Cadbury Schweppes lance une alerte sur ses marges

 |   |  291  mots
La hausse du prix des matières premières pèse sur la rentabilité du groupe de boissons et friandises, qui prévoit des marges stables pour le premier semestre en cours. Sur l'année, le groupe manquera ses objectifs de progression de marges.

Les marges de Cadbury Schweppes souffrent. Le groupe britannique de boissons et friandises a prévenu aujourd'hui qu'il n'arriverait pas à tenir ses objectifs de progression de sa marge d'exploitation sur l'année, en raison de la forte hausse du prix du pétrole et des matières premières.

Ainsi, au lieu d'une hausse de 50 à 75 points de base de sa marge d'exploitation, le groupe devra se contenter d'une moindre hausse en 2006. "Nos marges devraient rester stables au premier semestre en raison de réductions de prix plus élevées au Royaume-Uni et de la hausse des cours du brut et des autres matières premières", a expliqué Cadbury dans un communiqué. Selon le directeur général du groupe, Todd Stitzer, le premier semestre sera impacté à hauteur de 12 à 15 millions de livres par la hausse du prix du pétrole.

Pourtant, le groupe a enregistré de bons niveaux de chiffre d'affaires en début d'année 2006, avec des gains de parts de marché. Ainsi, "après un assez lent premier trimestre, qui a été touché par les difficultés de marché en Europe, Proche Orient et Afrique, la performance a progressé au deuxième trimestre dans la ligne du lancement de nouveaux produits".

Cette croissance devrait se maintenir sur l'année. Mais la hausse des coûts, combinée à une concurrence accrue dans le secteur des boissons continuera donc d'occulter la bonne tenue des ventes. Le groupe vise en effet une progression de son chiffre d'affaires dans le haut de sa fourchette de prévision de 3 à 5%, avec une accélération au second semestre grâce au lancement de nouveaux produits.

En Bourse, le marché réagit toutefois favorablement à ces annonces. Le titre progresse de 2,09% à 513,50 pence, en fin de séance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :