Nouveaux riches

 |   |  259  mots
Les millionnaires sont de plus en plus nombreux dans le monde. La Russie, l'Inde et la Corée du Sud sont les nouvelles "usines à riches".

L'exercice est instructif. Depuis dix ans, la banque d'affaires américaine Merrill Lynch et la société de conseil Capgemini auscultent une population à laquelle la majeure partie d'entre nous rêve d'appartenir: les millionnaires. Les statistiques ont beau être en dollars, les chiffres font toujours rêver.

Ainsi, de par le monde, vivent 8,7 millions de personnes qui disposent au moins d'un million de dollars de patrimoine, hors résidence principale cela va de soi. Mieux encore, les "ultra riches", c'est-à-dire celles et ceux affichant au moins 30 millions de dollars au compteur sont au nombre de 85.400... Cette population, il faut le savoir, n'a rien d'une espèce en voie de disparition.

Au contraire! Les riches n'ont jamais été aussi nombreux. Ils sont deux fois plus qu'il y a dix ans, et leur fortune globale au cours de cette période est passée de 16.600 à 33.300 milliards de dollars. Pour la seule année 2005, la planète compte 500.000 riches de plus, qui se sont d'ailleurs plus recrutés dans les pays dits émergents qu'aux Etats-Unis, réservoir naturel des millionnaires et milliardaires de tout poil.

Ces nouveaux riches viennent de Russie, personne n'en sera surpris, mais aussi d'Inde et de Corée du Sud. Pour la première fois, la croissance du nombre de millionnaires en Amérique du Nord a décéléré, observent à ce titre les responsables de l'étude chez Merrill Lynch. Nous assistons donc ici à une des conséquences de la mondialisation heureuse: il est désormais possible de s'enrichir un peu partout dans le monde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :