Konica-Minolta revient dans le vert au premier semestre 2006-2007

 |   |  308  mots
Le groupe japonais de produits bureautiques et de matériel optique sort du rouge au premier semestre de son exercice 2006-2007. Il est même au-dessus de ses prévisions et affiche des perspectives optimistes pour l'ensemble de l'année. Sa sortie du secteur photo, qui avait pesé sur ses comptes lors de l'exercice précédent, porte aujourd'hui ses fruits

Konica-Minolta revient dans le vert au premier semestre (à fin septembre) de son exercice 2006-2007. Le bénéfice net du groupe japonais de produits bureautiques et de matériel optique est de 22,5 milliards de yens (150 millions d'euros) contre une perte de 3,48 milliards de yens pour le premier semestre de l'exercice précédent. Le bénéfice d'exploitation se situe 46,26 milliards de yens, en croissance de 17,4% sur un an. Enfin, le chiffre d'affaires accuse une baisse sur le semestre de 4,6% à 493,95 milliards de yens contre 517,59 au premier semestre 2005. Et Konica-Minolta réussit la performance d'afficher des résultats supérieurs à ses prévisions initiales. Il tablait sur un bénéfice net semestriel de 15,5 milliards de yens et sur un chiffre d'affaires de 490 milliards de yens.

Côté perspectives, Konica-Minolta parie sur un bénéfice net de 46 milliards de yens pour l'ensemble de l'exercice 2006-2007 qui sera clos fin mars prochain. L'exercice fiscal en cours apporterait un bénéfice après une perte de 54,3 milliards de yens pour l'exercice précédent 2005-2006. Tandis que le chiffre d'affaires sur l'ensemble de l'exercice atteindrait 1.006 milliards de yens.

Pour assainir ses comptes, Konica-Minolta a abandonné ses activités dans la photo qui ont fait autrefois sa renommée. Ces activités n'étaient plus rentables, notamment la vente d'appareils photos numériques compacts, car le groupe, confronté à une intense concurrence, n'avait pas réussi à s'imposer dans le passage au numérique. Ce retrait dans le domaine de la photo qui a pesé sur les comptes de la société lors du précédent exercice, est positif aujourd'hui. Il a permis de dynamiser la marge d'exploitation qui a grimpé sur un an de 7,6% à 9,4% au premier semestre de l'exercice 2006-2007. Konica-Minolta mise aujourd'hui sur la vente de copieurs et d'imprimantes multifonctions et sur ses activités de matériel optique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :