BT concurrencé dans le haut débit

 |   |  261  mots
L'opérateur historique de télécoms en Grande-Bretagne a fait mieux que ce que prévoyaient les analystes financiers au deuxième trimestre de son exercice 2006-2007. Mais il perd des parts de marché sur le haut débit face à une concurrence très active.

BT a enregistré un bénéfice net en hausse de 28% sur un an pour le deuxième trimestre de son exercice (à fin septembre). Il s'établit à 475 millions de livres (710 millions d'euros). Le bénéfice net avant impôts a progressé de 13% à 632 millions de livres, alors que les analystes financiers tablaient sur 580 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires est en croissance de 4% sur un an à 4,94 milliards de livres, alors que les analystes financiers attendaient 4,89 milliards de livres.

Seul bémol à ces bons résultats, en ce qui concerne l'activité Internet, BT est de plus en plus concurrencé sur le haut débit. Les offres de ses concurrents Carphone Warehouse, le premier distributeur européen de téléphonie mobile connu en France par le biais de l'enseigne The Phone House, et du bouquet satellitaire BSkyB lui font de l'ombre. La part de marché de BT sur le haut débit en Grande-Bretagne est ainsi tombée au deuxième trimestre à 25% contre 30% au premier trimestre.

Et cette concurrence active va encore s'intensifier. Le 11 octobre dernier, Carphone Warehouse a racheté pour 370 millions de livres (548 millions d'euros) AOL UK. Une opération qui lui permet notamment de renforcer ses positions dans l'Internet à haut débit et de devenir le troisième grand acteur du Net au Royaume-Uni derrière NTL et BT. L'activité d'accès Internet d'AOL en Grande-Bretagne compte 2,1 millions de clients dont 1,5 million en haut débit.

Ce recul dans le haut débit déçoit les investisseurs. Le titre BT a clôturé en baisse de 1,94% à 285 pence à la Bourse de Londres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :