Nortel règle à l'amiable deux actions en nom collectif

 |  | 255 mots
Lecture 1 min.
L'équipementier télécoms va enregistrer une charge de 2,4 milliards de dollars dans ses comptes du quatrième trimestre pour régler une partie de ses problèmes judiciaires.

Bien décidé à tirer un trait sur ses problèmes de malversations financières, Nortel a annoncé qu'il passerait dans ses comptes du quatrième trimestre 2005 une charge de 2,4 milliards de dollars, afin de régler à l'amiable deux actions en nom collectif intentées contre lui. Pour s'acquitter de cette somme, Nortel versera 575 millions de dollars en cash et émettra pour 1,898 milliard de dollars de nouvelles actions, soit 14,5% de son capital. Pour l'instant, le groupe n'a pas dit à quelle date seraient publiés les comptes définitifs du dernier trimestre 2005.

Nortel faisait l'objet de plusieurs recours en nom collectif intentés en justice à la fois au Canada et aux Etats-Unis. Il avait en effet reconnu, en avril 2004, que ses résultats depuis 2000 n'étaient pas "fiables" en raison de malversations dont avaient profité plusieurs ex-cadres. Le groupe avait gonflé ses ventes en accélérant les réservations de contrats de fibre optique. Les dépenses, les réserves et les provisions avaient également été mal comptabilisées.

En novembre, Nortel annonçait qu'il avait réduit ses pertes et que son chiffre d'affaires avait augmenté de 22%, grâce à une croissance de ses commandes de "gear", de l'équipement de réseau qui envoie des communications et des données sur Internet. Un mois plus tôt, Nortel se dotait d'un nouveau PDG Mike Zafirovski, ex-numéro 2 de Motorola, venu remplacer Bill Owens. Ce dernier, vétéran de Nortel, avait repris du service pendant 18 mois pour régler les problèmes financiers du groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :