AOL vend sa filiale britannique à Carphone Warehouse

 |   |  547  mots
Après ses filiales en Allemagne et en France, AOL cède ses activités d'accès à Internet en Grande-Bretagne au premier distributeur de téléphones mobiles en Europe, le britannique Carphone Warehouse, pour 370 millions de livres.

Carphone Warehouse rachète la dernière grande activité d'AOL en Europe. Le groupe britannique, connu en France sous l'enseigne The Phone House, acquiert en effet AOL UK, qui compte 2,1 millions de clients, dont 1,5 million pour Internet haut débit, pour 370 millions de livres (548 millions d'euros). Ce rachat permet à Carphone Warehouse, premier distributeur européen de téléphones mobiles, de renforcer ses positions dans Internet et de devenir le troisième grand acteur du Net au Royaume-Uni derrière NTL et BT.

Pour concurrencer British Telecom, Carphone Warehouse propose depuis la mi-avril à ses abonnés de téléphonie fixe outre-Manche une connexion Internet haut débit à 30 euros par mois contre 26 euros pour l'offre de BT. L'offre ADSL est très demandée et Carphone Warehouse est victime de son succès. Le groupe doit donc faire face à la hausse des coûts de ce nouveau service. En conséquence, il table désormais sur un bénéfice avant impôts de 110 millions de livres cette année, contre 120 millions de livres attendus précédemment.

AOL UK a réalisé en 2005 un chiffre d'affaires de 442,1 millions de livres (654,38 millions d'euros). Carphone espère que cette acquisition va lui permettre d'améliorer son bénéfice avant impôts de 10 millions de livres cette année, et de 30 à 40 millions de livres en 2007.

Cette cession fait partie de la stratégie du groupe américain AOL qui veut se séparer de ses activités d'accès à Internet en Europe, peu rentables. Ainsi, il a tout d'abord cédé le 18 septembre dernier sa filiale Internet en Allemagne à l'opérateur de télécoms italien Telecom Italia pour 675 millions d'euros. Une opération qui a permis à l'Italien de devenir le deuxième fournisseur d'accès haut débit outre-Rhin avec 3,2 millions d'abonnés. Le 21 septembre, c'était au tour de Neuf Cegetel de racheter les activités d'accès à Internet d'AOL France pour 288 millions d'euros. Avec cette opération, Neuf Cegetel, qui fera son entrée à la Bourse de Paris le 25 octobre prochain (voir ci-contre), renforce ses positions dans l'Internet à haut débit (ADSL). Il va ainsi atteindre avec un an d'avance son objectif de 2 millions d'abonnés ADSL à la fin 2006. Au final donc, les trois acheteurs vont consolider leurs positions dans l'ADSL grâce aux actifs européens d'AOL.

A l'issue de ces trois ventes, AOL récupère plus de 1,5 milliard d'euros. De l'argent frais nécessaire pour le groupe, qui veut se recentrer sur ses activités de portail et qui est en pleine réorganisation. Sa maison-mère Time Warner veut redresser les comptes de sa filiale. AOL opère donc actuellement un virage stratégique, et va développer davantage de services gratuits afin de drainer plus de recettes publicitaires. AOL va donc mettre à la disposition des internautes des services qui étaient jusqu'à présent réservés aux abonnés payants, tels des logiciels intégrés ou encore des solutions d'accès sécurisé à Internet incluant le contrôle parental. Ce plan doit permettre d'économiser 1 milliard de dollars (796 millions d'euros) d'ici à la fin 2007. AOL a par ailleurs annoncé le 4 août dernier que d'ici le printemps prochain, 5.000 de ses 19.000 salariés ne feraient plus partie de la société.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :