sites de production. Parmi les sites visés, sept ont désormais été identifiés depuis l'annonce la semaine dernière de la fermeture en 2008 de deux usines à St. Paul Minnesota et Norfolk Virginie. À eux seuls, ces deux sites emploient plus de 4.300 personnes. Le plan d'économie prévoit la suppression de 30.000 emplois en Amérique du Nord d'ici à 2012. Au total, la restructuration doit permettre au constructeur de réduire de 26% d'ici à la fin 2008 ses capacités d'assemblage en Amérique du Nord, rappelle le document déposé à la SEC.

En 2005, Ford a dégagé un bénéfice net de 2 milliards de dollars, en baisse de 42,7% sur un an, pour un chiffre d'affaires en hausse de 3,7% à 178,1 milliards. Mais les activités nord-américaines du constructeur ont accusé un déficit de 1,6 milliard.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :